BWV 68

Also hat Gott die Welt geliebt

C’est ainsi que Dieu a aimé le monde

1 . Chœur

Cors avec Soprani, Hautbois I et Violons I à l’unisson, Hautbois II et Violons II à l’unisson, Taille et Violes à l’unisson, Continuo

Also hat Gott die Welt geliebt,

Daß er uns seinen Sohn gegeben.

Wer sich im Glauben ihm ergibt,

Der soll dort ewig bei ihm leben.

Wer glaubt, daß Jesus ihm geboren,

Der bleibet ewig unverloren,

Und ist kein Leid, das den betrübt,

Den Gott und auch sein Jesus liebt.

C’est ainsi que Dieu a aimé le monde en nous faisant don de son fils. Celui qui se donne à lui par sa foi, vivra auprès de lui pour l’éternité. Celui qui croit que Jésus est né pour lui bénéficiera de son appui pour l’éternité et il n’est guère de détresse qui puisse affliger celui qui consacre son amour à Dieu ainsi qu’à son fils Jésus.

2. Air de soprano

Hautbois, Violons I, Violoncelle piccolo, Continuo

Mein gläubiges Herze,

Frohlocke, sing, scherze,

Dein Jesus ist da!

Weg Jammer, weg Klagen,

Ich will euch nur sagen:

Mein Jesus ist nah.

O toi, mon cœur fidèle, exulte, chante et sois en liesse car Jésus est là ! Loin de moi l’affliction, loin de moi les gémissements, je veux seulement vous dire : Jésus est proche.

3. Récitatif de basse

Continuo

Ich bin mit Petro nicht vermessen,

Was mich getrost und freudig macht,

Daß mich mein Jesus nicht vergessen.

er kam nicht nur, die Welt zu richten,

Nein, nein, er wollte Sünd und Schuld

Als Mittler zwischen Gott und Mensch vor diesmal schlichten.

Tel Pierre, je bannis de moi la présomption ; Toute ma confiance et ma joie viennent de ce que Jésus ne m’a point oublié ! Il n’est pas seulement venu pour juger le monde, c’est comme intercesseur entre Dieu et l’homme qu’il se veut cette fois être l’arbitre des péchés et des fautes.

4. Air de basse

Hautbois I/II, Taille, Continuo

Du bist geboren mir zugute,

Das glaub ich, mir ist wohl zumute,

Weil du vor mich genung getan.

Das Rund der erden mag gleich brechen,

Will mir der Satan widersprechen,

So bet ich dich, mein Heiland, an.

C’est pour accomplir mon bonheur que tu es né, telle est la foi qui me rend radieux, car tu n’as point ménagé tes bienfaits. Même si la sphère de la terre vient à se rompre et que Satan veuille sans cesse me contredire, c’est toi que je prie mon Sauveur.

5. Chœur

Cornet à bouquin avec Soprani, Trombones I avec Alti, Trombones II avec Ténors, Trombones III avec Basses, Hautbois I et Violons I à l’unisson, Hautbois II et Violons II à l’unisson, Taille et Violes à l’unisson, Continuo

Wer an ihn gläubet, der wird nicht gerichtet; wer aber nicht gläubet, der ist schon gerichtet; denn er gläubet nicht an den Namen des eingebornen Sohnes Gottes.

Celui qui croit en lui ne sera point jugé, mais celui qui ne croit pas est déjà jugé parce qu’il n’a pas cru au nom du Fils unique de Dieu.

(Jean 3,18)

À propos

Distribution

Soli : S B, Chœur : S A T B, Cors, Cornet à bouquin, Trombones I-III, Hautbois I/II, Taille, Violons I/II, Violes, Violoncelle piccolo, Continuo

Texte

Livret de Christiane Marianne von Ziegler ;

1 : Strophe 1 du choral « Also hat Gott die Welt geliebt” texte de Salomo Liscow 1675 ; mélodie du choral “Also hat Gott die Welt geliebt” de Gottfried Vopelius (1682).

5 : Jean 3,18 ;

Références :

BWV 68,0
Titre Also hat Gott die Welt geliebt
ZK (classement chronologique) 125
Date dimanche, 21 mai 1725
Liturgie luthérienne 2ème jour de Pentecôte
Liturgie réformée Soir de Noël A B C ou 5ème dimanche de carème C / 2ème jour de Pentecôte
Evangile Jean 3,16-21 Dieu a tant aimé le monde
AT ou épitre Actes 10,42-48
Choral
Psaumes et cantiques
Recueil Alleluia
KGB
ERG