BWV 81

 Jesus schläft, was soll ich hoffen?

Jésus dort, que puis-je espérer ?

1 . Air d’alto

Flûtes à bec I/II, Violons I/II, Violes, Continuo

Jesus schläft, was soll ich hoffen?

Seh ich nicht

Mit erblaßtem Angesicht

Schon des Todes Abgrund offen?

Jésus dort, que puis-je espérer ? Je vois déjà de mon regard blême s’ouvrir devant moi l’abîme de la mort.

2. Récitatif de ténor

Continuo

Herr! warum trittest du so ferne?

Warum verbirgst du dich zur Zeit der Not,

Da alles mir ein kläglich ende droht?

Ach, wird dein Auge nicht durch meine Not

Beweget so sonsten nie zu schlummern pfleget?

Du wiesest ja mit einem Sterne

Vordem den neubekehrten Weisen,

Den rechten Weg zu reisen.

Ach leite mich durch deiner Augen Licht,

Weil dieser Weg nichts als Gefahr verspricht.

Seigneur, pourquoi te tiens-tu si loin ? Pourquoi te tiens-tu caché dans ce temps de détresse, où tout tend vers une fin pitoyable ? Tes yeux ne discerneraient-ils pas ma détresse eux qui autrefois avaient soin de ne jamais s’assoupir ? Ainsi tu indiquais aux sages nouvellement convertis le bon chemin avec une étoile tout au long de leur voyage. Conduis-moi donc par la lumière de tes yeux ; En effet mon chemin promet d’être difficile !

3. Air de ténor

Violons I/II, Violes, Continuo

Die schäumenden Wellen von Belials Bächen

Verdoppeln die Wut.

Ein Christ soll zwar wie Wellen stehn,

Wenn Trübsalswinde um ihn gehn,

Doch suchet die stürmende Flut

Die Kräfte des Glaubens zu schwächen.

Les vagues tumultueuses des ruisseaux de Bélial redoublent de fureur. Un chrétien doit d’abord tenir ferme au milieu des flots quand le vent de l’épreuve vient à lui, mais le flot tempétueux cherche à affaiblir la force de la foi.

4. Arioso de basse

Continuo

Ihr Kleingläubigen, warum seid ihr so furchtsam?

Pourquoi avez-vous peur, gens de peu de foi ? (Matthieu 8,26)

5. Air de basse

Hautbois d’amour I/II, Violons I/II, Violes, Continuo

Schweig, aufgetürmtes Meer!

Verstumme, Sturm und Wind!

Dir sei dein Ziel gesetzet,

Damit mein auserwähltes Kind

Kein Unfall je verletzet.

Tais-toi mer tumultueuse ! Restez muets tempête et vent ! Je vous l’ordonne afin que mon enfant élu ne soit accidentellement blessé.

6. Récitatif d’alto

Continuo

Wohl mir, mein Jesus spricht ein Wort,

Mein Helfer ist erwacht,

So muß der Wellen Sturm, des Unglücks

Nacht und aller Kummer fort.

Quel bonheur pour moi, mon Seigneur n’a qu’un mot à dire. Mon Sauveur s’est réveillé ! Ainsi la tempête de vagues, la nuit du malheur et tout autre chagrin doivent cesser.

7. Choral

Hautbois d’amour I/II et Violons I avec Soprani, Violons II avec Alti, Violes avec Ténors, Continuo

Unter deinen Schirmen

Bin ich für den Stürmen

Aller Feinde frei.

Laß den Satan wittern,

Laß den Feind erbittern,

Mir steht Jesus bei.

Ob es itzt gleich kracht und blitzt,

Ob gleich Sünd und Hölle schrecken,

Jesus will mich decken.

Je suis délivré de toutes les tempêtes et de tous mes ennemis, lorsque je suis sous ton aile. Satan peut bien s’exciter et l’ennemi s’acharner, Jésus reste près de moi. Même s’il tonne et que les éclairs surgissent, même si mes péchés et l’enfer m’épouvantent, Jésus me protègera.

À propos

Distribution

Soli : A T B, Chœur : S A T B, Flûtes à bec I/II, Hautbois d’amour I/II, Violons I/II, Violes, Continuo

Texte

Auteur du livret inconnu ; peut-être Christian Weiss Senior ou Erdmann Neumeister

4 : Matthieu 8,26 ;

7 : Strophe 2 du choral « Jesu, meine Freude » texte de Johann Franck 1653 ; mélodie de Johann Crüger (1653)

Références :

BWV 81,0
Titre Jesu schläft,was soll ich hoffen
ZK (classement chronologique) 60
Date Dimanche, 30. janvier 1724
Liturgie luthérienne 4ème dimanche après l’Épiphanie
Liturgie réformée 13ème Dimanche / B
AT

1 Rois 9 : 9b-18

: c’est pour cela que le SEIGNEUR a fait venir sur eux tout ce malheur.” »10Au bout des vingt années pendant lesquelles Salomon bâtit les deux maisons, la Maison du SEIGNEUR et la maison du roi, 11Hiram, roi de Tyr, qui avait fourni à Salomon du bois de cèdre et de genévrier et de l’or à discrétion, se fit donner par le roi Salomon vingt villes du pays de Galilée. 12Hiram sortit de Tyr pour voir les villes que Salomon lui avait données, mais elles ne lui plurent pas. 13Il dit : « Quelles villes m’as-tu données là, mon frère ! » Et on les appela Pays de Kavoul, nom qui est resté jusqu’à aujourd’hui. 14Hiram envoya au roi cent vingt talents d’or.15Voici ce qu’il en fut de la corvée que le roi Salomon leva pour bâtir la Maison du SEIGNEUR, sa propre maison, le Millo, la muraille de Jérusalem, Haçor, Meguiddo et Guèzèr –  16le Pharaon, roi d’Egypte, s’était mis en campagne et s’était emparé de Guèzèr ; il y avait mis le feu après avoir massacré les Cananéens qui y résidaient, et l’avait donnée en dot à sa fille, la femme de Salomon, 17et Salomon rebâtit Guèzèr –, Beth-Horôn d’en-bas, 18Baalath et Tamar du Désert, dans le Pays,

Épître

Romains 13,8-10

8N’ayez aucune dette envers qui que ce soit, sinon celle de vous aimer les uns les autres ; car celui qui aime son prochain a pleinement accompli la loi. 9En effet, les commandements : Tu ne commettras pas d’adultère, tu ne tueras pas, tu ne voleras pas, tu ne convoiteras pas, ainsi que tous les autres, se résument dans cette parole : Tu aimeras ton prochain comme toi-même. 10L’amour ne fait aucun tort au prochain ; l’amour est donc le plein accomplissement de la loi.

Évangile

Matthieu 8,23-37 La tempête apaisée

23Il monta dans la barque et ses disciples le suivirent. 24Et voici qu’il y eut sur la mer une grande tempête, au point que la barque allait être recouverte par les vagues. Lui cependant dormait. 25Ils s’approchèrent et le réveillèrent en disant : « Seigneur, au secours ! Nous périssons. » 26Il leur dit : « Pourquoi avez-vous peur, hommes de peu de foi ? » Alors, debout, il menaça les vents et la mer, et il se fit un grand calme. 27Les hommes s’émerveillèrent, et ils disaient : « Quel est-il, celui-ci, pour que même les vents et la mer lui obéissent ! »

Choral Jesu meine Freude
Psaumes et cantiques 279
Recueil Alleluia 45/05 (nº7 de la cantate)
KGB 280
ERG 659