BWV 88

Siehe, ich will viel Fischer aussenden

Voici, j’envoie une multitude de pêcheurs

1 . Première partie – Air de basse

Cors I/II, Hautbois d’amour I et Violons I à l’unisson, Hautbois d’amour II et Violons II à l’unisson, Taille et Violes à l’unisson, Continuo

Siehe, ich will viel Fischer aussenden, spricht der Herr, die sollen sie fischen. Und darnach will ich viel Jäger aussenden, die sollen sie fahren auf allen Bergen und allen Hügeln und in allen Steinritzen.

Voici, j’envoie une multitude de pêcheurs, dit l’Éternel, et ils les pêcheront ; Et après cela j’enverrai une multitude de chasseurs, et ils les chasseront de toutes les montagnes et de toutes les collines, et des fentes des rochers.

(Jérémie 16,16)

2. Récitatif de ténor

Continuo

Wie leichtlich könnte doch der Höchste uns entbehren

Und seine Gnade von uns kehren,

Wenn der verkehrte Sinn sich böslich von ihm trennt

Und mit verstocktem Mut In sein Verderben rennt.

Was aber tut sein vatertreu Gemüte?

Tritt er mit seiner Güte

Von uns, gleich so wie wir von ihm, zurück,

Und überlässt er uns der Feinde List und Tück?

Qu’il serait facile au Très-haut de se passer de nous et de détourner sa grâce lorsque nos sens égarés se séparent méchamment de lui et courent avec entêtement à leurs pertes. Que fait pourtant son instinct paternel ? Nous retire-t-il sa bonté, comme nous la lui retirons et nous abandonne-t-il à la ruse et à la méchanceté de l’ennemi ?

3. Air de ténor

Hautbois d’amour I/II, Violons I/II, Violes, Continuo

Nein, Gott ist allezeit geflissen,

Uns auf gutem Weg zu wissen

Unter seiner Gnade Schein.

Ja, wenn wir verirret sein

Und die rechte Bahn verlassen,

Will er uns gar suchen lassen.

Non, Dieu veille en tout temps à nous savoir sur la bonne route, dans la lumière de sa grâce. Oui, s’il nous arrive de nous égarer et de quitter le bon chemin, il va jusqu’à partir à notre recherche.

4. Seconde partie – Récitatif de ténor et Air de basse

Violons I/II, Violes, Continuo

Tenor:

Jesus sprach zu Simon:

 

Baß:

Fürchte dich nicht; den von nun an wirst du Menschen fahen.

Ténor :

Jésus dit à Simon :

 

Basse :

Ne crains point ; désormais tu seras pêcheur d’hommes.

(Luc 5,10)

5. Air en duo de soprano et d’alto

Hautbois d’amour I/II et Violons I/II à l’unisson, Continuo

Beruft Gott selbst, so muss der Segen

Auf allem unsern Tun

Im Übermaße ruhn,

Stünd uns gleich Furcht und Sorg entgegen.

Das Pfund, so er uns ausgetan,

Will er mit Wucher wiederhaben;

Wenn wir es nur nicht selbst vergraben,

So hilft er gern, damit es fruchten kann.

Si Dieu lui-même en décide, sa bénédiction s’étendra à profusion sur tous nos actes, même si la peur et l’inquiétude nous assaillent. Le talent devra, comme cela doit être, lui être rendu avec des intérêts ; Si pour autant nous ne l’enterrons pas nous-même, il nous aide volontiers à le faire fructifier.

(Luc 19,13-25)

6. Récitatif de soprano

Continuo

Was kann dich denn in deinem Wandel schrecken,

Wenn dir, mein Herz, Gott selbst die Hände reicht?

Vor dessen bloßem Wink schon alles Unglück weicht,

Und der dich mächtiglich kann schützen und bedecken.

Kommt Mühe, Überlast, Neid, Plag und Falschheit her

Und trachtet, was du tust, zu stören und zu hindern,

Lass kurzes Ungemach den Vorsatz nicht vermindern;

Das Werk, so er bestimmt, wird keinem je zu schwer.

Geh allzeit freudig fort, du wird am Ende sehen,

Dass, was dich eh gequält, die sei zu Nutz geschehen!

Qu’est-ce qui pourrait bien t’effrayer dans ta marche, si Dieu lui-même te tend les mains, à toi mon cœur ? Un simple signe de sa part peut éloigner tout malheur et il peut te protéger et t’abriter de toute sa puissance. Si la fatigue, l’accablement, l’envie, le tourment et la fausseté se présentent, aspirant à perturber et à contrarier ce à quoi tu t’appliques, ne laisse-pas ces revers passagers te faire renoncer à tes intentions.  Le travail qu’il assigne n’est trop dur pour personne. Poursuis en tout temps joyeusement ta route et tu verras pour finir que ce qui t’a tourmenté auparavant s’est révélé fort utile !

7. Choral

Hautbois d’amour I/II et Violons I avec Soprani, Taille et Violons II avec Alti, Violes avec Ténors, Continuo

Sing, bet und geh auf Gottes Wegen,

Verricht das Deine nur getreu

Und trau des Himmels reichem Segen,

So wird er bei dir werden neu;

Denn welcher seine Zuversicht

Auf Gott setzt, den verläßt er nicht.

Chante, prie et marche sur les chemins de Dieu. Accomplis ta besogne en toute fidélité et fies-toi à la grâce abondante du ciel car c’est ainsi qu’elle se renouvellera pour toi ; Car celui qui place sa confiance à Dieu, Dieu ne l’abandonne jamais.

À propos

Distribution

Soli : S A T B, Chœur : S A T B, Cor I/II, Hautbois d’amour I/II, Taille, Violons I/II, Violes, Continuo

Date d’exécution

21 Juillet 1726

Texte

Auteur du livret inconnu ; Peut-être Christiane Mariane von Ziegler.

1 : Jérémie 16,16 ;

4 : Luc 5,10 ;

7 :  Strophe 7 du choral « Wer nur den lieben Gott läßt walten » texte de Georg Neumark 1641 ; mélodie de Georg Neumark (1657).

Occasion liturgique

5ème Dimanche après la Trinité

 

Références :

Liturgie Luthérienne : 5ème Dimanche après la Trinité

Liturgie Réformée:  4ème Dimanche / C

Évangile : Luc 5,1-11 Pêche miraculeuse et nouveaux disciples

AT ou EP: 1 Pierre 3,8-15

Choral: Wer nur den lieben Gott lässt walten

Tableau de concordance :