BWV 73

Herr, wie du willst

Seigneur, comme tu veux !

1 . Chœur et récitatif au ténor à la basse et à la soprano.

Orgue obligé, Hautbois I/II, Violon I/II, Viole, Continuo

Chor:

Herr, wie du willt, so schick’s mit mir Im Leben und im Sterben!

 

Tenor:

Ach! aber ach! wieviel

Läßt mich dein Wille leiden!

Mein Leben ist des Unglücks Ziel,

Da Jammer und Verdruß

Mich lebend foltern muß,

Und kaum will meine Not im Sterben von mir scheiden.

 

Chor:

Allein zu dir steht mein Begier,

Herr, laß mich nicht verderben!

 

Baß:

Du bist mein Helfer, Trost und Hort,

So der Betrübten Tränen zählet

Und ihre Zuversicht,

Das schwache Rohr, nicht gar zerbricht; Und weil du mich erwählet,

So sprich ein Trost- und Freudenwort!

 

Chor:                                     

Erhalt mich nur in deiner Huld,

Sonst wie du willt, gib mir Geduld,

Denn dein Will ist der beste.

 

Sopran:

Dein Wille zwar ist ein versiegelt Buch,

Da Menschenweisheit nichts vernimmt;

Der Segen scheint uns oft ein Fluch,

Die Züchtigung ergrimmte Strafe,

Die Ruhe, so du in dem Todesschlafe

Uns einst bestimmt,

Fein eingang zu der Hölle.

Doch macht dein Geist uns dieses Irrtums frei

und zeigt, daß uns dein Wille heilsam sei.

 

Chor:

Herr, wie du willst!

Chœur :

Seigneur, comme tu le veux, envois moi dans la vie ou dans la mort !

 

Ténor :

Hélas, ta volonté m’impose de nombreuses souffrances ! Mon existence est la cible du malheur ; Détresse et chagrin me torturent toute ma vie et il faudra attendre la mort pour m’en séparer.

 

 

 

Chœur :

Je n’aspire qu’à toi, Seigneur, ne permets pas ma perdition !

 

 

Basse :

Tu es mon secours, ma consolation et mon refuge, Tu es celui qui compte les larmes des affligés et qui fait de leur confiance un frêle roseau qui ne rompt pas ; Et puisque tu m’as choisi accorde moi une parole de réconfort et de joie !

 

 

 

Chœur :

Conserve-moi ta faveur toutefois, comme tu le veux, donne-moi la patience car ta volonté est ce qu’il y a de mieux

 

Soprano :

Ta volonté est certes un livre scellé dans lequel la sagesse des hommes ne comprend rien. Ta bénédiction nous semble être souvent une malédiction, la punition, un châtiment dicté par ton courroux, le repos du sommeil de la mort nous semble être l’entrée de l’enfer. Mais ton esprit nous libère de cette erreur et nous montre que ta volonté vise à notre salut.

 

 

 

 

Chœur : Seigneur, comme tu le veux !

2. Air de ténor

Hautbois I, Continuo

Ach senke doch den Geist der Freuden

Dem Herzen ein! es will oft bei mir geistlich Kranken

Die Freudigkeit und Hoffnung wanken

Und zaghaft sein.

Ah, verse donc la joie dans mon cœur ; La joie et l’espérance chancèlent souvent en moi tant mon âme malade se décourage.

3. Récitatif de basse

Continuo

Ach, unser Wille bleibt verkehrt,

Bald trotzig, bald verzagt,

Des Sterbens will er nie gedenken;

Allein ein Christ, in Gottes Geist gelehrt,

Lernt sich in Gottes Willen senken

Und sagt:

Hélas, notre volonté demeure dans l’erreur, tantôt rétive, tantôt pusillanime et se refusant toujours à penser à la mort ; Seul un chrétien instruit dans l’esprit de Dieu apprend à s’incliner devant la volonté de Dieu et dit :

 

4. Air de basse

Violon I/II, Viole, Continuo

Herr, so du willt,

So preßt, ihr Todesschmerzen,

Die Seufzer aus dem Herzen,

Wenn mein Gebet nur vor dir gilt.

Herr, so du willt,

So lege meine Glieder

In Staub und Asche nieder,

Dies höchst verderbte Sündenbild,

Herr, so du willt,

So schlagt, ihr Leichenglocken,

Ich folge unerschrocken,

Mein Jammer ist nunmehr gestillt.

Seigneur, comme tu le veux, même si les tourments de l’agonie arrachent les derniers soupirs de mon cœur, que ma prière ne s’adresse qu’à toi.

Seigneur, comme tu le veux, dépose mon corps dans la poussière et la cendre ; Déposes-y ma dépouille, image corrompue du péché. Seigneur, comme tu le veux, que retentisse le glas mortuaire ; Je me rends, tranquillement à son appel, mon affliction ayant enfin trouvé l’apaisement.

5. Choral

Cor et Hautbois I et Violon I avec Soprani, Hautbois II et Violon II avec Alti, Viole avec Ténors, Continuo

Das ist des Vaters Wille,

Der uns erschaffen hat;

Sein Sohn hat Guts die Fülle

erworben und Genad;

Auch Gott der Heilge Geist

Im Glauben uns regieret,

Zum Reich des Himmels führet.

Ihm sei Lob ehr und Preis!

Telle est la volonté du Père, qui nous a créés ; Son Fils nous a dispensé bienfaits et grâce à profusion et Dieu, l’Esprit Saint, nous dirige lui aussi dans la foi pour nous conduire au royaume céleste. A lui, louange, honneur et gloire.

À propos

Distribution

Soli : S T B, Chœur : S A T B, Cor, Hautbois I/II, Violon I/II, Viole, Continuo (+ Orgue obligé)

Date d’exécution

23 janvier 1724

Texte

Poète inconnu ; 1 : Kaspar Bienemann 1582 ; 5 : Ludwig Helmbold 1563

Occasion liturgique

3ème Dimanche après l ‘Épiphanie

Références :

Liturgie Luthérienne : 3ème Dimanche après l ‘Épiphanie

Liturgie Réformée : 3ème Dimanche / B (Parrallèle dans Marc)

Évangile : Matthieu 8,1-13 Guérisons du lépreux et du serviteur du centenier

AT ou EP: Romains 12,17-21

Choral: Von Gott, will ich nicht lassen

Tableau de concordance :