BWV 147

Herz und Mund und Tat und Leben

Cœur, bouche, faits et actes

1 . Première partie – Chœur

Trompettes, Hautbois I/II, Violons I/II, Violes, Continuo

Herz und Mund und Tat und Leben

Muß von Christo Zeugnis geben

Ohne Furcht und Heuchelei,

Daß er Gott und Heiland sei.

Cœur, bouche, faits et actes doivent sans peur ni hypocrisie donner le témoignage suivant :

Jésus-Christ est Dieu, notre Sauveur.

2. Récitatif de ténor

Violons I/II, Violes, Continuo

Gebenedeiter Mund!

Maria macht ihr Innerstes der Seelen

Durch Dank und Rühmen kund;

Sie fänget bei sich an,

Des Heilands Wunder zu erzählen,

Was er an ihr als seiner Magd getan.

O menschliches Geschlecht,

Des Satans und der Sünden Knecht,

Du bist befreit

Durch Christi tröstendes Erscheinen

Von dieser Last und Dienstbarkeit!

Jedoch dein Mund und dein verstockt Gemüte

Verschweigt, verleugnet solche Güte;

Doch wisse, daß dich nach der Schrift

Ein allzuscharfes Urteil trifft!

O bouche bénie ! Marie nous fait connaître les profondeurs de son âme au travers de sa louange et de son action de grâces ; Elle débute par ce qui la concerne racontant le miracle que le Sauveur a opéré en elle, sa servante. O genre humain, serviteur du péché et de son maître, tu es libéré, de ce fardeau et de cette servitude par l’irruption réconfortante de Jésus-Christ ! Néanmoins ta bouche et ton cœur endurci taisent et renient tant de bonté ; Sache donc que selon l’Écriture un jugement très sévère tombera sur toi !

3. Air d’alto

Hautbois d’amour, Continuo

Schäme dich, o Seele, nicht,

Deinen Heiland zu bekennen,

Soll er dich die seine nennen

Vor des Vaters Angesicht!

Doch wer ihn auf dieser Erden

Zu verleugnen sich nicht scheut,

Soll von ihm verleugnet werden,

Wenn er kommt zur Herrlichkeit.

N’aie pas honte, ô mon âme, de reconnaître ton Sauveur si tu veux qu’il te dise sienne devant son Père ! Mais celui qui n’hésite pas à le renier ici-bas, par lui sera renié lorsqu’il entrera dans sa gloire.

4. Récitatif de basse

Continuo

Verstockung kann Gewaltige verblenden,

Bis sie des Höchsten Arm vom Stuhle stößt;

Doch dieser Arm erhebt,

Obschon vor ihm der Erde Kreis erbebt,

Hingegen die Elenden,

So er erlöst.

O hochbeglückte Christen,

Auf, machet euch bereit,

Itzt ist die angenehme Zeit,

Itzt ist der Tag des Heils: der Heiland heißt

Euch Leib und Geist

Mit Glaubensgaben rüsten,

Auf, ruft zu ihm in brünstigem Verlangen,

Um ihn im Glauben zu empfangen!

L’entêtement peut aveugler les puissants jusqu’à ce qu’ils soient renversés de leurs trônes par le bras du Très-Haut ; Mais ce même bras, face auquel tremble la terre entière, élève en revanche les humbles, qu’ainsi il sauve. Ô bienheureux chrétiens, debout, préparez-vous, car voici maintenant le temps favorable, voici maintenant le jour du salut : le Sauveur vous appelle, corps et âme, à vous armer des dons de la foi ; debout, appelez-le avec un fervent désir pour le recevoir dans la foi !

Bereite dir, Jesu, noch itzo die Bahn,

Mein Heiland, erwähle

Die gläubende Seele

Und siehe mit Augen der Gnade mich an!

Dès maintenant, Jésus, prépare-nous la voie ! Mon Sauveur choisit l’âme croyante et me regarde avec les yeux de la Grâce !

6. Choral

Trompettes, Hautbois I/II, Violons I/II, Violes, Continuo

Wohl mir, daß ich Jesum habe,

O wie feste halt ich ihn,

Daß er mir mein Herze labe,

Wenn ich krank und traurig bin.

Jesum hab ich, der mich liebet

Und sich mir zu eigen gibet;

Ach drum laß ich Jesum nicht,

Wenn mir gleich mein Herze bricht.

Moi, qui ai le bonheur d’avoir Jésus, comme je le garde précieusement afin qu’il réconforte mon cœur, quand je suis triste et malade ! Jésus est à moi puisqu’il m’aime et se donne tout entier à moi ; Aussi n’abandonnerai-je jamais Jésus, même si mon cœur devait se briser !

7. Seconde partie – Air de ténor

Continuo, Violoncelle et Violons

Hilf, Jesu, hilf, daß ich auch dich bekenne

In Wohl und Weh, in Freud und Leid,

Daß ich dich meinen Heiland nenne

Im Glauben und Gelassenheit,

Daß stets mein Herz von deiner Liebe brenne.

Aide-moi Jésus, aide-moi, que je puisse te reconnaître tout autant dans le bien-être que dans le malheur, dans la joie comme dans la peine et que je puisse te nommer « mon Sauveur » en toute foi et en toute tranquillité et que mon cœur puisse brûler sans cesse de ton amour.

8. Récitatif d’alto

Hautbois da caccia I/II, Continuo

Der höchsten Allmacht Wunderhand

Wirkt im Verborgenen der Erden.

Johannes muß mit Geist erfüllet werden,

Ihn zieht der Liebe Band

Bereits in seiner Mutter Leibe,

Daß er den Heiland kennt,

Ob er ihn gleich noch nicht

Mit seinem Munde nennt,

Er wird bewegt, er hüpft und springet,

Indem Elisabeth das Wunderwerk ausspricht,

Indem Mariae Mund der Lippen Opfer bringet.

Wenn ihr, o Gläubige, des Fleisches Schwachheit merkt

Wenn euer Herz in Liebe brennet,

Und doch der Mund den Heiland nicht bekennet,

Gott ist es, der euch kräftig stärkt,

Er will in euch des Geistes Kraft erregen,

Ja Dank und Preis auf eure Zunge legen.

La main miraculeuse et toute-puissante du Très-Haut agit déjà dans les entrailles. Jean doit déjà être empli de l’Esprit-Saint, pour que déjà, dans le sein de sa mère, la force de l’amour lui fasse reconnaître le Sauveur alors même que sa bouche ne puisse encore le nommer. Il s’anime, il bouge, il tressaille lorsqu’Élisabeth annonce l’œuvre miraculeuse et que la bouche de Marie apporte l’offrande de ses lèvres. Quand vous, croyants, vous ressentez la faiblesse de la chair, quand votre cœur se consume d’amour et que malgré cela votre bouche se refuse à reconnaître le Sauveur, sachez-le, Dieu est celui qui vous en donnera la force. Il éveillera en vous la puissance de l’Esprit et mettra sur votre langue reconnaissance et louange.

9. Air de basse

Trompettes, Hautbois I/II, Violons I/II, Violes, Continuo

Ich will von Jesu Wundern singen

Und ihm der Lippen Opfer bringen,

Er wird nach seiner Liebe Bund

Das schwache Fleisch, den irdischen Mund

Durch heilges Feuer kräftig zwingen.

Je veux chanter les miracles de Jésus et lui apporter l’offrande de mes lèvres ; Selon son alliance d’amour, il forcera notre faible chair et notre bouche terrestre par le feu sacré.

10. Choral

Trompettes, Hautbois I/II, Violons I/II, Violes, Continuo

Jesus bleibet meine Freude,

Meines Herzens Trost und Saft,

Jesus wehret allem Leide,

Er ist meines Lebens Kraft,

Meiner Augen Lust und Sonne,

Meiner Seele Schatz und Wonne;

Darum laß ich Jesum nicht

Aus dem Herzen und Gesicht.

Jésus reste ma joie, ma consolation et la sève de mon cœur, Jésus s’oppose à toutes les souffrances, il est la force de ma vie, le plaisir et le soleil de mes yeux, le trésor et le délice de mon âme ; c’est pourquoi je ne laisserai jamais Jésus hors de mon cœur et de ma vue.

À propos

Distribution

Soli : S A T B, Chœur : S A T B, Trompettes, Hautbois I/II, Hautbois d’amour, Hautbois da caccia I/II, Violons I/II, Violes, Continuo

Texte

Auteur du livret d’origine : Salomo Franck 1717 ; Auteur du livret version Leipzig : inconnu

1 : Salomo Franck

2 : Auteur du livret Leipzig

3 : Salomo Franck

4 : Auteur du livret Leipzig

5 : Salomo Franck

6 : Strophe 6 du choral « Jesu, meiner Seelen Wonne » texte de Martin Jahn (1661) mélodie du choral « Werde munter, mein Gemüthe » de Johann Schop (1642)

7 : Salomo Franck

8 : Auteur du livret Leipzig

9 : Salomo Franck

10 : Strophe 16 du choral « Jesu, meiner Seelen Wonne » texte de Martin Jahn (1661) mélodie du choral « Werde munter, mein Gemüthe » de Johann Schop (1642)

Références :

BWV 147,0
Titre Herz und Mund und Tat und Leben
ZK (classement chronologique) 33
Date vendredi, 2. juillet 1723
Liturgie luthérienne Visitation
Liturgie réformée Avent 4 / B C
Evangile Luc 1,39-56 Visite de Marie à Elisabeth
AT ou épitre Esaïe 11,1-5
Choral Werde munter, mein Gemüte
Psaumes et cantiques 236
Recueil Alleluia 49/11 (nº6 et 10 de la cantate)
KGB
ERG