BWV 30

Freue dich, erlöste Schar

Réjouis-toi, la foule des rachetés

1 . Première partie – Chœur

Traversos I/II, Hautbois I/II, Hautbois I/II, Violons I/II, Violes, Continuo

Freue dich, erlöste Schar,

Freue dich in Sions Hütten.

Dein Gedeihen hat itzund

Einen rechten festen Grund,

Dich mit Wohl zu überschütten.

Réjouis-toi, foule des rachetés, réjouis-toi dans les demeures de Sion. Ta prospérité est maintenant solidement établie, tu es comblée d’aisance.

2. Récitatif de basse

Continuo

Wir haben Rast,

Und des Gesetzes Last

Ist abgetan.

Nichts soll uns diese Ruhe stören,

Die unsre liebe’ Väter oft

Gewünscht, verlanget und gehofft.

Wohlan,

Es freue sich, wer immer kann,

Und stimme seinem Gott zu Ehren

Ein Loblied an,

Und das im höhern Chor,

Ja, singt einander vor!

Nous avons une trêve et le fardeau de la loi est rejeté. Que rien ne vienne troubler ce repos. Ce que nos pères ont souvent désiré, réclamé et espéré nous réjouit maintenant et nous fait entonner en l’honneur de Dieu un chant de louange. Et que ce chant trouve écho dans le chœur céleste !

3. Air de basse

Violons I/II, Violes, Continuo

Gelobet sei Gott, gelobet sein Name,

Der treulich gehalten Versprechen und Eid!

Sein treuer Diener ist geboren,

Der längstens darzu auserkoren,

Daß er den Weg dem Herrn bereit’.

Loué soit Dieu, loué soit son nom, lui qui a fidèlement tenu promesse et serment ! Son fidèle serviteur est né, depuis longtemps désigné pour préparer la voie au Seigneur.

4. Récitatif d’alto

Continuo

Der Herold kömmt und meldt den König an,

Er ruft; drum säumet nicht

Und macht euch auf

Mit einem schnellen Lauf,

Eilt dieser Stimme nach!

Sie zeigt den Weg, sie zeigt das Licht,

Wodurch wir jene selge Auen

Dereinst gewißlich können schauen.

Le héraut vient annoncer le roi, il appelle ; aussi ne tardez pas à vous mettre en route d’un pas rapide, hâtez-vous de suivre cette voix ! Elle montre le chemin et la lumière qui, un jour, nous feront voir avec certitude les prairies bienheureuses.

5. Air d’alto

Traverso, Violons I en sourdine, Violons II, Violes, Continuo

Kommt, ihr angefochtnen Sünder,

Eilt und lauft, ihr Adamskinder,

Euer Heiland ruft und schreit!

Kommet, ihr verirrten Schafe,

Stehet auf vom Sündenschlafe,

Denn itzt ist die Gnadenzeit!

Venez, pécheurs, pressez-vous, accourez, fils d’Adam, votre Sauveur vous appelle à grands cris ! Venez, brebis égarées, sortez du sommeil du péché car c’est maintenant l’heure de la grâce !

6. Choral

Traversos I/II à l’octave et Hautbois I/II et Violons I avec Soprani, Violons II avec Alti, Violes avec Ténors, Continuo

Eine Stimme läßt sich hören

In der Wüste weit und breit,

Alle Menschen zu bekehren:

Macht dem Herrn den Weg bereit,

Machet Gott ein ebne Bahn,

Alle Welt soll heben an,

Alle Täler zu erhöhen,

Daß die Berge niedrig stehen.

Une voix se fait entendre dans le désert, immense et lointain pour convertir tous les hommes : Préparez la voie au Seigneur. Faites à Dieu un chemin plat, que le monde entier s’élève, que toutes les vallées se haussent et que les montagnes s’abaissent.

7. Seconde partie – Récitatif de basse

Hautbois I/II, Continuo

So bist du denn, mein Heil, bedacht,

Den Bund, den du gemacht

Mit unsern Vätern, treu zu halten

Und in Genaden über uns zu walten;

Drum will ich mich mit allem Fleiß

Dahin bestreben,

Dir, treuer Gott, auf dein Geheiß

In Heiligkeit und Gottesfurcht zu leben.

Ainsi donc, mon Sauveur, tu es soucieux de respecter fidèlement l’alliance que tu as fait avec nos pères et de régner sur nous par ta grâce ; C’est pourquoi je veux avec diligence m’appliquer, Dieu fidèle, à vivre selon ta volonté dans la sainteté et la crainte de Dieu.

8. Air de basse

Hautbois d’amour, Violons solo, Violons I/II, Violes, Continuo

Ich will nun hassen

Und alles lassen,

Was dir, mein Gott, zuwider ist.

Ich will dich nicht betrüben,

Hingegen herzlich lieben,

Weil du mir so genädig bist.

Je veux désormais haïr et abandonner tout ce qui te répugne, mon Dieu ; Je ne veux pas t’attrister mais au contraire t’aimer de tout mon cœur car tu me dispenses ta grâce.

9. Récitatif de soprano

Continuo

Und obwohl sonst der Unbestand

Den schwachen Menschen ist verwandt,

So sei hiermit doch zugesagt:

Sooft die Morgenröte tagt,

Solang ein Tag den andern folgen läßt,

So lange will ich steif und fest,

Mein Gott, durch deinen Geist

Dir ganz und gar zu Ehren leben.

Dich soll sowohl mein Herz als Mund

Nach dem mit dir gemachten Bund

Mit wohlverdientem Lob erheben.

Et bien que l’inconstance soit le propre des pauvres humains que nous sommes, je l’affirme ici : Aussi souvent que l’aurore pointe et aussi longtemps qu’un jour succède à l’autre, je veux avec constance et fermeté, vivre de ton esprit, mon Dieu, entièrement pour ta gloire. Mon cœur autant que ma bouche doivent te célébrer d’une louange digne de toi en vertu de l’alliance passée.

10. Air de soprano

Violons à l’unisson, Continuo

Eilt, ihr Stunden, kommt herbei,

Bringt mich bald in jene Auen!

Ich will mit der heilgen Schar

Meinem Gott ein’ Dankaltar

In den Hütten Kedar bauen,

Bis ich ewig dankbar sei.

Hâtez-vous, accourez heures désirées, ne tardez pas à m’emporter dans ces prairies ! Je veux avec la foule des élus bâtir à mon Dieu un autel de reconnaissance dans les demeures de Cedar jusqu’à ce que je te sois éternellement reconnaissant (Esaïe 60.7)

11. Récitatif de ténor

Continuo

Geduld, der angenehme Tag

Kann nicht mehr weit und lange sein,

Da du von aller Plag

Der Unvollkommenheit der Erden,

Die dich, mein Herz, gefangen hält,

Vollkommen wirst befreiet werden.

Der Wunsch trifft endlich ein,

Da du mit den erlösten Seelen

In der Vollkommenheit

Von diesem Tod des Leibes bist befreit,

Da wird dich keine Not mehr quälen.

Patience, toi ô mon cœur, le jour bienvenu quand tu seras complètement délivré de tout le tourment de l’imperfection du monde qui te tient prisonnier, ce jour-là ne peut plus tarder à venir. Le vœu se réalise enfin pour les âmes rachetées dans la perfection de cette mort tu es libéré de ton corps, aucune détresse ne te tourmentera plus.

12. Chœur

Traversos I/II, Hautbois I/II, Violons I/II, Violes, Continuo

Freude dich, geheilgte Schar,

Freue dich in Sions Auen!

Deiner Freude Herrlichkeit,

Deiner Selbstzufriedenheit

Wird die Zeit kein Ende schauen.

Réjouis-toi, foule sauvée, réjouis-toi dans les prairies de Sion ! Le temps ne verra pas de fin à la magnificence de ta joie et de ta satisfaction.

À propos

Distribution

Soli : S A T B, Chœur : S A T B, Traversos I/II, Hautbois I/II, Hautbois d’amour, Violons I/II, Viole, Continuo

Texte

Parodie d’une cantate profane BWV30a (1737) texte d’Henrici ;

6. Strophe 3 du choral « Tröstet, tröstet meine Lieben » texte de Johann Olearius 1671, mélodie « Freu dich sehr , o meine Seele ».

Références :

BWV 30,0
Titre Freue dich,eröste Schar
ZK 199
Date Mardi, 24. juin 1738
Liturgie luthérienne St Jean Baptiste
Liturgie réformée Soir Avent 3
AT

Esaïe 40,1-5

1Réconfortez, réconfortez mon peuple, dit votre Dieu, 2rassurez Jérusalem et proclamez à son adresse que sa corvée est remplie, que son châtiment est accompli, qu’elle a reçu de la main du SEIGNEUR deux fois le prix de toutes ses fautes.3Une voix proclame : « Dans le désert dégagez un chemin pour le SEIGNEUR, nivelez dans la steppe une chaussée pour notre Dieu. 4Que tout vallon soit relevé, que toute montagne et toute colline soient rabaissées, que l’éperon devienne une plaine et les mamelons, une trouée ! 5Alors la gloire du SEIGNEUR sera dévoilée et tous les êtres de chair ensemble verront que la bouche du SEIGNEUR a parlé. »

Épître  
Évangile

Luc 1,57-80 Naissance du baptiste. Zacharie muet

57Pour Élisabeth arriva le temps où elle devait accoucher et elle mit au monde un fils. 58Ses voisins et ses parents apprirent que le Seigneur l’avait comblée de sa bonté et ils se réjouissaient avec elle. 59Or, le huitième jour, ils vinrent pour la circoncision de l’enfant et ils voulaient l’appeler comme son père, Zacharie. 60Alors sa mère prit la parole : « Non, dit-elle, il s’appellera Jean. » 61Ils lui dirent : « Il n’y a personne dans ta parenté qui porte ce nom. » 62Et ils faisaient des signes au père pour savoir comment il voulait qu’on l’appelle. 63Il demanda une tablette et écrivit ces mots : « Son nom est Jean » ; et tous furent étonnés. 64A l’instant sa bouche et sa langue furent libérées et il parlait, bénissant Dieu. 65Alors la crainte s’empara de tous ceux qui habitaient alentour ; et dans le haut pays de Judée tout entier on parlait de tous ces événements. 66Tous ceux qui les apprirent les gravèrent dans leur cœur ; ils se disaient : « Que sera donc cet enfant ? » Et vraiment la main du Seigneur était avec lui.67Zacharie, son père, fut rempli de l’Esprit Saint et il prophétisa en ces termes : 68« Béni soit le Seigneur, le Dieu d’Israël, parce qu’il a visité son peuple, accompli sa libération, 69et nous a suscité une force de salut dans la famille de David, son serviteur. 70C’est ce qu’il avait annoncé par la bouche de ses saints prophètes d’autrefois : 71un salut qui nous libère de nos ennemis et des mains de tous ceux qui nous haïssent. 72Il a montré sa bonté envers nos pères et s’est rappelé son alliance sainte, 73le serment qu’il a fait à Abraham notre père : il nous accorderait, 74après nous avoir arrachés aux mains des ennemis, de lui rendre sans crainte notre culte 75dans la piété et la justice sous son regard, tout au long de nos jours. 76Et toi, petit enfant, tu seras appelé prophète du Très-Haut, car tu marcheras par devant sous le regard du Seigneur, pour préparer ses routes, 77pour donner à son peuple la connaissance du salut par le pardon des péchés. 78C’est l’effet de la bonté profonde de notre Dieu : grâce à elle nous a visités l’astre levant venu d’en haut. 79Il est apparu à ceux qui se trouvent dans les ténèbres et l’ombre de la mort, afin de guider nos pas sur la route de la paix. »80Quant à l’enfant, il grandissait et son esprit se fortifiait ; et il fut dans les déserts jusqu’au jour de sa manifestation à Israël.

Choral Freu dich sehr ,o meine Seele
Psaumes et cantiques 24
Recueil Alleluia 42A (nº 6 de la cantate)
KGB 374
ERG 30