BWV 67

Halt im Gedächtnis Jesum Christ

Gardez le souvenir de Jésus-Christ

1 . Chœur

Trompettes Traversos, Hautbois d’amour I/II, Violons I/II, Violes, Continuo

Halt im Gedächtnis Jesum Christ, der auferstanden ist von den Toten.

Gardez le souvenir de Jésus-Christ, ressuscité d’entre les morts.

(2 Timothée 2,8)

2. Air de ténor

Hautbois d’amour I, Violons I/II, Violes, Continuo

Mein Jesus ist erstanden,

Allein, was schreckt mich noch?

Mein Glaube kennt des Heilands Sieg,

Doch fühlt mein Herze Streit und Krieg,

Mein Heil, erscheine doch!

Mon Seigneur Jésus est ressuscité. Laissé seul que dois-je craindre encore ? Ma foi connait la victoire du Sauveur mais mon cœur pourtant pressent des luttes et des combats. Apparais donc, ô mon salut !

3. Récitatif d’alto

Continuo

Mein Jesu, heißest du des Todes Gift

Und eine Pestilenz der Hölle:

Ach, daß mich noch Gefahr und Schrecken trifft!

Du legtest selbst auf unsre Zungen

ein Loblied, welches wir gesungen:

Jésus, tu t’appelles le poison de la mort, la pestilence de l’enfer : Préserve-moi du péril et de l’épouvante ! Tu as placé toi-même dans nos bouches un cantique de louanges que nous voulons chanter :

4. Choral

Trompettes et Traversos et Hautbois d’amour et Violons I avec Soprani, Hautbois d’amour II et Violons II avec Alti, Violes avec Ténors, Continuo

Erschienen ist der herrlich Tag,

Dran sich niemand gnug freuen mag:

Christ, unser Herr, heut triumphiert,

All sein Feind er gefangen führt.

Alleluja!

Il est arrivé le jour radieux dont personne ne se réjouit assez ; Christ, notre Seigneur, triomphe aujourd’hui, il a capturé tous ses ennemis. Alléluia!

5. Récitatif d’alto

Continuo

Doch scheinet fast,

Daß mich der Feinde Rest,

Den ich zu groß und allzu schrecklich finde,

Nicht ruhig bleiben läßt.

Doch, wenn du mir den Sieg erworben hast,

So streite selbst mit mir, mit deinem Kinde.

Ja, ja, wir spüren schon im Glauben,

Daß du, o Friedefürst,

Dein Wort und Werk an uns erfüllen wirst.

Mais il semble bien que le reste des ennemis que je trouve trop nombreux et fort effrayants ne me laisse pas en paix. Alors, puisque tu as déjà remporté la victoire en ma faveur, continue de combattre toi-même à mes côtés et d’assister ton enfant. Oui, notre foi déjà nous fait pressentir, que toi, prince de la paix, tu accompliras en nous ta parole et ton œuvre.

6. Air de Basse et chœur sans basses

Traversos, Hautbois d’amour I/II, Violons I/II, Violes, Continuo

Baß:

Friede sei mit euch!

 

Sopran, Alt, Tenor:

Wohl uns! Jesus hilft uns kämpfen und die Wut der Feinde dämpfen, Hölle, Satan, weich!

 

 

Baß:

Friede sei mit euch!

 

Sopran, Alt, Tenor:

Jesus holet uns zum Frieden und erquicket in uns Müden Geist und Leib zugleich.

 

 

Baß:

Friede sei mit euch!

 

Sopran, Alt, Tenor:

O Herr, hilf und laß gelingen, durch den Tod hindurchzudringen In dein ehrenreich!

 

Baß:

Friede sei mit euch!

Basse :

La paix soit avec vous !

 

Soprano, Alto, Ténor :

Quel bonheur ! Jésus nous aide à combattre et à apaiser la fureur des ennemis : Enfer, satan, reculez !

 

Basse :

La paix soit avec vous !

 

Soprano, Alto, Ténor :

Jésus nous mène vers la paix et lorsque nous sommes las, il rafraichit en nous l’esprit et le corps.

 

Basse :

La paix soit avec vous !

 

Soprano, Alto, Ténor :

O Seigneur, aide-nous à parvenir par la mort à ton royaume glorieux !

 

Basse :

La paix soit avec vous !

(Jean 20,19)

7. Choral

Trompettes et Traversos et Hautbois d’amour Violons I avec Soprani, Hautbois d’amour II et Violons II avec Alti, Violes avec Ténors, Continuo

Du Friedefürst, Herr Jesu Christ,

Wahr’ Mensch und wahrer Gott,

ein starker Nothelfer du bist

Im Leben und im Tod:

Drum wir allein

Im Namen dein

Zu deinem Vater schreien.

Toi qui es le Prince de la Paix, Seigneur Jésus-Christ, vrai homme et vrai Dieu, tu es un puissant libérateur dans la vie comme dans la mort : C’est pourquoi nous autres, nous élevons nos cris vers ton Père en ton nom.

À propos

Distribution

Soli : A T B, Chœur : S A T B Trompettes, Traversos, Hautbois d’amour I/II, Violons I/II, Violes, Continuo

Texte

Auteur du livret : Peut-être Christian Weiss, Senior ou Salomo Franck

1 : 2 Timothée 2,8 ;

4 : Strophe 1 du choral « Erschienen ist der herrlich Tag”   texte de Nikolaus Herman 1560 ; mélodie de Nicolaus Herman (1560).

6 : Jean 20, 19-31

7 : Strophe 1 du choral « Du Friedefürst, Herr Jesu Christ » texte de Jakob Ebert 1601 ; mélodie anonyme  ou peut-être Ludwig Helmbold.

Références :

BWV 67,0
Titre Halt im Gedächtnis Jesum Christ
ZK (classement chronologique) 66
Date Dimanche, 16. avril 1724
Liturgie luthérienne Quasimodo geniti [1er Dimanche après Pâques]
Liturgie réformée Soir de Pâques
AT

2 Sam. 12 : 1-10,13,14

1Le SEIGNEUR envoya Nathan à David. Il alla le trouver et lui dit : « Il y avait deux hommes dans une ville, l’un riche et l’autre pauvre. 2Le riche avait force moutons et bœufs. 3Le pauvre n’avait rien du tout, sauf une agnelle, une seule petite, qu’il avait achetée. Il la nourrissait. Elle grandissait chez lui en même temps que ses enfants. Elle mangeait de sa pitance, elle buvait à son bol, elle couchait dans ses bras. Elle était pour lui comme une fille. 4Un hôte arriva chez le riche. Il n’eut pas le cœur de prendre de ses moutons et de ses bœufs pour apprêter le repas du voyageur venu chez lui. Il prit l’agnelle du pauvre et l’apprêta pour l’homme venu chez lui. »5David entra dans une violente colère contre cet homme et il dit à Nathan : « Par la vie du SEIGNEUR, il mérite la mort, l’homme qui a fait cela. 6Et de l’agnelle, il donnera compensation au quadruple, pour avoir fait cela et pour avoir manqué de cœur. » 7Natan dit à David : « Cet homme, c’est toi ! Ainsi parle le SEIGNEUR, le Dieu d’Israël : C’est moi qui t’ai oint comme roi d’Israël et c’est moi qui t’ai délivré de la main de Saül. 8Je t’ai donné la maison de ton maître et j’ai mis dans tes bras les femmes de ton maître ; je t’ai donné la maison d’Israël et de Juda ; et si c’est trop peu, je veux y ajouter autant. 9Pourquoi donc as-tu méprisé la parole du SEIGNEUR en faisant ce qui lui déplaît ? Tu as frappé de l’épée Urie le Hittite. Tu as pris sa femme pour en faire ta femme et, lui-même, tu l’as tué par l’épée des fils d’Ammon. 10Eh bien, l’épée ne s’écartera jamais de ta maison, puisque tu m’as méprisé et que tu as pris la femme d’Urie le Hittite pour en faire ta femme…13David dit alors à Nathan : « J’ai péché contre le SEIGNEUR. » Nathan dit à David : « Le SEIGNEUR, de son côté, a passé sur ton péché. Tu ne mourras pas. 14Mais, puisque, dans cette affaire, tu as gravement outragé le SEIGNEUR – ou plutôt, ses ennemis –, le fils qui t’est né, lui, mourra. »

Épître

1 Jean 5,4-10

4puisque tout ce qui est né de Dieu est vainqueur du monde. Et la victoire qui a vaincu le monde, c’est notre foi. 5Qui est vainqueur du monde, sinon celui qui croit que Jésus est le Fils de Dieu ? 6C’est lui qui est venu par l’eau et par le sang, Jésus Christ, non avec l’eau seulement, mais avec l’eau et le sang ; et c’est l’Esprit qui rend témoignage, parce que l’Esprit est la vérité. 7C’est qu’ils sont trois à rendre témoignage, 8l’Esprit, l’eau et le sang, et ces trois convergent dans l’unique témoignage : 9si nous recevons le témoignage des hommes, le témoignage de Dieu est plus grand ; car tel est le témoignage de Dieu : il a rendu témoignage en faveur de son Fils. 10Qui croit au Fils de Dieu a ce témoignage en lui-même. Qui ne croit pas Dieu fait de lui un menteur, puisqu’il n’a pas foi dans le témoignage que Dieu a rendu en faveur de son Fils.

Évangile

Jean 20,19-31 Apparition ressuscité dans la chambre haute

19Le soir de ce même jour qui était le premier de la semaine, alors que, par crainte des autorités juives, les portes de la maison où se trouvaient les disciples étaient verrouillées, Jésus vint, il se tint au milieu d’eux et il leur dit : « La paix soit avec vous. » 20Tout en parlant, il leur montra ses mains et son côté. En voyant le Seigneur, les disciples furent tout à la joie. 21Alors, à nouveau, Jésus leur dit : « La paix soit avec vous. Comme le Père m’a envoyé, à mon tour je vous envoie. » 22Ayant ainsi parlé, il souffla sur eux et leur dit : « Recevez l’Esprit Saint ; 23ceux à qui vous remettrez les péchés, ils leur seront remis. Ceux à qui vous les retiendrez, ils leur seront retenus. »24Cependant Thomas, l’un des Douze, celui qu’on appelle Didyme, n’était pas avec eux lorsque Jésus vint. 25Les autres disciples lui dirent donc : « Nous avons vu le Seigneur ! » Mais il leur répondit : « Si je ne vois pas dans ses mains la marque des clous, si je n’enfonce pas mon doigt à la place des clous et si je n’enfonce pas ma main dans son côté, je ne croirai pas ! » 26Or huit jours plus tard, les disciples étaient à nouveau réunis dans la maison, et Thomas était avec eux. Jésus vint, toutes portes verrouillées, il se tint au milieu d’eux et leur dit : « La paix soit avec vous. » 27Ensuite il dit à Thomas : « Avance ton doigt ici et regarde mes mains ; avance ta main et enfonce-la dans mon côté, cesse d’être incrédule et deviens un homme de foi. » 28Thomas lui répondit : « Mon Seigneur et mon Dieu. » 29Jésus lui dit : « Parce que tu m’as vu, tu as cru ; bienheureux ceux qui, sans avoir vu, ont cru. »30Jésus a opéré sous les yeux de ses disciples bien d’autres signes qui ne sont pas rapportés dans ce livre. 31Ceux-ci l’ont été pour que vous croyiez que Jésus est le Christ, le Fils de Dieu, et pour que, en croyant, vous ayez la vie en son nom.

Choral Erschienen ist der herrlich’ Tag / Du Friedefürst, o Jesu Christ
Psaumes et cantiques 313
Recueil Alleluia 34/02 (nº4 de la cantate)
KGB 158
ERG 469