BWV 148

Bringet dem Herrn Ehre seines Namens

Rendez à l’Éternel la gloire de son nom

Bringet dem Herrn Ehre seines Namens, betet an den Herrn im heiligen Schmuck.

Rendez à l’Éternel la gloire de son nom ! Prosternez-vous devant l’Éternel avec des ornements sacrés !

(Psaume 29,2)

Ich eile, die Lehren

Des Lebens zu hören

Und suche mit Freuden das heilige Haus.

Wie rufen so schöne

Das frohe Getöne

Zum Lobe des Höchsten die Seligen aus!

Je cours écouter les enseignements de la vie et cherche avec joie la maison sainte. Les joyeux accents que les saints proclament pour la louange du Très-Haut sont magnifiques !

3. Récitatif d’alto

Violons I/II, Violes, Continuo

So wie der Hirsch nach frischem Wasser schreit,

So schrei ich, Gott, zu dir.

Denn alle meine Ruh

Ist niemand außer du.

Wie heilig und wie teuer

Ist, Höchster, deine Sabbatsfeier!

Da preis ich deine Macht

In der Gemeine der Gerechten.

O! wenn die Kinder dieser Nacht

Die Lieblichkeit bedächten,

Denn Gott wohnt selbst in mir.

Comme un cerf soupire après tes ruisseaux, (Psaume 42,2), ainsi je crie à toi, mon Dieu. Personne d’autre que toi ne peut être mon repos. Ton sabbat, Dieu Très-Haut, est saint et précieux ! Ainsi je glorifie ta force dans la communauté des justes. Ah si les enfants de cette nuit pensaient à ta bonté car Dieu lui-même habite en moi.

4. Air d’alto

Hautbois d’amour I-III, Continuo

Mund und Herze steht dir offen,

Höchster, senke dich hinein!

Ich in dich, und du in mich;

Glaube, Liebe, Dulden,Hoffen

Soll mein Ruhebette sein.

Ma bouche et mon cœur te sont ouverts, Dieu Très-Haut entres-y ! Moi en toi et toi en moi ; La foi, l’amour, l’indulgence et l’espérance doivent être mon lit de repos.

5. Récitatif de ténor

Continuo

Bleib auch, mein Gott, in mir

Und gib mir deinen Geist,

Der mich nach deinem Wort regiere,

Daß ich so einen Wandel führe,

Der dir gefällig heißt,

Damit ich nach der Zeit

In deiner Herrlichkeit,

Mein lieber Gott, mit dir

Den großen Sabbat möge halten.

 

Reste en moi, toi mon Dieu et donne-moi ton esprit qui me dirige selon ta parole et que je conduise ma vie comme il te plait. De cette façon quand le temps sera venu, je pourrai, oh mon Dieu, observer avec toi le grand sabbat.

6. Choral

Continuo

Amen zu aller Stund

Sprech ich aus Herzensgrund;

Du wolltest uns tun leiten,

Herr Christ, zu allen Zeiten,

Auf daß wir deinen Namen

Ewiglich preisen. Amen.

Du fond de mon cœur et à tout moment je prononce « Amen »; tu veux nous conduire en tout temps, Seigneur Christ, c’est pourquoi nous glorifions ton nom éternellement.

À propos

Distribution

Soli : A T, Chœur : S A T B, Trompettes, Hautbois I-III, Violons I/II, Violes, Continuo

Texte

Auteur du livret : Christian Friedrich Henrici (Picander) 1725, remanié par Bach

1 : Psaume 29,2.

2 : Christian Friedrich Henrici (Picander)

3 : Christian Friedrich Henrici (Picander)

4 : Christian Friedrich Henrici (Picander)

5 : Christian Friedrich Henrici (Picander)

6 : Strophe 5 du choral « Auf meinem lieben Gott » texte de Sigismund Weingärtner (1607)

mélodie : « Wo soll ich fliehen hin / Auf meinen lieben Gott » de Jacob Regnart

Références :

BWV 148,0
Titre Bringet dem Herrn Ehre seines Namens
ZK (classement chronologique) 45
Date Dimanche, 19. septembre 1723
Liturgie luthérienne 17ème dimanche après la Trinité
Liturgie réformée 23ème Dimanche / C
AT

1 Sam 15 : 13-26

13Samuel se rendit auprès de Saül, et Saül lui dit : « Sois béni du SEIGNEUR ! J’ai mis à exécution la parole du SEIGNEUR. » 14Samuel dit : « Quels sont ces bêlements que j’entends et ces meuglements qui frappent mes oreilles ? » 15Saül dit : « Ils les ont ramenés de chez les Amalécites. C’est que le peuple a épargné le meilleur des brebis et des bœufs pour sacrifier au SEIGNEUR ton Dieu. Quant au reste, nous l’avons voué par interdit. » 16Samuel dit à Saül : « Assez. Je vais t’annoncer ce que m’a dit le SEIGNEUR cette nuit. » Il lui dit : « Parle. » 17Samuel dit : « Bien que tu sois peu de chose à tes propres yeux, n’es-tu pas à la tête des tribus d’Israël ? Le SEIGNEUR t’a oint comme roi d’Israël. 18Le SEIGNEUR t’a envoyé en expédition et il a dit : “Va. Tu voueras par interdit ces pécheurs d’Amalécites et tu les combattras jusqu’à leur extermination.” 19Pourquoi n’as-tu pas écouté la voix du SEIGNEUR, pourquoi t’es-tu jeté sur le butin et as-tu fait ce qui est mal aux yeux du SEIGNEUR ? » 20Saül dit à Samuel : « J’ai obéi à la voix du SEIGNEUR. Je suis parti en expédition là où le SEIGNEUR m’avait envoyé. J’ai ramené Agag, roi d’Amaleq, et Amaleq lui-même, je l’ai voué par interdit. 21Le peuple a pris sur le butin du petit et du gros bétail, le meilleur de ce que frappait l’interdit, pour sacrifier au SEIGNEUR, ton Dieu, Guilgal. » 22Samuel dit alors : « Le SEIGNEUR aime-t-il les holocaustes et les sacrifices autant que l’obéissance à la parole du SEIGNEUR ? Non ! L’obéissance est préférable au sacrifice, la docilité à la graisse des béliers. 23Mais la révolte vaut le péché de divination, et l’opiniâtreté, la sorcellerie. Puisque tu as rejeté la parole du SEIGNEUR, il t’a rejeté, tu n’es plus roi. »24Saül dit à Samuel : « J’ai péché, j’ai transgressé l’ordre du SEIGNEUR et tes paroles. C’est que j’ai eu peur du peuple et je lui ai obéi. 25Maintenant, je t’en prie, pardonne mon péché et reviens avec moi, que je me prosterne devant le SEIGNEUR. » 26Samuel dit à Saül : « Je ne reviendrai pas avec toi, car tu as rejeté la parole du SEIGNEUR ; le SEIGNEUR t’a rejeté, et tu n’es plus roi d’Israël. »

Épître

Éphésiens 4,1-6

1Je vous y exhorte donc dans le Seigneur, moi qui suis prisonnier : accordez votre vie à l’appel que vous avez reçu ; 2en toute humilité et douceur, avec patience, supportez-vous les uns les autres dans l’amour ; 3appliquez-vous à garder l’unité de l’esprit par le lien de la paix.4Il y a un seul corps et un seul Esprit, de même que votre vocation vous a appelés à une seule espérance ; 5un seul Seigneur, une seule foi, un seul baptême ; 6un seul Dieu et Père de tous, qui règne sur tous, agit par tous, et demeure en tous.

Évangile

Luc 14,1-11 Le sabbat. La première place

1Or Jésus était entré dans la maison d’un chef des Pharisiens un jour de sabbat pour y prendre un repas ; ils l’observaient, 2et justement un hydropique se trouvait devant lui. 3Jésus prit la parole et dit aux légistes et aux Pharisiens : « Est-il permis ou non de guérir un malade le jour du sabbat ? » 4Mais ils gardèrent le silence. Alors Jésus, prenant le malade, le guérit et le renvoya. 5Puis il leur dit : « Lequel d’entre vous, si son fils ou son bœuf tombe dans un puits, ne le hissera pas aussitôt, en plein jour de sabbat ? » 6Et ils ne purent rien répondre à cela.7Jésus dit aux invités une parabole, parce qu’il remarquait qu’ils choisissaient les premières places ; il leur dit : 8« Quand tu es invité à des noces, ne va pas te mettre à la première place, de peur qu’on ait invité quelqu’un de plus important que toi, 9et que celui qui vous a invités, toi et lui, ne vienne te dire : “Cède-lui la place” ; alors tu irais tout confus prendre la dernière place. 10Au contraire, quand tu es invité, va te mettre à la dernière place, afin qu’à son arrivée celui qui t’a invité te dise : “Mon ami, avance plus haut.” Alors ce sera pour toi un honneur devant tous ceux qui seront à table avec toi. 11Car tout homme qui s’élève sera abaissé et celui qui s’abaisse sera élevé. »

Choral Auf meinen lieben Gott
Psaumes et cantiques 292
Recueil Alleluia 33/14 (nº6 de la cantate)
KGB 274
ERG 674