BWV 200

Bekennen will ich seinen Namen

Je veux confesser son nom

BWV 200 n’est pas une composition originale de Bach , mais l’arrangement qu’il fit  d’un air  «  Dein Kreuz, o Bräutgam meiner Seelen » tiré de l’oratorio de la passion « Ein Lämmlein geht und trägt die Schuld » de Gottfried Heinrich Stölzel

Bach l’utilise pour un culte lié au nom donné à Jésus, visite au temple et purification de Marie

1. Air d’alto

Violons I/II, Continuo

Bekennen will ich seinen Namen,

Er ist der Herr, er ist der Christ,

In welchem aller Völker Samen

Gesegnet und erlöset ist.

Kein Tod raubt mir die Zuversicht:

Der Herr ist meines Lebens Licht.

Je veux confesser son nom, il est le Seigneur, il est le Christ par lequel tous les peuples et leurs descendances sont bénis et sauvés. Pas même la mort ne peut me ravir cette assurance : Le Seigneur est la lumière de ma vie

À propos

Distribution

Solo : A, Violons I/II, Continuo

Texte

Références :

BWV 200,0
Titre Bekennen will ich seinen Namen
ZK (classement chronologique)
Date
Liturgie luthérienne
Liturgie réformée
Evangile
AT ou épitre
Choral
Psaumes et cantiques
Recueil Alleluia
KGB
ERG