BWV 156

Ich steh mit einem Fuß im Grabe

J’ai déjà un pied dans la tombe

1 . Sinfonia

Hautbois, Violons I/II, Violes, Continuo

2. Choral à la soprano et Air de ténor

Violons I/II et Violes à l’unisson, Continuo

Tenor:

Ich steh mit einem Fuß im Grabe,

 

Sopran: 

Machs mit mir, Gott, nach deiner Güt,

 

Tenor:

Bald fällt der kranke Leib hinein,

 

Sopran: 

Hilf mir in meinen Leiden,

 

Tenor:

Komm, lieber Gott, wenn dirs gefällt,

 

Sopran: 

Was ich dich bitt, versag mir nicht.

 

Tenor:

Ich habe schon mein Haus bestellt,

 

Sopran: 

Wenn sich mein Seel soll scheiden,

So nimm sie, Herr, in deine Händ.

 

 

Tenor:

Nur laß mein Ende selig sein!

 

Sopran: 

Ist alles gut, wenn gut das End.

Ténor :

J’ai déjà un pied dans la tombe,

 

Soprano :

Dispose de moi, ô Dieu selon ta bonté,

 

Ténor :

Le corps malade bientôt y chutera.

 

Soprano :

Aide- moi dans mes épreuves ;

 

Ténor :

Viens mon Dieu bien aimé, s’il te plaît,

 

Soprano :

ne me refuse pas ce que je te demande

 

Ténor :

J’ai déjà tout préparé ;

 

Soprano :

Lorsque mon âme devra quitter cette terre, prends-là Seigneur dans tes mains.

 

Ténor :

Fais seulement que ma fin soit sereine !

 

Soprano :

Tout est bien quand la fin est bonne.

3. Récitatif de basse

Continuo

Mein Angst und Not,

Mein Leben und mein Tod

Steht, liebster Gott, in deinen Händen;

So wirst du auch auf mich

Dein gnädig Auge wenden.

Willst du mich meiner Sünden wegen

Ins Krankenbette legen,

Mein Gott, so bitt ich dich,

Laß deine Güte größer sein als die Gerechtigkeit;

Doch hast du mich darzu versehn,

Daß mich mein Leiden soll verzehren,

Ich bin bereit,

Dein Wille soll an mir geschehn,

Verschone nicht und fahre fort,

Laß meine Not nicht lange währen;

Je länger hier, je später dort.

Ma peur et ma détresse, ma vie et ma mort reposent entre tes mains, ô mon Dieu ; Ainsi porteras-tu également sur moi ton regard miséricordieux. Si tu veux à cause de mes péchés me clouer sur un lit de souffrances, je t’en prie, laisse ta bonté se faire plus grande que ta justice ; mais si tu m’as destiné à être consumé par ma douleur, je suis prêt et que ta volonté se fasse, ne me ménage pas et poursuis ton dessein, mais ne fais pas durer trop longtemps ma souffrance, car plus longtemps je reste ici, et plus tard je serai là-bas !

Herr, was du willst, soll mir gefallen,

Weil doch dein Rat am besten gilt.

In der Freude,

In dem Leide,

Im Sterben, in Bitten und Flehn

Laß mir allemal geschehn,

Herr, wie du willst.

Seigneur ta volonté doit être mon plaisir, parce que ta volonté est toujours ce qu’il y a de meilleur. Dans la joie comme dans la douleur, dans la mort, dans la prière et dans la plainte, que tout se passe pour moi selon ta volonté.

5. Récitatif de basse

Continuo

Und willst du, daß ich nicht soll kranken,

So werd ich dir von Herzen danken;

Doch aber gib mir auch dabei,

Daß auch in meinem frischen Leibe

Die Seele sonder Krankheit sei

Und allezeit gesund verbleibe.

Nimm sie durch Geist und Wort in acht,

Denn dieses ist mein Heil,

Und wenn mir Leib und Seel verschmacht,

So bist du, Gott, mein Trost und meines Herzens Teil!

Et si tu ne veux pas que je sois malade, je t’en remercierai de tout mon cœur. Mais fais alors aussi qu’en mon corps dispos, mon âme elle-aussi soit épargnée par la maladie et reste saine à jamais. Prends soin d’elle en esprit et en paroles car c’est là mon salut et même si ma chair et mon âme se consument, tu es, ô mon Dieu, mon réconfort et la bonne part de mon cœur.

6. Choral

Hautbois et Violons I avec Soprani, Violons II avec Alti, Violes avec Ténors, Continuo

Herr, wie du willt, so schicks mit mir

Im Leben und im Sterben;

Allein zu dir steht mein Begier,

Herr, laß mich nicht verderben!

Erhalt mich nur in deiner Huld,

Sonst wie du willt, gib mir Geduld,

Dein Will, der ist der beste.

Seigneur, dispose de moi selon ta volonté pendant ma vie et à l’heure de ma mort ! Seigneur, je n’aspire qu’à toi, Seigneur, ne permets pas ma perdition ! Garde-moi seulement dans ta grâce et pour le reste disposes-en selon ta volonté, donne-moi la patience car ce que tu veux est toujours pour le mieux.

À propos

Distribution

Soli : A T B, Chœur : S A T B, Hautbois, Violons I/II, Violes, Continuo

Texte

Auteur du livret : Christian Friedrich Henrici (Picander) 1728.

2 :  Strophe 1 du choral : “Machs mit mir, Gott, nach deiner Güt” texte et musique de Johann Herman Schein 1628.

3 : Picander

4 : Picander

5 : Picander

6 : Strophe 1 du choral : “Herr, wie du willst, so schick’s mit mir” texte de Kaspar Bienemann (1582) mélodie du choral « Aus tiefer Not schrei ich zu dir (II) » de Wolfgang Dachstein (1525).

Références :

BWV 156,0
Titre Ich steh mit einem Fuss im Grabe
ZK (classement chronologique) 175
Date Dimanche, 23. janvier 1729
Liturgie luthérienne 3ème dimanche après l’Épiphanie
Liturgie réformée 3ème Dimanche / B (Parallèle dans Marc)
AT

Daniel 6 : 10-23 

10Là-dessus, le roi Darius signa le rescrit et l’interdit.11Lorsque Daniel sut que le rescrit avait été signé, il entra dans sa maison. Celle-ci avait des fenêtres qui s’ouvraient, à l’étage supérieur, en direction de Jérusalem. Trois fois par jour, il se mettait donc à genoux, et il priait et louait en présence de son Dieu, comme il le faisait auparavant. 12Alors ces hommes se précipitèrent et trouvèrent Daniel qui priait et suppliait en présence de son Dieu. 13Alors ils s’approchèrent et dirent en présence du roi, à propos de l’interdit du roi : « N’as-tu pas signé un interdit selon lequel tout homme qui, durant trente jours, prierait un autre dieu ou homme que toi-même, ô roi, serait jeté dans la fosse aux lions ? » Le roi prit la parole et dit : « La chose est sûre, selon la loi des Mèdes et des Perses qui est irrévocable. » 14Alors ils prirent la parole et dirent en présence du roi : « Daniel, qui est d’entre les déportés de Juda, n’a eu égard ni à toi, ô roi ! ni à l’interdit que tu avais signé, et trois fois par jour il fait sa prière. » 15Alors le roi, lorsqu’il apprit la chose, en fut très chagriné ; il fixa son attention sur Daniel afin de le délivrer et, jusqu’au soir, il s’efforça de le sauver. 16Alors ces hommes se précipitèrent chez le roi et ils dirent au roi : « Sache-le, ô roi ! C’est une loi pour les Mèdes et les Perses que tout interdit et ordonnance que le roi a établis, on ne doit plus les modifier. » 17Alors le roi ordonna d’emmener Daniel, et on le jeta dans la fosse aux lions. Le roi prit la parole et dit à Daniel : « Ton Dieu, que tu sers avec constance, lui te délivrera. » 18Une pierre fut apportée et placée sur la bouche de la fosse, le roi la scella de son anneau et des anneaux de ses dignitaires, pour que rien ne changeât à l’égard de Daniel. 19Alors le roi alla dans son palais. Il passa la nuit à jeun, ne fit pas introduire de concubines auprès de lui, et son sommeil le fuit.20Alors le roi se leva au petit matin, dès l’aube, et il alla en hâte à la fosse aux lions. 21Comme il approchait de la fosse, il cria vers Daniel d’une voix affligée. Le roi prit la parole et dit à Daniel : « O Daniel ! Serviteur du Dieu vivant ! Ton Dieu, que tu sers avec constance, a-t-il pu te délivrer des lions ? » 22Alors Daniel parla au roi : « O roi ! Vis à jamais ! 23Mon Dieu a envoyé son ange ; il a fermé la gueule des lions et ceux-ci ne m’ont fait aucun mal, car j’avais été trouvé juste devant lui ; et vis-à-vis de toi non plus, ô roi, je n’avais fait aucun mal. »

Épître

Romains 12,17-21

17Ne rendez à personne le mal pour le mal ; ayez à cœur de faire le bien devant tous les hommes. 18S’il est possible, pour autant que cela dépend de vous, vivez en paix avec tous les hommes. 19Ne vous vengez pas vous-mêmes, mes bien-aimés, mais laissez agir la colère de Dieu, car il est écrit : A moi la vengeance, c’est moi qui rétribuerai, dit le Seigneur. 20Mais si ton ennemi a faim, donne-lui à manger, s’il a soif, donne-lui à boire, car, ce faisant, tu amasseras des charbons ardents sur sa tête. 21Ne te laisse pas vaincre par le mal, mais sois vainqueur du mal par le bien.

Évangile

Matthieu 8,1-13 Guérisons du lépreux et du serviteur du centenier

1Comme il descendait de la montagne, de grandes foules le suivirent. 2Voici qu’un lépreux s’approcha et, prosterné devant lui, disait : « Seigneur, si tu le veux, tu peux me purifier. » 3Il étendit la main, le toucha et dit : « Je le veux, sois purifié ! » A l’instant, il fut purifié de sa lèpre. 4Et Jésus lui dit : « Garde toi d’en dire mot à personne, mais va te montrer au prêtre et présente l’offrande que Moïse a prescrite : ils auront là un témoignage. »5Jésus entrait dans Capharnaüm quand un centurion s’approcha de lui et le supplia 6en ces termes : « Seigneur, mon serviteur est couché à la maison, atteint de paralysie et souffrant terriblement. » 7Jésus lui dit : « Moi, j’irai le guérir ? » 8Mais le centurion reprit : « Seigneur, je ne suis pas digne que tu entres sous mon toit : dis seulement un mot et mon serviteur sera guéri. 9Ainsi moi, je suis soumis à une autorité avec des soldats sous mes ordres, et je dis à l’un : “Va” et il va, à un autre : “Viens” et il vient, et à mon esclave : “Fais ceci” et il le fait. » 10En l’entendant, Jésus fut plein d’admiration et dit à ceux qui le suivaient : « En vérité, je vous le déclare, chez personne en Israël je n’ai trouvé une telle foi. 11Aussi, je vous le dis, beaucoup viendront du levant et du couchant prendre place au festin avec Abraham, Isaac et Jacob dans le Royaume des cieux, 12tandis que les héritiers du Royaume seront jetés dans les ténèbres du dehors : là seront les pleurs et les grincements de dents. » 13Et Jésus dit au centurion : « Rentre chez toi ! Qu’il te soit fait comme tu as cru. » Et le serviteur fut guéri à cette heure-là.

Choral Machs mit mir Gott nach deiner Güt, Herr, wie du willst, so schick’s mit mir (mélodie 2 de Aus tiefer Not schrei ich zu dir)
Psaumes et cantiques 276
Recueil Alleluia 36/06 (nº2 de la cantate), 12/19  (nº6 de la cantate)
KGB 37
ERG 83