BWV 82

Ich habe genug

 Je suis comblé

(Cantate pour basse solo)

1 . Air de basse

Hautbois, Violons I/II, Violes, Continuo

Ich habe genug,

Ich habe den Heiland, das Hoffen der Frommen,

Auf meine begierigen Arme genommen;

Ich habe genug!

Ich hab ihn erblickt,

Mein Glaube hat Jesum ans Herze gedrückt;

Nun wünsch ich, noch heute mit Freuden

Von hinnen zu scheiden.

 

Je suis comblé, j’ai pris le Sauveur, l’espoir de tout croyant, dans mes bras avides. Je suis comblé ! Je l’ai vu, ma foi a étreint Jésus ; À présent je ne souhaite plus que de quitter ce monde, avec joie.

2. Récitatif de basse

Continuo

Ich habe genug.

Mein Trost ist nur allein,

Daß Jesus mein und ich sein eigen möchte sein.

Im Glauben halt ich ihn,

Da seh ich auch mit Simeon

Die Freude jenes Lebens schon.

Laßt uns mit diesem Manne ziehn!

Ach! möchte mich von meines Leibes Ketten

Der Herr erretten;

Ach! wäre doch mein Abschied hier,

Mit Freuden sagt ich, Welt, zu dir:

Ich habe genug.

Je suis comblé. Ma consolation se limite à ce que Jésus soit mien et que je veuille bien être à Lui. Je le saisis par la foi et comme Siméon, j’aperçois déjà les joies d’une autre vie. Laisse-nous le rejoindre ! Ah ! veuille le Seigneur me délivrer des chaînes de ce corps ; Ah ! si seulement il était temps de prendre congé d’ici ; avec quelle joie je dirai à ce monde : Je suis comblé.

Schlummert ein, ihr matten Augen,

Fallet sanft und selig zu!

Welt, ich bleibe nicht mehr hier,

Hab ich doch kein Teil an dir,

Das der Seele könnte taugen.

Hier muß ich das elend bauen,

Aber dort, dort werd ich schauen

Süßen Friede, stille Ruh.

Endormez-vous, yeux fatigués. Fermez-vous tranquilles et comblés. Ô Monde, je ne t’appartiens déjà plus, il n’y a plus rien en toi qui puisse contenter mon âme. Ici je ne peux bâtir que misère, mais là-bas, je contemplerai la douce paix et le repos tranquille.

4. Récitatif de basse

Orgue

Mein Gott! wenn kömmt das schöne: Nun!

Da ich im Friede fahren werde

Und in dem Sande kühler erde

Und dort bei dir im Schoße ruhn?

Der Abschied ist gemacht,

Welt, gute Nacht!

Mon Dieu ! quand vient ce beau moment ? Maintenant ! Quand je rejoindrai en paix, étendu sur le sable, à même la terre froide pour me reposer en toi ? J’ai déjà pris congé du monde, bonne nuit !

Ich freue mich auf meinen Tod,

Ach, hätt er sich schon eingefunden.

Da entkomm ich aller Not,

die mich noch auf der Welt gebunden.

Je me réjouis de ma mort. Ah ! puisse-t-elle déjà se présenter ! J’échapperai alors à toutes les misères qui m’attachent encore au monde.

À propos

Distribution

Solo : Basse, Violons I/II, Violes, Continuo

Texte

Auteur du livret : Christoph Birkmann

Références :

BWV 82,0
Titre Ich habe genug
ZK (classement chronologique) 162
Date Dimanche, 2. février 1727
Liturgie luthérienne Purification de Marie
Liturgie réformée Dimanche après Noël / A
AT

Malachie 3,1-4

1Voici, j’envoie mon messager. Il aplanira le chemin devant moi. Subitement, il entrera dans son temple, le maître que vous cherchez, l’Ange de l’alliance que vous désirez ; le voici qui vient, dit le SEIGNEUR de l’univers. 2Qui supportera le jour de sa venue ? Qui se tiendra debout lors de son apparition ? Car il est comme le feu d’un fondeur, comme la lessive des blanchisseurs. 3Il siégera pour fondre et purifier l’argent. Il purifiera les fils de Lévi. Il les affinera comme on affine l’or et l’argent. Ils seront pour le SEIGNEUR ceux qui présentent l’offrande comme elle doit l’être. 4L’offrande de Juda et de Jérusalem sera agréable au SEIGNEUR comme aux jours d’antan, comme dans les années d’autrefois.

Épître  
Évangile

Luc 2,22-32 Purification de Marie et cantique de Siméon

22Puis quand vint le jour où, suivant la loi de Moïse, ils devaient être purifiés, ils l’amenèrent à Jérusalem pour le présenter au Seigneur 23– ainsi qu’il est écrit dans la loi du Seigneur : Tout garçon premier-né sera consacré au Seigneur – 24et pour offrir en sacrifice, suivant ce qui est dit dans la loi du Seigneur, un couple de tourterelles ou deux petits pigeons.25Or, il y avait à Jérusalem un homme du nom de Syméon. Cet homme était juste et pieux, il attendait la consolation d’Israël et l’Esprit Saint était sur lui. 26Il lui avait été révélé par l’Esprit Saint qu’il ne verrait pas la mort avant d’avoir vu le Christ du Seigneur. 27Il vint alors au temple poussé par l’Esprit ; et quand les parents de l’enfant Jésus l’amenèrent pour faire ce que la Loi prescrivait à son sujet, 28il le prit dans ses bras et il bénit Dieu en ces termes : 29« Maintenant, Maître, c’est en paix, comme tu l’as dit, que tu renvoies ton serviteur. 30Car mes yeux ont vu ton salut, 31que tu as préparé face à tous les peuples : 32lumière pour la révélation aux païens et gloire d’Israël ton peuple. »

Choral  
Psaumes et cantiques  
Recueil Alleluia  
KGB  
ERG