BWV 79

Gott der Herr ist Sonn und Schild

Dieu, le Seigneur, est soleil et bouclier

1 . Chœur

Cors I/II, Timbales, Traversos I et Hautbois I à l’unisson, Traversos II et Hautbois II à l’unisson, Violons I/II, Violes, Continuo

Gott der Herr ist Sonn und Schild.

Der Herr gibt Gnade und ehre,

Er wird kein Gutes mangeln

Lassen den Frommen.

Dieu, le Seigneur, est soleil et bouclier. Le Seigneur donne grâce et gloire, il ne refusera pas le bonheur à ses enfants

(Psaume 84,11)

 

2. Air d’alto

Hautbois solo, Continuo

Gott ist unsre Sonn und Schild!

Darum rühmet dessen Güte

Unser dankbares Gemüte,

Die er für sein Häuflein hegt.

Denn er will uns ferner schützen,

Ob die Feinde Pfeile schnitzen

Und ein Lästerhund gleich billt.

Dieu est notre soleil et notre bouclier ! C’est pourquoi notre cœur reconnaissant le loue pour la bonté qu’il prodigue à pleines mains à ses fidèles. Il continuera en effet à nous protéger même quand les ennemis taillent leurs flèches contre nous ou que les mécréants nous accablent de leurs blasphèmes.

3. Choral

Traversos I/II et Hautbois I/II et Violons I avec Soprani, Violons II avec Alti, Violes avec Ténors, Cors I/II, Timbales, Continuo

Nun danket alle Gott

Mit Herzen, Mund und Händen,

Der große Dinge tut

An uns und allen enden,

Der uns von Mutterleib

Und Kindesbeinen an

Unzählig viel zugut

Und noch itzund getan.

Rendez tous grâce à Dieu, par votre cœur, vos paroles et vos actes, à celui qui accomplit tant de bienfaits pour nous, à lui qui nous comble depuis le sein de notre mère, depuis notre plus tendre enfance, d’innombrables marques de bonté et qui continue à nous en prodiguer.

4. Récitatif de basse

Continuo

Gottlob, wir wissen

Den rechten Weg zur Seligkeit;

Denn, Jesu, du hast ihn uns durch dein Wort gewiesen,

Drum bleibt dein Name jederzeit gepriesen.

Weil aber viele noch

Zu dieser Zeit

An fremdem Joch

Aus Blindheit ziehen müssen,

Ach! so erbarme dich

Auch ihrer gnädiglich,

Daß sie den rechten Weg erkennen

Und dich bloß ihren Mittler nennen.

Dieu soit loué, nous connaissons le bon chemin pour parvenir à la félicité ; C’est toi, Jésus, qui nous l’a indiqué par ta parole ; Que ton nom en soit toujours glorifié. Mais beaucoup, dans leur aveuglement, doivent encore en ce moment peiner sous un joug trompeur ; Ah, pardonnes leur dans ta grâce, afin qu’ils puissent reconnaître le bon chemin et te désignent comme leur médiateur.

Gott, ach Gott, verlaß die Deinen

Nimmermehr!

Laß dein Wort uns helle scheinen;

Obgleich sehr

Wider uns die Feinde toben,

So soll unser Mund dich loben.

Dieu, oui mon Dieu, n’abandonne plus jamais les tiens ! Fais briller à nos yeux ta parole ; Que nos lèvres proclament ta louange avec autant d’ardeur que nos ennemis ne se déchaînent contre nous.

6. Choral

Traversos I/II et Hautbois I/II et Violons I avec Soprani, Violons II avec Alti, Violes avec Ténors, Cors I/II, Timbales, Continuo

Erhalt uns in der Wahrheit,

Gib ewigliche Freiheit,

Zu preisen deinen Namen

Durch Jesum Christum.

Amen.

Garde-nous dans la vérité, donne-nous la liberté éternelle, pour que ton nom soit glorifié par Jésus-Christ amen !

À propos

Distribution

Soli : S A B, Chœur : S A T B, Cors I/II, Timbales, Traversos I/II, Hautbois solo, Hautbois I/II, Violons I/II, Violes, Continuo

Texte

Auteur du livret inconnu.

1 : Psaume 84,11 ;

3 : Strophe 1 du choral « Nun danket alle Gott » texte de Martin Rinckart 1636 ; mélodie : inconnu

6 : Strophe 8 du choral « Nun laßt uns Gott, dem Herren » texte de Ludwig Helmbold 1575 ; mélodie de Nikolaus Selnecker (1587).

 

Références :

BWV 79,0
Titre Gott der Herr ist Sonn und Schild
ZK (classement chronologique) 131
Date Mercredi, 31. octobre 1725
Liturgie luthérienne Réformation
Liturgie réformée Réformation
AT  
Épître

2 Thessaloniciens 2,3-8 ; Apocalypse 14,6-8

2 Thessaloniciens 2,3-8 ;

3Que personne ne vous séduise d’aucune manière. Il faut que vienne d’abord l’apostasie et que se révèle l’Homme de l’impiété, le Fils de la perdition, 4celui qui se dresse et s’élève contre tout ce qu’on appelle dieu ou qu’on adore, au point de s’asseoir en personne dans le temple de Dieu et de proclamer qu’il est Dieu. 5Ne vous rappelez-vous pas que je vous parlais de cela quand j’étais encore près de vous ? 6Et maintenant, vous savez ce qui le retient, pour qu’il ne soit révélé qu’en son temps. 7Car le mystère de l’impiété est déjà à l’œuvre ; il suffit que soit écarté celui qui le retient à présent. 8Alors se révélera l’Impie, que le Seigneur Jésus détruira du souffle de sa bouche et anéantira par l’éclat de sa venue.

Apocalypse 14,6-8 

6Et je vis un autre ange qui volait au zénith. Il avait un Évangile éternel à proclamer à ceux qui résident sur la terre : à toute nation, tribu, langue et peuple. 7Il disait d’une voix forte : Craignez Dieu et rendez-lui gloire, car elle est venue, l’heure de son jugement. Adorez le créateur du ciel et de la terre, de la mer et des sources d’eaux. 8Et un autre, un second ange, le suivit et dit : Elle est tombée, elle est tombée, Babylone la grande, elle qui a abreuvé toutes les nations du vin de sa fureur de prostitution.

 

Évangile  
Choral Nun danket alle Gott / Nun lasst uns Gott,dem Herren
Psaumes et cantiques 271,37
Recueil Alleluia 42/0242/0321/0636/05,-37/11 (nº3 de la cantate) , 42/04 (nº6de la cantate)
KGB 44-42
ERG 233-631