BWV 150

Nach dir, Herr, verlanget mich

Vers toi, Éternel, j’élève mon âme

1 . Sinfonia

Basson, Violons I/II, Continuo

Nach dir, Herr, verlanget mich. Mein Gott, ich hoffe auf dich. Laß mich nicht zuschanden werden, daß sich meine Feinde nicht freuen über mich.

Vers toi, Éternel, j’élève mon âme. Mon Dieu ! en toi je me confie : que je ne sois pas couvert de honte ! Que mes ennemis n’exultent pas à mon sujet !

(Ps 25,1-2)

 

3. Air de soprano

Violons I/II à l’unisson, Continuo

Doch bin und bleibe ich vergnügt,

Obgleich hier zeitlich toben

Kreuz, Sturm und andre Proben,

Tod, Höll und was sich fügt.

Ob Unfall schlägt den treuen Knecht,

Recht ist und bleibet ewig Recht.

Je suis et reste satisfait bien qu’ici-bas sévissent les misères, les tourments et autres épreuves la mort, l’enfer et tout ce qui y ressemble. Si le malheur frappe le serviteur fidèle, ce n’est que justice et justice à jamais.

Leite mich in deiner Wahrheit und lehre mich; denn du bist der Gott, der mir hilft, täglich harre ich dein.

Fais-moi cheminer dans ta vérité, et instruis-moi ; car tu es le Dieu de mon salut, en toi, j’espère tous les jours.

(Ps 25,5)

Zedern müssen von den Winden

Oft viel Ungemach empfinden,

Oftmals werden sie verkehrt.

Rat und Tat auf Gott gestellet,

Achtet nicht, was widerbellet,

Denn sein Wort ganz anders lehrt.

Les cèdres doivent souvent subir les intempéries auxquelles les soumettent les vents, souvent même ils sont renversés. Ancre tes pensées et tes actes en Dieu et ne fais pas attention à ceux qui aboient. Car sa parole nous enseigne toute autre chose.

Meine Augen sehen stets zu dem Herrn; denn er wird meinen Fuß aus dem Netze ziehen.

Mes yeux sont toujours tournés vers l’Éternel, car c’est lui qui fait sortir mes pieds du filet.

(Ps 25,15)

Meine Tage in dem Leide

Endet Gott dennoch zur Freude;

Christen auf den Dornenwegen

Führen Himmels Kraft und Segen.

Bleibet Gott mein treuer Schutz,

Achte ich nicht Menschentrutz,

Christus, der uns steht zur Seiten,

Hilft mir täglich sieghaft streiten.

Mes jours de souffrance, Dieu les transformera en joie. La force du ciel et sa bénédiction accompagnent le chrétien sur son chemin épineux. Si Dieu reste mon fidèle bouclier, je n’ai pas à m’inquiéter des attaques humaines. Christ qui se tient à nos côtés m’aide à combattre victorieusement chaque jour.

À propos

Distribution

Soli : S A T B, Chœur : S A T B, Basson, Violons I/II, Continuo

Date d’exécution

Weimar 1708

Texte

Auteur du livret inconnu ;

2 : Psaume 25,1-2 ;

3 : Auteur du livret

4 : Psaume 25,5 ;

5 : Auteur du livret

6 : Psaume 25,15

7 : Auteur du livret

Occasion liturgique

3ème Dimanche après la Trinité

Références :

Liturgie Luthérienne : 3ème Dimanche après la Trinité

Liturgie Réformée : 26ème Dimanche / C

Évangile : Luc 15,1-10 La brebis et la drachme perdues

AT ou EP: 1Pierre 5,6-11

Choral:

Tableau de concordance :