BWV 167

Ihr Menschen, rühmet Gottes Liebe

Hommes célébrez l’amour de Dieu

Ihr Menschen, rühmet Gottes Liebe

Und preiset seine Gütigkeit!

Lobt ihn aus reinem Herzenstriebe,

Daß er uns zu bestimmter Zeit

Das Horn des Heils, den Weg zum Leben

An Jesu, seinem Sohn, gegeben.

Hommes, célébrez l’amour de Dieu et glorifiez sa bonté ! Louez-le du plus pur élan de votre cœur pour nous avoir donné en temps voulu l’annonce du salut et de nous avoir montré le chemin de la vie en Jésus, son Fils !

2. Récitatif d’alto

Continuo

Gelobet sei der Herr Gott Israel,

Der sich in Gnaden zu uns wendet

Und seinen Sohn

Vom hohen Himmelsthron

Zum Welterlöser sendet.

Erst stellte sich Johannes ein

Und mußte Weg und Bahn

Dem Heiland zubereiten;

Hierauf kam Jesus selber an,

Die armen Menschenkinder

Und die verlornen Sünder

Mit Gnad und Liebe zu erfreun

Und sie zum Himmelreich in wahrer Buß zu leiten

Béni soit le Seigneur, le Dieu d’Israël, qui, nous faisant la grâce de se pencher vers nous, nous envoie son fils du haut du trône céleste comme Sauveur du monde. Tout d’abord ce fut Jean qui parut pour préparer le chemin et la voie au Sauveur ; Après cela Jésus vint lui-même réjouir les enfants des hommes et les pécheurs égarés avec sa grâce et son amour pour les mener dans une véritable repentance jusqu’au au royaume des cieux.

3. Air en duo de soprano et d’alto

Hautbois da caccia, Continuo

Gottes Wort, das trüget nicht,

Es geschieht, was er verspricht.

Was er in dem Paradies

Und vor so viel hundert Jahren

Denen Vätern schon verhieß,

Haben wir gottlob erfahren.

La parole de Dieu ne ment pas : ce qu’il promet se réalise toujours. Ce qu’il avait promis déjà il y a tant de siècles à nos pères en Éden, nous en avons, Dieu soit loué, fait l’expérience.

4. Récitatif de basse

Continuo

Des Weibes Samen kam,

Nachdem die Zeit erfüllet;

Der Segen, den Gott Abraham,

Dem Glaubensheld, versprochen,

Ist wie der Glanz der Sonne angebrochen,

Und unser Kummer ist gestillet.

Ein stummer Zacharias preist

Mit lauter Stimme Gott vor seine Wundertat,

Die er dem Volk erzeiget hat.

Bedenkt, ihr Christen, auch, was Gott an euch getan

Und stimmet ihm ein Loblied an!

Quand le temps fut accompli, la descendance de la femme vint. La bénédiction que Dieu a promise à Abraham, héros de la foi, s’est manifestée comme l’éclat du soleil et notre tourment s’est apaisé. Zacharie, jusque-là muet, glorifie Dieu à haute voix devant le peuple pour le miracle qui vient de s’’accomplir. Pensez-y chrétiens, vous aussi à ce que Dieu a fait pour vous et adressez-lui votre chant de louange !

Sei Lob und Preis mit Ehren

Gott Vater, Sohn, Heiligem Geist!

Der woll in uns vermehren,

Was er uns aus Genad verheißt,

Daß wir ihm fest vertrauen,

Gänzlich verlassn auf ihn,

Von Herzen auf ihn bauen,

Daß unsr Herz, Mut und Sinn

Ihm festiglich anhangen;

Darauf singn wir zur Stund:

Amen, wir werdns erlangen,

Gläubn wir aus Herzens Grund.

Sois loué, célébré, glorifié Dieu Père, Fils et Saint-Esprit qui veut multiplier en nous ce qu’il nous promet dans sa grâce afin que nous ayons fermement confiance en lui ; Afin que nous nous reposions entièrement sur lui et que nos cœurs construisent sur lui. Que notre âme, notre courage et nos sentiments s’attachent à lui pour obtenir la consolation ; C’est pourquoi nous chantons en cette heure : Amen ! Nous obtiendrons tout cela ; Nous y croyons du fond du cœur.

À propos

Distribution

Soli : S A T B, Chœur : S A T B, Clarino (trompette piccolo), Hautbois, Hautbois da caccia, Violons I/II, Violes, Continuo

Texte

Auteur du livret inconnu

1 : Auteur du livret

2 : Auteur du livret

3 : Auteur du livret

4 : Auteur du livret

5 : Strophe 5 du choral « Nun lob, mein’ Seel’, den Herren » texte de Johann Gramann dit (Poliander) 1549, mélodie du choral homonyme de Johann Kugelmann (1540), tiré du chant profane « Weiß mir ein Blümlein blaue » du 15ème siècle.

Références :

BWV 167,0
Titre Ihr Menschen , rühmet Gottes Liebe
ZK (classement chronologique) 32
Date Jeudi, 24. juin 1723
Liturgie luthérienne St Jean Baptiste
Liturgie réformée Soir Avent 3
AT

Esaïe 40,1-5

1Réconfortez, réconfortez mon peuple, dit votre Dieu, 2rassurez Jérusalem et proclamez à son adresse que sa corvée est remplie, que son châtiment est accompli, qu’elle a reçu de la main du SEIGNEUR deux fois le prix de toutes ses fautes.3Une voix proclame : « Dans le désert dégagez un chemin pour le SEIGNEUR, nivelez dans la steppe une chaussée pour notre Dieu. 4Que tout vallon soit relevé, que toute montagne et toute colline soient rabaissées, que l’éperon devienne une plaine et les mamelons, une trouée ! 5Alors la gloire du SEIGNEUR sera dévoilée et tous les êtres de chair ensemble verront que la bouche du SEIGNEUR a parlé. »

Épître  
Évangile

Luc 1,57-80 Naissance du baptiste. Zacharie muet

57Pour Élisabeth arriva le temps où elle devait accoucher et elle mit au monde un fils. 58Ses voisins et ses parents apprirent que le Seigneur l’avait comblée de sa bonté et ils se réjouissaient avec elle. 59Or, le huitième jour, ils vinrent pour la circoncision de l’enfant et ils voulaient l’appeler comme son père, Zacharie. 60Alors sa mère prit la parole : « Non, dit-elle, il s’appellera Jean. » 61Ils lui dirent : « Il n’y a personne dans ta parenté qui porte ce nom. » 62Et ils faisaient des signes au père pour savoir comment il voulait qu’on l’appelle. 63Il demanda une tablette et écrivit ces mots : « Son nom est Jean » ; et tous furent étonnés. 64A l’instant sa bouche et sa langue furent libérées et il parlait, bénissant Dieu. 65Alors la crainte s’empara de tous ceux qui habitaient alentour ; et dans le haut pays de Judée tout entier on parlait de tous ces événements. 66Tous ceux qui les apprirent les gravèrent dans leur cœur ; ils se disaient : « Que sera donc cet enfant ? » Et vraiment la main du Seigneur était avec lui.67Zacharie, son père, fut rempli de l’Esprit Saint et il prophétisa en ces termes : 68« Béni soit le Seigneur, le Dieu d’Israël, parce qu’il a visité son peuple, accompli sa libération, 69et nous a suscité une force de salut dans la famille de David, son serviteur. 70C’est ce qu’il avait annoncé par la bouche de ses saints prophètes d’autrefois : 71un salut qui nous libère de nos ennemis et des mains de tous ceux qui nous haïssent. 72Il a montré sa bonté envers nos pères et s’est rappelé son alliance sainte, 73le serment qu’il a fait à Abraham notre père : il nous accorderait, 74après nous avoir arrachés aux mains des ennemis, de lui rendre sans crainte notre culte 75dans la piété et la justice sous son regard, tout au long de nos jours. 76Et toi, petit enfant, tu seras appelé prophète du Très-Haut, car tu marcheras par devant sous le regard du Seigneur, pour préparer ses routes, 77pour donner à son peuple la connaissance du salut par le pardon des péchés. 78C’est l’effet de la bonté profonde de notre Dieu : grâce à elle nous a visités l’astre levant venu d’en haut. 79Il est apparu à ceux qui se trouvent dans les ténèbres et l’ombre de la mort, afin de guider nos pas sur la route de la paix. »80Quant à l’enfant, il grandissait et son esprit se fortifiait ; et il fut dans les déserts jusqu’au jour de sa manifestation à Israël.

Choral Nun lob, mein Seel, den Herren
Psaumes et cantiques 144-383
Recueil Alleluia 62/71 (nº5 de la cantate)
KGB 28
ERG 59-60