BWV 187

Es wartet alles auf dich

Tous attendent de toi

1.Première partie – Chœur

Hautbois I-II, Violons I-II, Violes, Continuo

Es wartet alles auf dich, daß du ihnen Speise gebest zu seiner Zeit. Wenn du ihnen gibest, so sammlen sie, wenn du deine Hand auftust, so werden sie mit Güte gesättiget.

Tous attendent de toi que tu leur donnes leur repas en son temps. Et quand tu le leur donnes, ils se rassemblent, quand tu ouvres ta main, ils seront rassasiés de tes biens.

(Psaume 104,27-28)

2. Récitatif de basse
Continuo

Was Kreaturen hält
Das große Rund der Welt!
Schau doch die Berge an, da sie bei tausend gehen;
Was zeuget nicht die Flut? Es wimmeln Ström und Seen.
Der Vögel großes Heer
Zieht durch die Luft zu Feld.
Wer nähret solche Zahl,
Und wer
Vermag ihr wohl die Notdurft abzugeben?
Kann irgendein Monarch nach solcher Ehre streben?
Zahlt aller Erden Gold
Ihr wohl ein einig Mal?

Le globe terrestre fait vivre tant de créatures ! Regarde donc les montagnes que l’on peut compter par milliers, n’engendrent-elles pas les eaux ? Fleuves et mers grouillent de vie. L’immense troupe des oiseaux vole au travers des airs jusqu’à la terre. Qui nourrit une telle multitude et qui est capable de lui éviter la privation ? Peut-on trouver quelque part un seul monarque qui puisse prétendre à une telle gloire ? L’or de toute la terre ne pourrait pas même payer un seul de leur repas.

3. Air d’alto

Hautbois I et Violons I à l’unisson, Violons II, Violes, Continuo

Du Herr, du krönst allein das Jahr mit deinem Gut.
Es träufet Fett und Segen
Auf deines Fußes Wegen,
Und deine Gnade ists, die allen Gutes tut.

C’est toi Seigneur, c’est toi seul qui couronne l’année de ses biens. Tu fournis abondance et bénédiction sur ton chemin et c’est ta grâce qui donne tous les biens.

4. Seconde partie – Air de basse

Violons I-II à l’unisson, Continuo

Darum sollt ihr nicht sorgen noch sagen: Was werden wir essen, was werden wir trinken, womit werden wir uns kleiden? Nach solchem allen trachten die Heiden. Denn euer himmlischer Vater weiß, daß ihr dies alles bedürfet.

Ne vous inquiétez donc pas, en disant : Que mangerons-nous ? ou : Que boirons-nous ? ou : De quoi serons-nous vêtus ? Car cela, ce sont les païens qui le recherchent. Or votre Père céleste sait que vous en avez besoin.

(Matthieu 6,31-32)

Gott versorget alles Leben,
Was hienieden Odem hegt.
Sollt er mir allein nicht geben,
Was er allen zugesagt?
Weicht, ihr Sorgen, seine Treue
Ist auch meiner eingedenk
Und wird ob mir täglich neue
Durch manch Vaterliebs Geschenk.

Dieu pourvoit à la vie de tout ce qui respire ici-bas. Est-il possible qu’il me refuse ce qu’il a promis à tous ? Éloignez-vous soucis, il se souviendra aussi de moi dans sa fidélité et il me donnera chaque jour les dons de son amour paternel.

6. Récitatif de soprano

Violons I-II, Violes, Continuo

Halt ich nur fest an ihm mit kindlichem Vertrauen
Und nehm mit Dankbarkeit, was er mir zugedacht,
So werd ich mich nie ohne Hülfe schauen,
Und wie er auch vor mich die Rechnung hab gemacht.
Das Grämen nützet nicht, die Mühe ist verloren,
Die das verzagte Herz um seine Notdurft nimmt;
Der ewig reiche Gott hat sich die Sorge auserkoren,
So weiß ich, daß er mir auch meinen Teil bestimmt.

Je n’ai qu’à m’appuyer sur lui avec une confiance d’enfant et recevoir avec reconnaissance ce qu’il m’a destiné et je ne me verrai jamais sans secours. Et quelle que soit la facture qu’il m’ait adressée, rien ne sert de s’affliger, c’est peine perdue pour le cœur découragé de s’inquiéter du besoin dans lequel il se trouve ; Dieu dans son éternelle richesse s’est attribué ce soin et je sais bien qu’il me destine aussi ma part.

7. Choral

Hautbois I-II et Violons I avec soprani, Violons II avec alti, Violes avec ténors, Continuo

Gott hat die Erde zugericht’,

Läßts an Nahrung mangeln nicht;

Berg und Tal, die macht er naß,

Daß dem Vieh auch wächst sein Gras;

Aus der Erden Wein und Brot

Schaffet Gott und gibts uns satt,

Daß der Mensch sein Leben hat.

 

Wir danken sehr und bitten ihn,

Daß er uns geb des Geistes Sinn,

Daß wir solches recht verstehn,

Stets in sein’ Geboten gehn,

Seinen Namen machen groß

In Christo ohn Unterlaß:

So sing’n wir recht das Gratias.

Dieu qui a organisé la terre, ne la laisse pas manquer de nourriture ; il arrose montagnes et plaines pour que l’herbe y pousse pour le bétail ; De la terre, Dieu crée le pain et le vin et nous en donne à satiété pour que l’homme puisse vivre.

 

 

 

Nous lui en sommes reconnaissants et le prions de nous accorder l’intelligence de l’esprit afin que nous sachions toujours nous conduire selon ses commandements et témoigner constamment de la grandeur de son nom. Dans le Christ, sans cesse nous chantons « merci »

 

À propos

Distribution

Soli : SAB, Chœur : SATB, Hautbois I-II, Hautbois solo, Violons I-II, Violes, Continuo

Texte

Auteur du livret inconnu ; Peut-être Christoph Helm

1 : Psaume 104,27-28 ;

2 : Auteur du livret

3 : Auteur du livret

4 : Matthieu 6,31-32 ;

5 : Auteur du livret

6 : Auteur du livret

7 : strophes 4 et 6 du choral « Singen wir aus Herzensgrund » texte de Hans Vogel, 1563

Références :

BWV 187,0
Titre Es wartet alles auf dich
ZK (classement chronologique) 146
Date 4 aout 1726
Liturgie luthérienne 7ème dimanche après la Trinité
Liturgie réformée 19ème Dimanche / A (parallèle dans Matthieu)
AT

1 Rois 17 : 1-16

1Elie, le Tishbite, de la population de Galaad, dit à Akhab : « Par la vie du SEIGNEUR, le Dieu d’Israël au service duquel je suis : il n’y aura ces années-ci ni rosée ni pluie sinon à ma parole. » 2La parole du SEIGNEUR fut adressée à Elie : 3« Va-t’en d’ici, dirige-toi vers l’orient et cache-toi dans le ravin de Kerith qui est à l’est du Jourdain. 4Ainsi tu pourras boire au torrent, et j’ai ordonné aux corbeaux de te ravitailler là-bas. » 5Il partit et agit selon la parole du Seigneur ; il s’en alla habiter dans le ravin de Kerith qui est à l’est du Jourdain. 6Les corbeaux lui apportaient du pain et de la viande le matin, du pain et de la viande le soir ; et il buvait au torrent. 7Au bout d’un certain temps, le torrent fut à sec, car il n’y avait pas eu de pluie sur le pays.8La parole du SEIGNEUR lui fut adressée : 9« Lève-toi, va à Sarepta qui appartient à Sidon, tu y habiteras ; j’ai ordonné là-bas à une femme, à une veuve, de te ravitailler. » 10Il se leva, partit pour Sarepta et parvint à l’entrée de la ville. Il y avait là une femme, une veuve, qui ramassait du bois. Il l’appela et dit : « Va me chercher, je t’en prie, un peu d’eau dans la cruche pour que je boive ! » 11Elle alla en chercher. Il l’appela et dit : « Va me chercher, je t’en prie, un morceau de pain dans ta main ! » 12Elle répondit : « Par la vie du SEIGNEUR, ton Dieu ! Je n’ai rien de prêt, j’ai tout juste une poignée de farine dans la cruche et un petit peu d’huile dans la jarre ; quand j’aurai ramassé quelques morceaux de bois, je rentrerai et je préparerai ces aliments pour moi et pour mon fils ; nous les mangerons et puis nous mourrons. » 13Elie lui dit : « Ne crains pas ! Rentre et fais ce que tu as dit ; seulement, avec ce que tu as, fais-moi d’abord une petite galette et tu me l’apporteras ; tu en feras ensuite pour toi et pour ton fils. 14Car ainsi parle le SEIGNEUR, le Dieu d’Israël :  cruche de farine ne se videra jarre d’huile ne désemplira jusqu’au jour où le SEIGNEUR donnera la pluie à la surface du sol. »15Elle s’en alla et fit comme Elie avait dit ; elle mangea, elle, lui et sa famille pendant des jours. 16La cruche de farine ne tarit pas, et la jarre d’huile ne désemplit pas, selon la parole que le SEIGNEUR avait dite par l’intermédiaire d’Elie.

Épître

Romains 6,19-23

19J’emploie des mots tout humains, adaptés à votre faiblesse. De même que vous avez mis vos membres comme esclaves au service de l’impureté et du désordre qui conduisent à la révolte contre Dieu, mettez-les maintenant comme esclaves au service de la justice qui conduit à la sanctification. 20Lorsque vous étiez esclaves du péché, vous étiez libres à l’égard de la justice. 21Quels fruits portiez-vous donc alors ? Aujourd’hui vous en avez honte, car leur aboutissement, c’est la mort. 22Mais maintenant, libérés du péché et devenus esclaves de Dieu, vous portez les fruits qui conduisent à la sanctification, et leur aboutissement, c’est la vie éternelle. 23Car le salaire du péché, c’est la mort ; mais le don gratuit de Dieu, c’est la vie éternelle en Jésus Christ, notre Seigneur.

Évangile

Marc 8, 1-9 Multiplication des pains

1En ces jours-là, comme il y avait de nouveau une grande foule et qu’elle n’avait pas de quoi manger, Jésus appelle ses disciples et leur dit : 2« J’ai pitié de cette foule, car voilà déjà trois jours qu’ils restent auprès de moi et ils n’ont pas de quoi manger. 3Si je les renvoie chez eux à jeun, ils vont défaillir en chemin, et il y en a qui sont venus de loin. » 4Ses disciples lui répondirent : « Où trouver de quoi les rassasier de pains, ici dans un désert ? » 5Il leur demandait : « Combien avez-vous de pains ? » – « Sept », dirent-ils. 6Et il ordonne à la foule de s’étendre par terre. Puis il prit les sept pains et, après avoir rendu grâce, il les rompit et il les donnait à ses disciples pour qu’ils les offrent. Et ils les offrirent à la foule. 7Ils avaient aussi quelques petits poissons. Jésus prononça sur eux la bénédiction et dit de les offrir également. 8Ils mangèrent et furent rassasiés. Et l’on emporta les morceaux qui restaient : sept corbeilles ; 9or ils étaient environ quatre mille. Puis Jésus les renvoya ;

Choral Singen wir aus Herzensgrund
Psaumes et cantiques  
Recueil Alleluia  
KGB  
ERG