BWV 2

Ach Gott, vom Himmel sieh darein

Ah ! Dieu, du ciel jette un regard vers nous 

1 . Chœur

Violons I et Trombones I avec soprani, Violons II et Hautbois I/II et Trombones II avec alti, Violes et Trombones III avec ténors, Trombones IV avec basses, Continuo

Strophe 1

Ach Gott, vom Himmel sieh darein
Und laß dich’s doch erbarmen!
Wie wenig sind der Heilgen dein,
Verlassen sind wir Armen;
Dein Wort man nicht läßt haben wahr,
Der Glaub ist auch verloschen gar
Bei allen Menschenkindern.

Ah ! Dieu, du ciel jette un regard vers nous et veuille nous prendre en pitié !  Que tes fidèles sont rares et dans quel pauvre abandon nous sommes ! On ne veut plus croire à la vérité de ta Parole et la foi s’est éteinte dans tout le genre humain.

2. Récitatif de ténor
Continu

Strophe 2

 

Sie lehren eitel falsche List,

Was wider Gott und seine Wahrheit ist;

Und was der eigen Witz erdenket,

O Jammer! der die Kirche schmerzlich kränket –

Das muß anstatt der Bibel stehn.

Der eine wählet dies, der andre das,

Die törichte Vernunft ist ihr Kompaß;

Sie gleichen denen Totengräbern

Die, ob sie zwar von außen schön,

Nur Stank und Moder in sich fassen

Und lauter Unflat sehen lassen

Ils enseignent la ruse et le mensonge, tout ce qui transgresse la vérité divine et qui n’est qu’invention de leur esprit– O misère qui afflige douloureusement l’Église qui ne doit s’appuyer que sur la bible. L’un choisit ceci, l’autre cela, leur boussole, c’est leur raison déréglée ; ils ressemblent à des fossoyeurs qui, en dépit de la propreté de leur apparence, ne renferment que pestilence et pourriture et ne reflètent qu’immondices.

3. Air d’alto
Violon solo, Continuo

Strophe 3

 

Tilg, o Gott, die Lehren,

So dein Wort verkehren!

Wehre doch der Ketzerei

Und allen Rottengeistern;

Denn sie sprechen ohne Scheu:

Trotz dem, der uns will meistern!

Extirpe, ô Seigneur, les doctrines qui faussent ainsi ta Parole ! Éloigne l’hérésie et tous les esprits sectaires ; car ils parlent sans crainte et au détriment de celui qui veut être notre souverain !

4. Récitatif de basse

Violons I/II, Violes, Continu

Strophe 4

 

Die Armen sind verstört,

Ihr seufzend Ach, ihr ängstlich Klagen

Bei soviel Kreuz und Not,

Wodurch die Feinde fromme Seelen plagen,

Dringt in das Gnadenohr des Allerhöchsten ein.

Darum spricht Gott: Ich muß ihr Helfer sein!

Ich hab ihr Flehn erhört,

Der Hilfe Morgenrot,

Der reinen Wahrheit heller Sonnenschein

Soll sie mit neuer Kraft,

Die Trost und Leben schafft,

Erquicken und erfreun.

Ich will mich ihrer Not erbarmen,

Mein heilsam Wort soll sein die Kraft der Armen.

Les pauvres pécheurs sont en proie aux tourments ; Les soupirs et les plaintes angoissées provoqués par l’affliction et la détresse que les croyants ont à subir de leurs ennemis atteignent l’oreille clémente du Très-Haut.  C’est pourquoi Dieu parle en ces termes : Je serai leur secours !  J’ai entendu leur supplication ! Le secours, comme une aurore, et la pure vérité, comme un clair rayon de soleil, viendront les réconforter d’une force nouvelle, génératrice de consolation et de vie.  Je veux répondre à leur détresse. Ma parole de salut sera la force des pauvres.

5. Air de ténor

Hautbois I/II, Violons I/II, Violes, Continu

Strophe 5

 

Durchs Feuer wird das Silber rein,

Durchs Kreuz das Wort bewährt erfunden.

Drum soll ein Christ zu allen Stunden

Im Kreuz und Not geduldig sein.

C’est par le feu que l’argent est purifié ; c’est par la Croix que la Parole se fait vérité. C’est pourquoi un chrétien doit à toute heure souffrir patiemment l’affliction et la détresse.

6. Choral

Violons I et Hautbois I/II et Trombones I avec soprani, Violons II et Trombones II avec alti, Violes et Trombones III avec ténor, Trombones IV avec basse, Continu

Strophe 6

 

Das wollst du, Gott, bewahren rein

Für diesem arg’n Geschlechte;

Und laß uns dir befohlen sein,

Daß sichs in uns nicht flechte.

Der gottlos Hauf sich umher findt,

Wo solche lose Leute sind

In deinem Volk erhaben.

Tu le veux Seigneur, restons purs face à cette engeance enragée ; Laisse-nous t’être soumis afin que nous ne soyons pas contaminés par cette multitude impie qui fourmille tout autour de nous alors que ton peuple ne compte que quelques élus.

À propos

Distribution

 

Soli : A T B, Chœur : S A T B, Trombones I-IV, Hautbois I/II, Violons I/II, Violes, Continuo

Texte

 

Cantate choral : « Ach Gott, vom Himmel sieh dar” texte de Martin Luther sur le psaume 12 (1523/24) Mélodie : anonyme (vers 1410)

 

: Strophe 1 du choral

2 : Strophe 2 du choral paraphrasée

3 : Strophe 3 du choral paraphrasée

4 : Strophe 4 du choral paraphrasée

5 :  Strophe 5 du choral paraphrasée

6 : Strophe 6 du choral

Références :

BWV 2,0
Titre  Ach Gott von Himmel sieh darein
ZK 75
Date Dimanche, 18. juin 1724
Liturgie luthérienne 2ème dimanche après la Trinité
Liturgie réformée 24ème Dimanche / C
AT

Juges 2 : 1-12

1L’ange du SEIGNEUR monta de Guilgal à Bokim et dit : « Je vous ai fait monter d’Egypte et je vous ai fait entrer dans le pays que j’avais promis par serment à vos pères. J’avais dit : “Jamais je ne romprai mon alliance avec vous, 2et vous, vous ne conclurez pas de pacte avec les habitants de ce pays ; vous renverserez leurs autels.” Mais vous n’avez pas écouté ma voix. Qu’avez-vous fait là ! 3Alors je dis : “Je ne les chasserai pas devant vous ; ils seront pour vous un traquenard, et leurs dieux seront pour vous un piège.” » 4Or, dès que l’ange du SEIGNEUR eut adressé ces paroles à tous les fils d’Israël, le peuple poussa des cris et ils pleurèrent. 5Ils nommèrent ce lieu Bokim et là ils offrirent des sacrifices au SEIGNEUR.6Josué renvoya le peuple, et les fils d’Israël se rendirent chacun dans son patrimoine pour prendre possession du pays. 7Le peuple servit le SEIGNEUR durant toute la vie de Josué et toute la vie des anciens qui vécurent encore après Josué et qui avaient vu toute la grande œuvre que le SEIGNEUR avait faite pour Israël. 8Josué, fils de Noun, serviteur du SEIGNEUR, mourut à l’âge de cent dix ans. 9On l’ensevelit dans le territoire de son patrimoine à Timnath-Hèrès, dans la montagne d’Ephraïm, au nord du mont Gaash. 10Et puis toute cette génération fut réunie à ses pères ; après elle ce fut une autre génération qui se leva, mais elle n’avait connu ni le SEIGNEUR, ni l’œuvre qu’il avait faite pour Israël.11Les fils d’Israël firent ce qui est mal aux yeux du SEIGNEUR et ils servirent les Baals. 12Ils abandonnèrent le SEIGNEUR, le Dieu de leurs pères, qui les avait fait sortir du pays d’Egypte, et ils suivirent d’autres dieux parmi ceux des peuples qui les entouraient ; ils se prosternèrent devant eux et ils offensèrent le SEIGNEUR.

 

Épître

1 Jean 3,13-18

13Ne vous étonnez pas, frères, si le monde vous hait. 14Nous, nous savons que nous sommes passés de la mort dans la vie, puisque nous aimons nos frères. Qui n’aime pas demeure dans la mort. 15Quiconque hait son frère est un meurtrier. Et, vous le savez, aucun meurtrier n’a la vie éternelle demeurant en lui. 16C’est à ceci que désormais nous connaissons l’amour : lui, Jésus, a donné sa vie pour nous ; nous aussi, nous devons donner notre vie pour nos frères. 17Si quelqu’un possède les biens de ce monde et voit son frère dans le besoin, et qu’il se ferme à toute compassion, comment l’amour de Dieu demeurerait-il en lui ? 18Mes petits enfants, n’aimons pas en paroles et de langue, mais en acte et dans la vérité ;

 

Évangile

Luc 14,16-24 Les invités à la noce qui s’excusent

16Il lui dit : « Un homme allait donner un grand dîner, et il invita beaucoup de monde. 17A l’heure du dîner, il envoya son serviteur dire aux invités : “Venez, maintenant c’est prêt.”18« Alors ils se mirent à s’excuser tous de la même façon. Le premier lui dit : “Je viens d’acheter un champ, et il faut que j’aille le voir ; je t’en prie, excuse-moi.” 19Un autre dit : “Je viens d’acheter cinq paires de bœufs et je pars pour les essayer ; je t’en prie, excuse-moi.” 20Un autre dit : “Je viens de me marier, et c’est pour cela que je ne puis venir.” 21A son retour, le serviteur rapporta ces réponses à son maître. Alors, pris de colère, le maître de maison dit à son serviteur : “Va-t’en vite par les places et les rues de la ville, et amène ici les pauvres, les estropiés, les aveugles et les boiteux.” 22Puis le serviteur vint dire : “Maître, on a fait ce que tu as ordonné, et il y a encore de la place.” 23Le maître dit alors au serviteur : “Va-t’en par les routes et les jardins, et force les gens à entrer, afin que ma maison soit remplie. 24Car, je vous le dis, aucun de ceux qui avaient été invités ne goûtera de mon dîner.” »

 

Choral Ach Gott, vom Himmel sieh darein
Psaumes et cantiques 381
Recueil Alleluia  
KGB 4
ERG 9