BWV 34

BWV 34a à la suite

O ewiges Feuer, o Ursprung der Liebe

Ô feu éternel, ô principe de l’amour

La cantate BWV 34 est une parodie d’une cantate de mariage antérieure (BWV 34a) dont vous avez les détails à la suite sur cette page.

1 . Chœur

Trompettes I-III, Timbales, Hautbois I/II, Violons I/II, Violes, Continuo

O ewiges Feuer, o Ursprung der Liebe,

Entzünde die Herzen und weihe sie ein.

Laß himmlische Flammen durchdringen und wallen,

Wir wünschen, o Höchster, dein Tempel zu sein,

Ach, laß dir die Seelen im Glauben gefallen.

Ô feu éternel, ô principe de l’amour, enflamme et consacre les cœurs ! Pénètre-les de tes ondoyantes flammes célestes ; Notre désir, ô Très-Haut, est d’être ton temple. Laisse nos âmes te rejoindre dans la foi.

2. Récitatif de ténor

Continuo

Herr, unsre Herzen halten dir

Dein Wort der Wahrheit für:

Du willst bei Menschen gerne sein,

Drum sei das Herze dein;

Herr, ziehe gnädig ein.

Ein solch erwähltes Heiligtum

Hat selbst den größten Ruhm.

Seigneur, nos cœurs se maintiennent dans ta parole de vérité. Tu te plais à être volontiers proche des hommes. Ainsi que ce cœur soit à toi ; Seigneur, pénètre-le de ta grâce ! Un pareil sanctuaire possède lui-même la plus grande gloire.

3. Air d’alto

Traversos I/II, Violons I/II en sourdine, Violes en sourdine, Continuo

Wohl euch, ihr auserwählten Seelen,

Die Gott zur Wohnung ausersehn.

Wer kann ein größer Heil erwählen?

Wer kann des Segens Menge zählen?

Und dieses ist vom Herrn geschehn.

Bienheureuses sont les âmes élues dont Dieu a fait sa demeure. Qui peut dispenser un si grand bonheur ? Qui peut décompter cette abondance de bénédictions ? Et tout cela est l’œuvre du Seigneur.

4. Récitatif de basse

Continuo

Erwählt sich Gott die heilgen Hütten,

Die er mit Heil bewohnt,

So muß er auch den Segen auf sie schütten,

So wird der Sitz des Heiligtums belohnt.

Der Herr ruft über sein geweihtes Haus

Das Wort des Segens aus:

Si Dieu élit ses demeures sacrées qu’il remplit de félicité, Il doit aussi leur prodiguer sa bénédiction comme récompense d’être le siège de la divinité. Le Seigneur appelle sur sa demeure sacrée ces paroles de bénédiction :

5. Chœur

Trompettes I-III, Timbales, Hautbois I/II, Violons I/II, Violes, Continuo

Friede über Israel.

Dankt den höchsten Wunderhänden,

Dankt, Gott hat an euch gedacht.

Ja, sein Segen wirkt mit Macht,

Friede über Israel,

Friede über euch zu senden.

Paix sur Israël ! Rendez grâces aux miracles dispensés par les mains du Très-Haut ; Rendez grâces, Dieu a pensé à vous. Oui, le pouvoir de sa bénédiction envoie la paix sur Israël, et sur vous !

BWV 34a

 

O ewiges Feuer, o Ursprung der Liebe

Ô feu éternel, ô principe de l’amour

1. Première partie – Chœur

Trompettes I-III, Timbales, Hautbois I/II, Violons I/II, Violes, Continuo

O ewiges Feuer, o Ursprung der Liebe,

Entzünde der Herzen geweihten Altar.

Lass himmlische Flammen durchdringen und wallen

Ach lass doch auf dieses vereinigte Paar,

Die Funken der edelsten Regungen fallen.

Ô feu éternel, ô source de l’amour, enflamme l’autel sacré de leur cœur, laisse tes ondoyantes flammes célestes les envahir ; Puisse sur ce couple uni se répandre les étincelles de l’émotion la plus noble.

2. Récitatif de basse

Continuo

Wie, dass der Liebe hohe Kraft

In derer Menschen Seelen

Ein Himmelreich auf Erden schafft?

Was ziehet dich, o höchstes Wesen!

Der Liebe Wirkung zu erwählen?

Ein Herz zur Wohnung auszulesen?

Comment la puissance de l’amour peut-elle créer dans les âmes de de ce couple un royaume céleste sur terre ? Qu’est-ce qui t’attire, ô être très haut pour offrir l’effet de l’amour ? pour élire un cœur pour demeure ?

3. Air de ténor et Récitatif d’alto

Violons I/II, Violes, Continuo

Siehe, also wird gesegnet der Mann, der den Herren fürchtet.

Wo dringt der Geist mit Glaubensaugen hin?

Wo suchet er des Segens Quellen,

Die treuer Seelen Ehestand

Als ein gesegnetes, gelobtes Land

Vermögen darzustellen?

Der Herr wird dich segnen aus Zion,

Was aber hat dein Gott dir zugedacht,

Dir, dessen Fleiß in Gottes Hause wacht?

Was wird der Dienst der heilgen Hütten

Auf dich vor Segen schütten?

Dass du sehest das Glück Jerusalem dein Leben lang,

Weil Zion Wohl zuerst dein Herze rührt,

Wird sich auch irdisches Vergnügen

Nach deines Herzens Wunsche fügen,

Da Gott ein auserwähltes Kind dir zugeführt,

Dass du in ungezählten Jahren

Verneutes Wohlsein mögst erfahren.

Und sehest deiner Kinder Kinder.

So rufen wir zur Segensstunde

Von Herzen mit vereintem Munde:

Vois, ainsi sera béni l’homme qui craint le Seigneur. Où resplendit l’esprit conduit par les yeux de la foi ? Où le couple des âmes fidèles cherche-t-il la source de la bénédiction pour être capable de se montrer comme la terre bénie et promise ? Le Seigneur te bénira de Sion, Qu’a pensé Dieu de toi dont le zèle veille dans la maison de Dieu ? Qu’est-ce que ton service dans son temple pour faire venir sur toi sa bénédiction ? Pour que tu puisses voir le bonheur de Jérusalem toute ta vie, pour que le bonheur de Sion irrigue ton cœur et pour que tous tes plaisirs viennent se conformer au désir de ton cœur. Dieu a conduit jusqu’à toi un enfant choisi pour que pendant des années innombrables tu puisses éprouver un bonheur toujours nouveau et voir les fils de tes fils. Appelons-le en cette heure bénie de nos cœurs unis à nos voix :

4. Chœur :

Trompettes I-III, Timbales, Hautbois I/II, Violons I/II, Violes, Continuo

Friede über Israel.

Eilt zu denen heilgen Stufen,

Eilt, der Höchste neigt sein Ohr.

Unser Wünschen dringt hervor,

Friede über Israel,

Friede über euch zu rufen.

Paix sur Israël. Courrez vers les lieux saints, hâtez-vous, le Très-haut tend son oreille, nos vœux montent vers lui « Paix sur Israël et paix sur nous »

5. Seconde partie – Air d’alto

Traversos I/II, Violons I/II en sourdine, Violes en sourdine, Continuo

Wohl euch, ihr auserwählten Schafe,

Die ein getreuer Jacob liebt.

Sein Lohn wird dort am größten werden,

Den ihm der Herr bereits auf Erden

Durch seiner Rahel Anmut gibt.

C’est pour votre bonheur, vous ses brebis choisies, que le fidèle Jacob aime. Sa récompense sera tellement plus grande encore pour celui auquel le Seigneur offre sa grâce avec Rachel.

6. Récitatif de soprano

Continuo

Das ist vor dich, o ehrenwürdger Mann,

Die edelste Belohnung,

So dich vergnügen kann.

Gott, der von Ewigkeit die Liebe selber hieß

Und durch ein tugendhaftes Kind dein Herze rühren ließ,

Erfülle nun mit Segen deine Wohnung,

Dass sie wie Obed Edoms sei,

Und lege Kraft dem Segensworte bei.

C’est pour toi, ô homme digne d’honneur la récompense la plus noble qui pouvait t’être offerte. Dieu, qui pour l’éternité s’est nommé lui-même amour et qui a conquis ton cœur par un merveilleux enfant remplit maintenant ta maison de sa bénédiction, pour que tu puisses tout comme pour Obed Édom donner du pouvoir à ces mots de bénédiction :

7. Chœur :

Violons I/II, Violes, Continuo

Gib, höchster Gott, auch hier dem Worte Kraft,

Das sonst viel Heil bei deinem Volke schafft:

Der Herr segne dich und behüte dich.

Es müsse ja auf den zurücke fallen,

Der solches lässt an heilger Stätte schallen:

Ein Danklied soll zu deinem Throne dringen

Und ihm davor ein freudig Opfer bringen:

Der Herr erleuchte sein Angesicht über dich und sei dir gnädig,

Sein Dienst, so stets am Heiligtume baut,

Macht, dass der Herr mit Gnaden auf ihn schaut.

Er zeichnet dich in seine Vaterhand,

Die dir soviel vom Segen zugewandt.

Der Herr erhebe sein Angesicht über dich und gebe dir Friede.

Der Herr, von dem die keuschen Flammen kamen,

Erhalte sie und spreche kräftig amen.

Donne, grand Dieu, toute force à tes paroles ici-même pour qu’elles offrent une grande bénédiction sur ton peuple : Que le Seigneur te bénisse et te garde. Elle doit retomber ainsi sur celui qui la fait résonner ainsi dans tes lieux sacrés, un chant de louange qui résonne jusqu’à toi et t’offre ainsi un joyeux sacrifice : Que le Seigneur fasse briller sa face sur toi et t’accorde sa grâce. Son service, qui constamment construit son église, fait que le Seigneur le regarde avec grâce. Que le Seigneur lève sa face vers toi et te donne sa paix. Que le Seigneur, d’où proviennent ces pures flammes, les entretienne et prononce un puissant amen.

À propos

Distribution

BWV 34: Soli : A T B, Chœur : S A T B, Trompettes I-III, Timbales, Traversos I/II, Hautbois I/II, Violons I/II, Violes, Continuo

BWV 34a: Soli : S A T B, Chœur : S A T B, Trompettes I-III, Timbales, Traversos I/II, Hautbois I/II, Violons I/II, Violes, Continuo

Date d’exécution

BWV 34: Pentecôte 1726 

BWV 34a: 27 Novembre 1725

Texte

Poète inconnu

Occasion liturgique

BWV 34: Pentecôte

BWV 34a: Mariage du pasteur Andreas Erlmann et Catharina Dorothea Hartranfft

Références :

BWV 34,0
Titre O Ewiges Feuer, o Ursprung der Liebe
ZK (classement chronologique) 200
Date Dimanche, 9. juin 1726
Liturgie luthérienne Pentecôte
Liturgie réformée Matin de Pentecôte / A B C
AT

Ézéchiel 36 : 22-28

22C’est pourquoi, dis à la maison d’Israël : Ainsi parle le Seigneur DIEU : Ce n’est pas à cause de vous que j’agis, maison d’Israël, mais bien à cause de mon saint nom que vous avez profané parmi les nations où vous êtes venus. 23Je montrerai la sainteté de mon grand nom qui a été profané parmi les nations, mon nom que vous avez profané au milieu d’elles ; alors les nations connaîtront que je suis le SEIGNEUR – oracle du Seigneur DIEU – quand j’aurai montré ma sainteté en vous sous leurs yeux : 24je vous prendrai d’entre les nations, je vous rassemblerai de tous les pays et je vous amènerai sur votre sol. 25Je ferai sur vous une aspersion d’eau pure et vous serez purs ; je vous purifierai de toutes vos impuretés et de toutes vos idoles. 26Je vous donnerai un cœur neuf et je mettrai en vous un esprit neuf ; j’enlèverai de votre corps le cœur de pierre et je vous donnerai un cœur de chair. 27Je mettrai en vous mon propre Esprit, je vous ferai marcher selon mes lois, garder et pratiquer mes coutumes. 28Vous habiterez le pays que j’ai donné à vos pères ; vous serez mon peuple et je serai votre Dieu.

Épître

Actes 2,1-13

1Quand le jour de la Pentecôte arriva, ils se trouvaient réunis tous ensemble. 2Tout à coup il y eut un bruit qui venait du ciel comme le souffle d’un violent coup de vent : la maison où ils se tenaient en fut toute remplie ; 3alors leur apparurent comme des langues de feu qui se partageaient et il s’en posa sur chacun d’eux. 4Ils furent tous remplis d’Esprit Saint et se mirent à parler d’autres langues, comme l’Esprit leur donnait de s’exprimer.5Or, à Jérusalem, résidaient des Juifs pieux, venus de toutes les nations qui sont sous le ciel. 6A la rumeur qui se répandait, la foule se rassembla et se trouvait en plein désarroi, car chacun les entendait parler sa propre langue. 7Déconcertés, émerveillés, ils disaient : « Tous ces gens qui parlent ne sont-ils pas des Galiléens ? 8Comment se fait-il que chacun de nous les entende dans sa langue maternelle ? 9Parthes, Mèdes et Elamites, habitants de la Mésopotamie, de la Judée et de la Cappadoce, du Pont et de l’Asie, 10de la Phrygie et de la Pamphylie, de l’Egypte et de la Libye cyrénaïque, ceux de Rome en résidence ici, 11tous, tant Juifs que prosélytes, Crétois et Arabes, nous les entendons annoncer dans nos langues les merveilles de Dieu. » 12Ils étaient tous déconcertés, et dans leur perplexité ils se disaient les uns aux autres : « Qu’est-ce que cela veut dire ? » 13D’autres s’esclaffaient : « Ils sont pleins de vin doux. »

Évangile

Jean 14,23-31Discours d’adieux amour/demeurer dans la parole

23Jésus lui répondit : « Si quelqu’un m’aime, il observera ma parole, et mon Père l’aimera ; nous viendrons à lui et nous établirons chez lui notre demeure. 24Celui qui ne m’aime pas n’observe pas mes paroles ; or, cette parole que vous entendez, elle n’est pas de moi mais du Père qui m’a envoyé. 25Je vous ai dit ces choses tandis que je demeurais auprès de vous ; 26le Paraclet, l’Esprit Saint que le Père enverra en mon nom, vous enseignera toutes choses et vous fera ressouvenir de tout ce que je vous ai dit. 27Je vous laisse la paix, je vous donne ma paix. Ce n’est pas à la manière du monde que je vous la donne. Que votre cœur cesse de se troubler et de craindre. 28Vous l’avez entendu, je vous ai dit : “Je m’en vais et je viens à vous.” Si vous m’aimiez, vous vous réjouiriez de ce que je vais au Père, car le Père est plus grand que moi. 29Je vous ai parlé dès maintenant, avant l’événement, afin que, lorsqu’il arrivera, vous croyiez. 30Désormais, je ne m’entretiendrai plus guère avec vous, car le prince de ce monde vient. Certes, il n’a en moi aucune prise ; 31mais de la sorte le monde saura que j’aime mon Père et que j’agis conformément à ce que le Père m’a prescrit. Levez-vous, partons d’ici !

Choral  
Psaumes et cantiques  
Recueil Alleluia  
KGB  
ERG