BWV 168

 

Tue Rechnung! Donnerwort

Fais les comptes ! Parole retentissante

Tue Rechnung! Donnerwort,

Das die Felsen selbst zerspaltet,

Wort, wovon mein Blut erkaltet!

Tue Rechnung! Seele, fort!

Ach, du mußt Gott wiedergeben

Seine Güter, Leib und Leben.

Tue Rechnung! Donnerwort!

Fais les comptes ! Parole retentissante qui fait se fendre les rochers eux-mêmes, parole face à laquelle mon sang se glace ! Fais les comptes ! Allons mon âme, il te faut hélas rendre à Dieu ses biens, ce corps et ta vie. Fais les comptes ! Parole retentissante !

2. Récitatif de ténor

Hautbois d’amour I/II, Continuo

Es ist nur fremdes Gut,

Was ich in diesem Leben habe;

Geist, Leben, Mut und Blut

Und Amt und Stand ist meines Gottes Gabe,

Es ist mir zum Verwalten

Und treulich damit hauszuhalten

Von hohen Händen anvertraut.

Ach! aber ach! mir graut,

Wenn ich in mein Gewissen gehe

Und meine Rechnungen so voll Defekte sehe!

Ich habe Tag und Nacht

Die Güter, die mir Gott verliehen,

Kaltsinnig durchgebracht!

Wie kann ich dir, gerechter Gott, entfliehen?

Ich rufe flehentlich:

Ihr Berge fallt! ihr Hügel decket mich

Vor Gottes Zorngerichte

Und vor dem Blitz von seinem Angesichte!

Ce que j’ai en cette vie ne sont que des biens étrangers ; L’esprit, la vie, le courage et le sang, mon travail et ma situation, sont autant de biens que Dieu m’a donnés. Tout cela m’a été confié en haut lieu pour que je l’administre et en tienne une gestion rigoureuse. Alors, je m’effraie, lorsque j’enquête dans ma conscience et que je vois tant de fraudes dans mes factures ! Nuit et jour, j’ai inconsciemment dilapidé les biens que Dieu m’avait confié ! Comment puis-je te fuir, Dieu juste ? J’appelle avec empressement : Vous les montagnes, tombez ! vous les collines, cachez moi face au jugement sévère de Dieu et à la foudre de son regard !

3. Air de ténor

Hautbois d’amour I/II à l’unisson, Continuo

Kapital und Interessen,

Meine Schulden groß und klein

Müssen einst verrechnet sein.

Alles, was ich schuldig blieben,

Ist in Gottes Buch geschrieben

Als mit Stahl und Demantstein.

Capitaux et intérêts, toutes mes fautes grandes et petites devront un jour être décomptées. Tout ce dont je me suis rendu coupable est inscrit dans le livre de Dieu avec une pointe d’acier et de diamant.

4. Récitatif de basse

Continuo

Jedoch, erschrocknes Herz, leb und verzage nicht!

Tritt freudig vor Gericht!

Und überführt dich dein Gewissen,

Du werdest hier verstummen müssen,

So schau den Bürgen an,

Der alle Schulden abgetan!

Es ist bezahlt und völlig abgeführt,

Was du, o Mensch, in Rechnung schuldig blieben;

Des Lammes Blut, o großes Lieben!

Hat deine Schuld durchstrichen

Und dich mit Gott verglichen.

Es ist bezahlt, du bist quittiert!

Indessen,

Weil du weißt,

Daß du Haushalter seist,

So sei bemüht und unvergessen,

Den Mammon klüglich anzuwenden,

Den Armen wohlzutun,

So wirst du, wenn sich Zeit und Leben enden,

In Himmelshütten sicher ruhn.

Malgré cela, cœur terrorisé, vis et ne te laisse pas abattre ! Viens joyeusement au jugement ! Et si ta conscience te convainc de devoir t’y taire, regarde alors le cautionnaire qui t’a ôté toutes tes dettes ! Homme, tout ce que tu dois est payé et complètement liquidé ; le sang de l’agneau, ce si grand amour, a effacé ta dette et t’a réconcilié avec Dieu. Tout est payé, tu es quitte ! Cependant, puisque tu sais que tu es l’intendant, n’oublie pas de t’efforcer de faire un usage intelligent de l’argent, d’aider les pauvres, pour que tu puisses sûrement reposer dans les demeures célestes quand viendra la fin des temps et de toute vie.

Herz, zerreiß des Mammons Kette,

Hände, streuet Gutes aus!

Machet sanft mein Sterbebette,

Bauet mir ein festes Haus,

Das im Himmel ewig bleibet,

Wenn der Erde Gut zerstäubet.

Toi mon cœur, brise la chaine de Mammon, vous mes mains, semez vos biens ! Adoucissez mon lit de mort, construisez-moi une maison solide qui restera éternellement au ciel pendant que sur la terre tous les biens tomberont en poussière.

6. Choral

Hautbois d’amour I/II et Violons I avec soprani, Violons II avec alti, Violes avec ténors, Continuo

Stärk mich mit deinem Freudengeist,

Heil mich mit deinen Wunden,

Wasch mich mit deinem Todesschweiß

In meiner letzten Stunden;

Und nimm mich einst, wenn dirs gefällt,

In wahrem Glauben von der Welt

Zu deinen Auserwählten.

Affermis-moi de ton esprit de joie, sauve-moi par tes blessures, lave-moi à ma dernière heure avec la sueur de ta mort ; et transporte-moi au jour qu’il te plaira de ce monde à celui de tes élus à la foi véritable.

À propos

Distribution

Soli : S A T B, Chœur : S A T B, Hautbois d’amour I/II, Violons I/II, Violes, Continuo

Texte

Auteur du livret : Salomo Franck 1715 ; sur l’évangile du jour Luc 16,1-9 L’intendant infidèle

1 : Salomo Franck

2 : Salomo Franck

3 : Salomo Franck

4 : Salomo Franck

5 : Salomo Franck

6 : Strophe 8 du choral «Herr Jesu Christ, du höchstes Gut » Texte et mélodie de  Batholomäus Ringwaldt 1588

Références :

BWV 168,0
Titre Tue Rechnung ! Donnerwort
ZK (classement chronologique) 128
Date Dimanche, 29. juillet 1725
Liturgie luthérienne 9ème dimanche après la Trinité
Liturgie réformée 27ème Dimanche / C
AT

Exode 32 : 1-14 

1Le peuple vit que Moïse tardait à descendre de la montagne ; le peuple s’assembla près d’Aaron et lui dit : « Debout ! Fais-nous des dieux qui marchent à notre tête, car ce Moïse, l’homme qui nous a fait monter du pays d’Égypte, nous ne savons pas ce qui lui est arrivé. » 2Aaron leur dit : « Arrachez les boucles d’or qui sont aux oreilles de vos femmes, de vos fils et de vos filles, et apportez-les-moi. » 3Tout le peuple arracha les boucles d’or qu’ils avaient aux oreilles, et on les apporta à Aaron. 4Ayant pris l’or de leurs mains, il le façonna au burin pour en faire une statue de veau. Ils dirent alors : « Voici tes dieux, Israël, ceux qui t’ont fait monter du pays d’Égypte ! » 5Aaron le vit et il bâtit un autel en face de la statue ; puis Aaron proclama ceci : « Demain, fête pour le SEIGNEUR ! » 6Le lendemain, dès leur lever, ils offrirent des holocaustes et amenèrent des sacrifices de paix ; le peuple s’assit pour manger et boire, il se leva pour se divertir.7Le SEIGNEUR adressa la parole à Moïse : « Descends donc, car ton peuple s’est corrompu, ce peuple que tu as fait monter du pays d’Égypte. 8Ils n’ont pas tardé à s’écarter du chemin que je leur avais prescrit ; ils se sont fait une statue de veau, ils se sont prosternés devant elle, ils lui ont sacrifié et ils ont dit : Voici tes dieux, Israël, ceux qui t’ont fait monter du pays d’Égypte. » 9Et le SEIGNEUR dit à Moïse : « Je vois ce peuple : eh bien ! c’est un peuple à la nuque raide ! 10Et maintenant, laisse-moi faire : que ma colère s’enflamme contre eux, je vais les supprimer et je ferai de toi une grande nation. » 11Mais Moïse apaisa la face du SEIGNEUR, son Dieu, en disant : « Pourquoi, SEIGNEUR, ta colère veut-elle s’enflammer contre ton peuple que tu as fait sortir du pays d’Égypte, à grande puissance et à main forte ? 12Pourquoi les Égyptiens diraient-ils : “C’est par méchanceté qu’il les a fait sortir ! pour les tuer dans les montagnes ! pour les supprimer de la surface de la terre !” Reviens de l’ardeur de ta colère et renonce à faire du mal à ton peuple. 13Souviens-toi d’Abraham, d’Isaac et d’Israël, tes serviteurs, auxquels tu as juré par toi-même, auxquels tu as adressé cette parole : Je multiplierai votre descendance comme les étoiles du ciel et, tout ce pays que j’ai dit, je le donnerai à votre descendance, et ils le recevront comme patrimoine pour toujours. » 14Et le SEIGNEUR renonça au mal qu’il avait dit vouloir faire à son peuple.

Épître

1 Corinthiens 10, 6-13

6Ces événements sont arrivés pour nous servir d’exemples, afin que nous ne convoitions pas le mal comme eux le convoitèrent. 7Ne devenez pas idolâtres comme certains d’entre eux, ainsi qu’il est écrit : Le peuple s’assit pour manger et pour boire, puis ils se levèrent pour se divertir. 8Ne nous livrons pas non plus à la débauche, comme le firent certains d’entre eux : en un seul jour il en tomba vingt-trois mille. 9Ne tentons pas non plus le Seigneur, comme le firent certains d’entre eux : des serpents les firent périr. 10Enfin, ne murmurez pas comme murmurèrent certains d’entre eux : l’exterminateur les fit périr. 11Ces événements leur arrivaient pour servir d’exemple et furent mis par écrit pour nous instruire, nous qui touchons à la fin des temps.12Ainsi donc, que celui qui pense être debout prenne garde de tomber. 13Les tentations auxquelles vous avez été exposés ont été à la mesure de l’homme, Dieu est fidèle ; il ne permettra pas que vous soyez tentés au-delà de vos forces. Avec la tentation, il vous donnera le moyen d’en sortir et la force de la supporter.

Évangile

Luc 16,1-9 L’intendant infidèle

1Puis Jésus dit à ses disciples : « Un homme riche avait un gérant qui fut accusé devant lui de dilapider ses biens. 2Il le fit appeler et lui dit : “Qu’est-ce que j’entends dire de toi ? Rends les comptes de ta gestion, car désormais tu ne pourras plus gérer mes affaires.” 3Le gérant se dit alors en lui-même : “Que vais-je faire, puisque mon maître me retire la gérance ? Bêcher ? Je n’en ai pas la force. Mendier ? J’en ai honte. 4Je sais ce que je vais faire pour qu’une fois écarté de la gérance, il y ait des gens qui m’accueillent chez eux.” 5Il fit venir alors un par un les débiteurs de son maître et il dit au premier : “Combien dois-tu à mon maître ?” 6Celui-ci répondit : “Cent jarres d’huile.” Le gérant lui dit : “Voici ton reçu, vite, assieds-toi et écris cinquante.” 7Il dit ensuite à un autre : “Et toi, combien dois-tu ?” Celui-ci répondit : “Cent sacs de blé.” Le gérant lui dit : “Voici ton reçu et écris quatre-vingts.” 8Et le maître fit l’éloge du gérant trompeur, parce qu’il avait agi avec habileté. En effet, ceux qui appartiennent à ce monde sont plus habiles vis-à-vis de leurs semblables que ceux qui appartiennent à la lumière.9« Eh bien ! moi, je vous dis : faites-vous des amis avec l’Argent trompeur pour qu’une fois celui-ci disparu, ces amis vous accueillent dans les demeures éternelles.

Choral Herr jesu Christ, du höchstes Gut
Psaumes et cantiques  
Recueil Alleluia  
KGB 229
ERG