BWV 165

 O heilges Geist und Wasserbad

Ô Saint Baptême d’Esprit et d’eau

O heilges Geist- und Wasserbad,

Das Gottes Reich uns einverleibet

Und uns ins Buch des Lebens schreibet!

O Flut, die alle Missetat

Durch ihre Wunderkraft ertränket

Und uns das neue Leben schenket!

O heilges Geist- und Wasserbad!

0 Saint Baptême d’Esprit et d’eau qui nous incorpore au royaume de Dieu et nous inscrit dans le livre de vie ! Flot qui par sa force miraculeuse noie tous les péchés et nous offre la vie nouvelle ! 0 saint baptême d’esprit et d’eau !

2. Récitatif de basse

Continuo

Die sündige Geburt verdammter Adamserben

Gebieret Gottes Zorn, den Tod und das Verderben.

Denn was vom Fleisch geboren ist,

Ist nichts als Fleisch, von Sünden angestecket,

Vergiftet und beflecket.

Wie selig ist ein Christ!

Er wird im Geist- und Wasserbade

Ein Kind der Seligkeit und Gnade.

Er ziehet Christum an

Und seiner Unschuld weiße Seide,

Er wird mit Christi Blut, der Ehren Purpurkleide,

Im Taufbad angetan.

La naissance pécheresse de la descendance maudite d’Adam provoque la colère de Dieu, la mort et la perdition. Car tout ce qui est né de la chair, n’est que chair, contaminé par le péché, empoisonné et souillé ! Quel bonheur est celui du chrétien ! Il devient un enfant du salut et de la grâce, par le baptême d’esprit et d’eau. Il revêt le Christ et la soie blanche de l’innocence. Il est plongé dans le bain du baptême avec le sang du Christ, glorieux vêtement de pourpre.

Jesu, der aus großer Liebe

In der Taufe mir verschriebe

Leben, Heil und Seligkeit,

Hilf, daß ich mich dessen freue

Und den Gnadenbund erneue

In der ganzen Lebenszeit.

Jésus, toi qui dans l’immensité de ton amour me promet par le baptême la vie, le salut et la félicité, aide-moi à me réjouir de ces dons et renouvelle cette alliance de grâce pour toute la durée de ma vie.

4. Récitatif de basse

Violons I/II, Violes, Basson, Continuo

Ich habe ja, mein Seelenbräutigam,

Da du mich neu geboren,

Dir ewig treu zu sein geschworen,

Hochheilges Gotteslamm;

Doch hab ich, ach! den Taufbund oft gebrochen

Und nicht erfüllt, was ich versprochen,

Erbarme, Jesu, dich aus Gnaden über mich!

Vergib mir die begangne Sünde,

Du weißt, mein Gott, wie schmerzlich ich empfinde

Der alten Schlangen Stich;

Das Sündengift verderbt mir Leib und Seele,

Hilf, daß ich gläubig dich erwähle,

Blutrotes Schlangenbild,

Das an dem Kreuz erhöhet,

Das alle Schmerzen stillt

Und mich erquickt, wenn alle Kraft vergehet.

J’ai juré fidélité éternelle au fiancé de mon âme, à toi qui m’as fait renaître le très saint agneau de Dieu, Pourtant j’ai souvent, hélas, rompu l’alliance du baptême et souvent aussi je n’ai pas rempli mes promesses. Dans ta grâce, aie pitié de moi ! Jésus ! Pardonne- moi les péchés commis, tu sais, mon Dieu, combien je ressens avec douleur la morsure du vieux serpent dont le venin du péché me corrompt le corps et l’âme ; Aide-moi à saisir dans la foi, cette image du serpent rouge-sang que tu exposas sur la Croix comme Moise éleva le serpent dans le désert, celui qui apaise toutes les douleurs et me réconforte quand les forces me quittent.

(Nombres 21,8-9)

Jesu, meines Todes Tod,

Laß in meinem Leben

Und in meiner letzten Not

Mir für Augen schweben,

Daß du mein Heilschlänglein seist

Vor das Gift der Sünde.

Heile, Jesu, Seel und Geist,

Daß ich Leben ende!

Jésus, mort de ma mort, fais que durant toute ma vie et à l’heure de la mort, je garde devant mes yeux la certitude que tu es mon serpent sauveur. 0 Jésus, guéris mon âme et mon corps du venin du péché que je puisse vivre !

6. Choral

Violons I avec soprani, Violons II avec alti, Violes avec ténors, Basson avec basses, Continuo

Sein Wort, sein Tauf, sein Nachtmahl

Dient wider allen Unfall,

Der Heilge Geist im Glauben

Lehrt uns darauf vertrauen.

Sa parole, son baptême et sa cène nous protègent de tout malheur ; Le Saint Esprit nous enseigne, dans la foi à nous en remettre à cette certitude.

À propos

Distribution

Soli : S A T B, Chœur : S A T B, Violons I/II, Violes, Continuo (+ Basson, Violoncelle)

Texte

Auteur du livret : Salomo Franck 1715 ;

1 : Salomo Franck

2 : Salomo Franck

3 : Salomo Franck

4 : Salomo Franck  Nombres 21,8-9

: Salomo Franck

6 : Strophe 5 du choral : «Nun laßt uns Gott, dem Herren » texte de Ludwig Helmbold 1575, mélodie « Nun laßt uns Gott dem Herren » de Nikolaus Selnecker (1587).

Références :

BWV 165,0
Titre O heilges Geist und Wasserbad
ZK (classement chronologique) 19
Date 16 juin 1715
Liturgie luthérienne Trinité
Liturgie réformée Trinité / A
AT

Nombres 6 : 22-27

22Le SEIGNEUR dit à Moïse : 23« Parle à Aaron et à ses fils et dis-leur : voici en quels termes vous bénirez les fils d’Israël : 24“Que le SEIGNEUR te bénisse et te garde ! 25Que le SEIGNEUR fasse rayonner sur toi son regard et t’accorde sa grâce ! 26Que le SEIGNEUR porte sur toi son regard et te donne la paix !” 27Ils apposeront ainsi mon nom sur les fils d’Israël, et moi je les bénirai. »

Épître

Romains 11,33-36

33O profondeur de la richesse, de la sagesse et de la science de Dieu ! Que ses jugements sont insondables et ses voies impénétrables ! 34Qui en effet a connu la pensée du Seigneur ? Ou bien qui a été son conseiller ? 35Ou encore qui lui a donné le premier, pour devoir être payé en retour ? 36Car tout est de lui, et par lui, et pour lui. A lui la gloire éternellement ! Amen.

Évangile

Jean 3,1-15 Nicodème

1Or il y avait, parmi les Pharisiens, un homme du nom de Nicodème, un des notables juifs. 2Il vint, de nuit, trouver Jésus et lui dit : « Rabbi, nous savons que tu es un maître qui vient de la part de Dieu, car personne ne peut opérer les signes que tu fais si Dieu n’est pas avec lui. » 3Jésus lui répondit : « En vérité, en vérité, je te le dis : à moins de naître de nouveau, nul ne peut voir le Royaume de Dieu. » 4Nicodème lui dit : « Comment un homme pourrait-il naître s’il est vieux ? Pourrait-il entrer une seconde fois dans le sein de sa mère et naître ? » 5Jésus lui répondit : « En vérité, en vérité, je te le dis : nul, s’il ne naît d’eau et d’Esprit, ne peut entrer dans le Royaume de Dieu. 6Ce qui est né de la chair est chair, et ce qui est né de l’Esprit est esprit. 7Ne t’étonne pas si je t’ai dit : “Il vous faut naître d’en haut”. 8Le vent souffle où il veut, et tu entends sa voix, mais tu ne sais ni d’où il vient ni où il va. Ainsi en est-il de quiconque est né de l’Esprit. » 9Nicodème lui dit : « Comment cela peut-il se faire ? » 10Jésus lui répondit : « Tu es maître en Israël et tu n’as pas la connaissance de ces choses ! 11En vérité, en vérité, je te le dis : nous parlons de ce que nous savons, nous témoignons de ce que nous avons vu, et, pourtant, vous ne recevez pas notre témoignage. 12Si vous ne croyez pas lorsque je vous dis les choses de la terre, comment croiriez-vous si je vous disais les choses du ciel ? 13Car nul n’est monté au ciel sinon celui qui est descendu du ciel, le Fils de l’homme. 14Et comme Moïse a élevé le serpent dans le désert, il faut que le Fils de l’homme soit élevé15afin que quiconque croit ait, en lui, la vie éternelle.

Choral Nun lasst uns Gott dem Herren
Psaumes et cantiques  
Recueil Alleluia 42/04 (nº6 de la cantate)
KGB 42
ERG 631