BWV 190

(190a à la suite)

Singet dem Herrn ein neues Lied

Chantez à l’Éternel un cantique nouveau

1. Chœur et choral

Violons I-II (Trompettes I-III, Timbales, Hautbois I-III, Viole, Continuo)

Singet dem Herrn ein neues Lied!

Die Gemeine der Heiligen soll ihn loben!

Lobet ihn mit Pauken und Reigen,

Lobet ihn mit Saiten und Pfeifen!

 

 

Choral:

Herr Gott, dich loben wir!

 

Alles, was Odem hat, lobe den Herrn!

 

 

Choral:

Herr Gott, wir danken dir!

 

Alleluja!

Chantez à l’Éternel un cantique nouveau ! Chantez sa louange dans l’assemblée des fidèles ! (Ps 149,1) Louez-le avec le tambourin et avec des danses ! Louez-le avec les instruments à cordes et le chalumeau !  (Ps 150, 4,6)

 

Choral:

Seigneur nous te louons.

 

Que tout ce qui respire loue l’Éternel !

(Ps 150,6)

 

Choral:

Seigneur, nous te remercions !

 

Alléluia !

2. Choral au chœur et récitatif de basse, de ténor et d’alto

Violons I-II (Trompettes I-III, Timbales, Hautbois I-III, Violes, Continuo)

Chor:

Herr Gott, dich loben wir,

 

Baß:

Daß du mit diesem neuen Jahr

Uns neues Glück und neuen Segen schenkest

Und noch in Gnaden an uns denkest.

 

 

Chor:

Herr Gott, wir danken dir,

 

Tenor:

Daß deine Gütigkeit

In der vergangnen Zeit

Das ganze Land und unsre werte Stadt

Vor Teurung, Pestilenz und Krieg behütet hat.

 

Chor:

Herr Gott, dich loben wir,

 

Alt:

Denn deine Vatertreu

Hat noch kein Ende,

Sie wird bei uns noch alle Morgen neu.

Drum falten wir,

Barmherzger Gott, dafür

In Demut unsre Hände

Und sagen lebenslang

Mit Mund und Herzen Lob und Dank.

 

Chor:

Herr Gott, wir danken dir!

Chœur :

Seigneur nous te louons

 

Basse :

Pour cette nouvelle année, les nouvelles chances et les nouvelles bénédictions que tu nous envoies et aussi pour tes pensées de grâce

 

 

Chœur :

Seigneur, nous te remercions

 

Ténor :

Pour ta bonté qui nous a protégés cette dernière année dans tout le pays ainsi que dans notre ville de la peste, de la maladie et de la guerre

 

 

Chœur :

Seigneur nous te louons

 

Alto :

Pour ta fidélité paternelle qui n’a pas de fin et qui revient chaque matin parmi nous, et qui nous place en toute modestie dans tes mains, Dieu de bonté, nous voulons te dire tout au long de notre vie, notre louange et notre merci, de notre bouche et du fond de nos cœurs :

 

 

 

Chœur :

Seigneur, nous te remercions

3. Air d’alto

Violons I-II, Violes, Continuo

Lobe, Zion, deinen Gott,
Lobe deinen Gott mit Freuden,
Auf! erzähle dessen Ruhm,
Der in seinem Heiligtum
Fernerhin dich als dein Hirt
Will auf grüner Auen weiden.

Sion, loue ton Dieu, loue ton Dieu avec joie. Debout, raconte celui dont la gloire te conduit comme un berger dans de verts pâturages jusqu`à son royaume.

4. Récitatif de basse
Continuo

Es wünsche sich die Welt,
Was Fleisch und Blute wohlgefällt;
Nur eins, eins bitt ich von dem Herrn,
Dies eine hätt ich gern,
Daß Jesus, meine Freude,
Mein treuer Hirt, mein Trost und Heil
Und meiner Seelen bestes Teil,
Mich als ein Schäflein seiner Weide
Auch dieses Jahr mit seinem Schutz umfasse
Und nimmermehr aus seinen Armen lasse.
Sein guter Geist,
Der mir den Weg zum Leben weist,
Regier und führe mich auf ebner Bahn,
So fang ich dieses Jahr in Jesu Namen an.

Le monde ne souhaite que ce qui plait à la chair et au sang ; Moi, je ne demande qu’une chose au Seigneur : ce que je souhaite, c’est que Jésus ma joie, mon bon berger, ma consolation et mon salut, lui, la meilleure part de mon âme me garde et me protège cette année encore comme un agneau de son pâturage et ne me laisse jamais plus quitter ses bras. Son Esprit, qui m’indique le chemin de la vie me dirige et me conduit sur la bonne voie ; Ainsi je commencerai cette année dans le nom de Jésus.

5. Air en duo de ténor et de basse

Hautbois d’amour, Continuo

Jesus soll mein alles sein,
Jesus soll mein Anfang bleiben,
Jesus ist mein Freudenschein,
Jesu will ich mich verschreiben.
Jesus hilft mir durch sein Blut,
Jesus macht mein Ende gut.

Jésus doit être mon tout ; Jésus doit rester mon origine ; Jésus est mon rayon de joie ; Jésus, je veux me vouer à toi ; Jésus me secourt par son sang ; Jésus soulage ma fin.

6. Récitatif de ténor

Violons I-II, Violes, Continuo

Nun, Jesus gebe,
Daß mit dem neuen Jahr auch sein Gesalbter lebe;
Er segne beides, Stamm und Zweige,
Auf daß ihr Glück bis an die Wolken steige.
Es segne Jesus Kirch und Schul,
Er segne alle treue Lehrer,
Er segne seines Wortes Hörer;
Er segne Rat und Richterstuhl;
Er gieß auch über jedes Haus
In unsrer Stadt die Segensquellen aus;
Er gebe, daß aufs neu
Sich Fried und Treu
In unsern Grenzen küssen mögen.
So leben wir dies ganze Jahr im Segen.

Maintenant, Jésus donne encore une nouvelle année à vivre à ses élus ; Il bénit à la fois le tronc et les branches sur lesquels leur bonheur s’élève jusqu’aux nuages. Il bénit l’Église du Christ, l’école, tous les enseignants fidèles, l’auditeur de sa parole, le conseil municipal et le magistrat ; il fait couler sur chaque maison dans notre ville la source de ses bénédictions ; il permet qu’à nouveau la paix et la confiance puissent s’embrasser à nos frontières. Ainsi nous vivrons toute l’année sous sa bénédiction.

BWV 190a

Singet dem Herrn ein neues Lied

Chantez à l’Éternel un cantique nouveau

1. Choeur

Singet dem Herrn ein neues Lied,
die Gemeine der Heiligen soll ihn loben.
Lobet ihn mit Paucken und Reigen; Lobet ihn mit Saiten und Pfeiffen,
Alles was Odem hat, lobe den HErrn,
Halleluja.

Chantez à l’Éternel un cantique nouveau ! Chantez sa louange dans l’assemblée des fidèles ! (Ps 149,1) Louez-le avec le tambourin et avec des danses ! Louez-le avec les instruments à cordes et le chalumeau !  (Ps 150, 4,6) Que tout ce qui respire loue l’Eternel !

2. Choral et récitatif d’alto,de ténor et de basse

Herr Gott dich loben wir.
Gott, daß du unser Hort
Und unser Heyland bist.
Herr GOtt wir dancken dir:
Mit Jauchtzen gehn wir fort
Und suchen, Herr, dein Angesicht,
Denn deine Gnade reicht,
So weit der Himmerl ist,
Und deine Wahrheit leicht,
So weit die Wolcken gehen.
Herr Gott dich loben wir
Das noch dein helles Licht
In unserm Lande scheint.
O! Gott, wie groß ist deine Güte,
Die es so treu mit deinen Kindern meint!
Vergieß das liebende Gemüthe
Mein Zion, ja! vergiß es nicht,
Herr Gott wir dancken dir!

Dieu, nous te louons car tu es notre refuge et notre sauveur. Seigneur Dieu, nous te remercions : Nous avançons emplis de joie et cherchons, ton visage, car ta grâce nous suffit. Aussi éloigné que le ciel ne se trouve, aussi légèrement que ta vérité, aussi loin que les nuages ne vont.

 

 

 

 

Dieu, nous te louons. Que ta lumière brille encore sur notre pays ! Combien grande est ta bonté qui pense si fidèlement à ses enfants ! Envoie ton esprit d’amour sur ta Sion, ne l’oublies pas ! Seigneur Dieu, nous te remercions !

3. Air d’alto

Lobe, Zion, deinen Gott,
Lobe herrlich seinen Nahmen.
Auf! erzehle, dencke dran;
Was der Herr an uns gethan,
Darum bete für ihn an,
Rühme seines Wortes Saamen.

Loue ton Dieu, Sion. Loue joyeusement son nom. Debout ! Raconte et souviens-toi de ce que le Seigneur a fait pour nous. C’est pourquoi adresses lui ta prière et fais connaître la semence qu’est sa parole.

4. Récitatif de basse

Herr, wenn dein Evangelium
Die Himmels=Lehre
Nicht unser Trost gewesen ware,
So hätt uns Noth und Tod
Zu Boden unterdrückt:
Das ist des Lebens=Brodt,
Das unserm Geiste Krafft,
Das unsrer Seele Labsal schafft,
Und mit der Seeligkeit erqvickt.
Hier ist Gerechtigkeit, des Glaubens=Schild,
Die nur vor GOtt im Himmel gilt.

Seigneur si ton évangile, l’enseignement du ciel, n’avait pas été notre consolation nous serions jetés au sol dans les difficultés et la mort. C’est le pain de vie qui affermit notre esprit, rafraîchit nos âmes, et nous emplit de bonheur. Voici la justice, le bouclier de la foi qui prévaut au ciel face à Dieu.

5. Air en duo de ténor et de basse

Seelig sind wir durch das Wort,
Seelig sind wir durch das Gläuben,
Seelig sind wir hier und dort,
Seelig, wenn wir treu verbleiben.
Seelig, wenn wir nicht allein,
Hörer, sondern Thäter seyn.

Nous sommes bénis par la parole. Nous sommes bénis par la foi. Nous sommes bénis ici et là-bas. Nous sommes bénis si nous restons fidèles. Nous sommes bénis si nous ne sommes pas seulement des auditeurs, mais aussi des acteurs.

6. Récitatif de ténor

Nun Gott, dir opffern wir
Der Lippen Frucht dafür,
Wir, die wir uns nach deinen Nahmen nennen /
Und CHristum, deinen Sohn bekennen.
Daß sie wie auf den Felß
Je mehr und mehr gegründet werde.
Vermehre deine kleine Heerde
In deiner Hand steht Krafft und Macht.

Maintenant, Dieu, nous t’offrons pour cela le fruit de la louange de nos lèvres, nous qui t’appelons par ton nom et reconnaissons ton fils comme le Christ. Que toujours plus fondé sur le roc, ton petit troupeau s’accroisse car c’est dans ta main que sont la force et le pouvoir.

7. Choral

Es dancke Gott und lobe dich,
das Volck in guten Thaten
Das Land bringt Frucht, und bessert sich,
dein Wort ist wohl gerathen.
Uns segne Vater und der Sohn,
uns segne GOtt der Heil’ge Geist,
dem alle Welt die Ehre thu.
für ihm sich fürchte allermeist,
nun sprecht von Hertzen Amen.

Le peuple t’honore et te loue par de bonnes actions. La terre porte ses fruits et s’améliore, ta parole est bien pratiquée. Que le Père et le Fils nous bénissent, ainsi que Dieu, le Saint-Esprit, à qui tout le monde fait honneur. Il faut le craindre le plus souvent, parlons lui du fond du cœur,

Amen.

À propos

Distribution

Soli : ATB, Chœur : SATB, Trompettes I-III, Timbales, Hautbois I-III, Hautbois d’amour, Basson, Violons I-II, Violes, Continuo

Date d’exécution

BWV 190 : 1er janvier 1724

BWV 190a : 25 juin 1730

Texte

BWV 190 : Auteur du livret : Christian Friedrich Henrici dit Picander

1 : Psaumes 149,1 ; 150,4 ; 150,6 + Choral “Herr Gott, dich loben wir », le Te deum allemand, texte latin original : « Te Deum laudamus » de Nicétas de Rémésiana (vers 366-420) ; adaptation en allemand de Martin Luther 1529 ; mélodie de l’hymne anonyme (3èmeou 4ème siècle)

2 : Picander + Choral “Herr Gott, dich loben wir », le Te deum allemand, texte latin original : « Te Deum laudamus » de Nicétas de Rémésiana (vers 366-420) ; adaptation en allemand de Martin Luther 1529 ; mélodie de l’hymne anonyme (3ème ou 4ème siècle)

3 : Picander

4 : Picander

5 : Picander

6 : Picander

7 : Strophe 2 du choral « Jesu, nun sei gepreiset » texte de Johannes Herman, 1593 ; mélodie anonyme et Melchior Vulpius (1609) ;

 

BWV 190a: 

Auteur du livret : Christian Friedrich Henrici (Picander) dans « Ernst-Scherzhaffte und Satyrische Gedichte », partie 3, publié en 1732 réédité en 1737 et 1750

1 : Psaume 149,16 et Psaume 150,4

2: Picander

3: Picander

4: Picander

5: Picander

6: Picander

7 : Strophe du choral de Luther : “Es wolle Gott uns gnädig sein” (1523) basés sur le psaume 67; mélodie du Te Deum allemand de 1523 « Herr Gott, dich loben wir »

Occasion liturgique

BWV 190 : Nouvel An

BWV 190a : 200ème anniversaire de la confession d’Augsburg

Références :

BWV 190,0
Titre Singet dem Herrn ein neues Lied
ZK (classement chronologique) 55
Date 1er janvier 1724
Liturgie luthérienne Jour de l’An / A B C
Liturgie réformée
Evangile Luc 2,21 Circoncision de Jésus
AT ou épitre Galates 3,23-29
Choral Jesu nun sei gepreiset
Psaumes et cantiques
Recueil Alleluia
KGB
ERG

 

BWV 190,1
Titre Singet dem Herrn ein neues Lied
ZK (classement chronologique)
Date 25 juin 1730
Liturgie luthérienne 200ème anniversaire de la confession d’Augsburg
Liturgie réformée
Evangile
AT ou épitre
Choral Herr Gott, dich loben wir
Psaumes et cantiques
Recueil Alleluia
KGB
ERG