BWV 199

Mein Herze schwimmt im Blut

Mon cœur baigne dans le sang

1 . Récitatif de soprano

Violons I/II, Violes, Basson, Continuo

Mein Herze schwimmt im Blut,

Weil mich der Sünden Brut

In Gottes heilgen Augen

Zum Ungeheuer macht.

Und mein Gewissen fühlet Pein,

Weil mir die Sünden nichts

Als Höllenhenker sein.

Verhaßte Lasternacht!

Du, du allein

Hast mich in solche Not gebracht;

Und du, du böser Adamssamen,

Raubst meiner Seele alle Ruh

Und schließest ihr den Himmel zu!

Ach! unerhörter Schmerz!

Mein ausgedorrtes Herz

Will ferner mehr kein Trost befeuchten,

Und ich muß mich vor dem verstecken,

Vor dem die Engel selbst ihr Angesicht verdecken.

Mon cœur baigne dans le sang parce que la semence du péché a fait de moi un monstre aux yeux de Dieu et ma conscience est au supplice et mes péchés en sont les bourreaux. Maudite nuit de misère, c’est toi seule qui m’as plongée dans une telle détresse ; Et toi, affreuse semence d’Adam, tu dérobes toute paix à mon âme et lui ferme l’accès au ciel ! Hélas quelle douleur inouïe ! Plus aucun réconfort ne peut plus rafraichir mon cœur desséché et je dois me cacher de celui devant lequel mêmes les anges cachent leurs visages.

2. Air et Récitatif de soprano

Hautbois solo, Continuo (avec violons)

Stumme Seufzer, stille Klagen,

Ihr mögt meine Schmerzen sagen,

Weil der Mund geschlossen ist.

Und ihr nassen Tränenquellen

Könnt ein sichres Zeugnis stellen,

Wie mein sündlich Herz gebüßt.

Mein Herz ist itzt ein Tränenbrunn,

Die Augen heiße Quellen.

Ach Gott! wer wird dich doch zufriedenstellen?

Soupirs muets et silencieuses plaintes, c’est à vous de dire ma souffrance puisque ma bouche est fermée. Et vous, sources baignées de mes larmes, vous pouvez apporter le clair témoignage du repentir de mon cœur pécheur. Mon cœur n’est plus maintenant qu’une fontaine de larmes, mes yeux sont des sources brûlantes. Hélas, mon Dieu qui peut se trouver en paix devant toi ?

3. Récitatif de soprano

Violons I/II, Violes, Basson, Continuo (avec Violons)

Doch Gott muß mir genädig sein,

Weil ich das Haupt mit Asche,

Das Angesicht mit Tränen wasche,

Mein Herz in Reu und Leid zerschlage

Und voller Wehmut sage:

Gott sei mir Sünder gnädig!

Ach ja! sein Herze bricht,

Und meine Seele spricht:

Dieu doit pourtant m’être indulgent parce que je lave ma tête avec de la cendre et mon visage avec mes larmes, ainsi mon cœur se brise de repentir et de douleur et de toute ma tristesse je m’écrie : « Dieu, montre-toi clément face au pécheur ! Oui vraiment son cœur se brise et mon âme dît :

4. Air de soprano

Violons I/II, Violes, Basson, Continuo (avec violons)

Tief gebückt und voller Reue

Lieg ich, liebster Gott, vor dir.

Ich bekenne meine Schuld,

Aber habe doch Geduld,

Habe doch Geduld mit mir!

Profondément incliné et plein de repentir, je me couche devant toi, ô mon Dieu. Je reconnais ma faute, mais sois patient, sois patient envers moi !

5. Récitatif de soprano

Continuo (avec violons)

Auf diese Schmerzensreu

Fällt mir alsdenn dies Trostwort bei:

Dans ce douloureux remords me reviennent alors ces paroles de réconfort :

Ich, dein betrübtes Kind,

Werf alle meine Sünd,

So viel ihr in mir stecken

Und mich so heftig schrecken,

In deine tiefen Wunden,

Da ich stets Heil gefunden.

Moi, ton enfant affligé, je jette tous mes péchés dans tes profondes blessures, là où j’ai toujours trouvé le salut, aussi nombreux, effrayants et violents qu’ils soient.

7. Récitatif de soprano

Violons I/II, Violes, Basson, Continuo (avec violons)

Ich lege mich in diese Wunden

Als in den rechten Felsenstein;

Die sollen meine Ruhstatt sein.

In diese will ich mich im Glauben schwingen

Und drauf vergnügt und fröhlich singen:

Je me couche sur tes plaies comme à l’abri d’une falaise. Qu’elles soient mon lieu de repos. Je veux m’y élancer plein de foi et chanter satisfait et heureux :

8. Air de soprano

Hautbois, Violons I/II, Violes, Basson, Continuo (avec Violons)

Wie freudig ist mein Herz,

Da Gott versöhnet ist

Und mir auf Reu und Leid

Nicht mehr die Seligkeit

Noch auch sein Herz verschließt.

Comme mon cœur est joyeux puisque Dieu s’est réconcilié avec lui et qu’il ne m’interdit plus ni la félicité, ni son cœur, après mon repentir et ma peine.

À propos

Distribution

Solo : S, Hautbois, Violons I/II, Viole, Continuo (+ Violons et Basson)

Texte

Cantate pour soliste :

Auteur du livret : Georg Christian Lehms 1711 ;

1-5 : Georg Christian Lehms 1711 ;

6: Strophe 3 du choral : «Wo soll ich fliehen hin » texte de Johann Heerman 1630, mélodie : « Auf meinen lieben Gott » de Caspar von Stieler.

Références :

BWV 199,0
Titre Mein Herze schwimmt im Blut
ZK (classement chronologique) 15
Date Dimanche, 12. août 1714
Liturgie luthérienne 11ème dimanche après la Trinité
Liturgie réformée 32ème Dimanche / C
AT

Michée 2 : 7-13

7Cela aurait-il été dit, maison de Jacob ? La patience du SEIGNEUR est-elle à bout ? Est-ce là sa manière d’agir ? Ses paroles ne sont-elles pas bienveillantes pour celui qui marche droit ? » 8Hier, mon peuple se dressait contre un ennemi ; de dessus la tunique, vous enlevez le manteau à ceux qui, au retour de la guerre, passent en toute sécurité. 9Les femmes de mon peuple, vous les chassez, chacune de la maison qu’elle aimait. A leurs enfants vous arrachez pour toujours l’honneur qui vient de moi.10Levez-vous, allez ; ce n’est plus l’heure du repos. Par ton impureté, tu provoques la destruction, et la destruction sera cuisante. 11Y aurait-il un homme courant après le vent et débitant des mensonges : « Pour vin et boisson forte, je vais délirer en ta faveur » ; alors, il serait le prêcheur de ce peuple-là.12Je vais te rassembler, Jacob, tout entier, je vais réunir le reste d’Israël. Je les mettrai ensemble, comme les brebis de Boçra, comme un troupeau au milieu de son pâturage. Et d’elles sortira une rumeur humaine. 13Il est monté devant eux, celui qui ouvre la brèche ; ils ont ouvert la brèche ; ils ont passé une porte ; ils sont sortis par elle ; leur roi est passé devant eux, le SEIGNEUR, à leur tête.

Épître

1 Corinthiens 15,1-10

1Je vous rappelle, frères, l’Évangile que je vous ai annoncé, que vous avez reçu, auquel vous restez attachés, 2et par lequel vous serez sauvés si vous le retenez tel que je vous l’ai annoncé ; autrement, vous auriez cru en vain. 3Je vous ai transmis en premier lieu ce que j’avais reçu moi-même : Christ est mort pour nos péchés, selon les Écritures. 4Il a été enseveli, il est ressuscité le troisième jour, selon les Écritures. 5Il est apparu à Céphas, puis aux Douze.6Ensuite, il est apparu à plus de cinq cents frères à la fois ; la plupart sont encore vivants et quelques-uns sont morts. 7Ensuite, il est apparu à Jacques, puis à tous les apôtres. 8En tout dernier lieu, il m’est aussi apparu, à moi l’avorton. 9Car je suis le plus petit des apôtres, moi qui ne suis pas digne d’être appelé apôtre parce que j’ai persécuté l’Église de Dieu. 10Mais ce que je suis, je le dois à la grâce de Dieu et sa grâce à mon égard n’a pas été vaine. Au contraire, j’ai travaillé plus qu’eux tous : non pas moi, mais la grâce de Dieu qui est avec moi.

Évangile

Luc 18,9-14 Le péager et le pharisien

9Il dit encore la parabole que voici à certains qui étaient convaincus d’être justes et qui méprisaient tous les autres : 10« Deux hommes montèrent au temple pour prier ; l’un était Pharisien et l’autre collecteur d’impôts. 11Le Pharisien, debout, priait ainsi en lui-même : “O Dieu, je te rends grâce de ce que je ne suis pas comme les autres hommes, qui sont voleurs, malfaisants, adultères, ou encore comme ce collecteur d’impôts. 12Je jeûne deux fois par semaine, je paie la dîme de tout ce que je me procure.” 13Le collecteur d’impôts, se tenant à distance, ne voulait même pas lever les yeux au ciel, mais il se frappait la poitrine en disant : “O Dieu, prends pitié du pécheur que je suis.” 14Je vous le déclare : celui-ci redescendit chez lui justifié, et non l’autre, car tout homme qui s’élève sera abaissé, mais celui qui s’abaisse sera élevé. »

Choral Wo soll ich fliehen hin
Psaumes et cantiques  
Recueil Alleluia  
KGB  
ERG