BWV 145

Ich lebe, mein Herze, zu deinem Ergötzen

Je vis mon cœur pour te réjouir

Cantate retrouvée tardivement. Pour les deux premiers numéros (a et b) ajoutés dans une version ultérieure la musique n’a pas été retrouvée. Les enregistrements ne commencent donc qu’au nº 1

a. Choral

partition non retrouvée

Auf, mein Herz, des Herren Tag

Hat die Nacht der Furcht vertrieben:

Christus, der im Grabe lag,

Ist im Tode nicht geblieben.

Nunmehr bin ich recht getröst,

Jesus hat die Welt erlöst.

Debout, mon cœur, le jour du Seigneur a chassé la nuit de terreur : le Christ, qui gisait au tombeau n’est pas resté dans la mort. Désormais je suis vraiment assuré que Jésus a racheté le monde.

b. Chœur

partition non retrouvée

So du mit deinem Munde bekennest Jesum, daß er der Herr sei, und gläubest in deinem Herzen, daß ihn Gott von den Toten auferwecket hat, so wirst du selig.

En effet, si tes lèvres confessent que Jésus est Seigneur et si ton cœur croit que Dieu l’a ressuscité des morts, tu seras sauvé.

Tenor = Jesus – Sopran= Seele

 

Tenor:

Ich lebe, mein Herze, zu deinem Ergötzen,

 

Sopran:

Du lebest, mein Jesu, zu meinem Ergötzen,

 

Tenor, Sopran:

Mein, (Dein) Leben erhebet dein, (mein) Leben empor.

 

Tenor, Sopran:

Die klagende Handschrift ist völlig zerrissen,

Der Friede verschalt ein ruhig Gewissen

Und öffnet den Sündern das himmlische Tor.

Ténor= Jésus – Soprano = l’âme

 

Ténor :

Je vis mon cœur pour te réjouir

 

Soprano :

Tu vis toi Jésus pour me réjouir

 

Ténor, Soprano

Ma (ta) vie élève la tienne (la mienne) vers le ciel

 

 

Ténor, Soprano

L’acte d’accusation est entièrement déchiré. La paix apporte une conscience sereine et ouvre la porte du ciel aux pécheurs.

2. Récitatif de ténor

Continuo

Nun fordre, Moses, wie du willt,

Das dräuende Gesetz zu üben,

Ich habe meine Quittung hier

Mit Jesu Blut und Wunden unterschrieben.

Dieselbe gilt,

Ich bin erlöst, ich bin befreit

Und lebe nun mit Gott in Fried und Einigkeit,

Der Kläger wird an mir zuschanden,

Denn Gott ist auferstanden.

Mein Herz, das merke dir!

Moïse tu peux à présent autant que tu le veux exercer ta loi drastique ; j’ai signé ici-bas ma quittance avec le sang et les plaies de Jésus. Et cela suffit ; Je suis racheté, je suis délivré et je vis à présent en paix et en accord avec Dieu. L’accusateur ne m’attaquera pas car Christ est ressuscité, prends-en bonne note mon cœur !

3. Air de basse

Trompette, Traverso, Hautbois d’amour I/II, Violons I/II, Continuo

Merke, mein Herze, beständig nur dies,

Wenn du alles sonst vergißt,

Daß dein Heiland lebend ist;

Lasse dieses deinem Gläuben

Einen Grund und Feste bleiben,

Auf solche besteht er gewiß.

Merke, meine Herze, nur dies.

Note le bien mon cœur toi qui oublies tout, note cela plus que toute autre chose : Ton Sauveur est bien vivant. Laisse cette affirmation être le fondement et le soutien de ta foi, sur lequel ton existence est assurée. Prends en bonne note, toi mon cœur.

4. Récitatif de soprano

Continuo

Mein Jesus lebt,

Das soll mir niemand nehmen,

Drum sterb ich sonder Grämen.

Ich bin gewiß

Und habe das Vertrauen,

Daß mich des Grabes Finsternis

Zur Himmelsherrlichkeit erhebt;

Mein Jesus lebt,

Ich habe nun genug,

Mein Herz und Sinn

Will heute noch zum Himmel hin,

Selbst den Erlöser anzuschauen.

Jésus vit, cela personne ne peut me le retirer ; aussi est-ce sans peine que je meurs. J’en ai la certitude et je sais pertinemment que les ténèbres du tombeau m’élèveront à la gloire céleste. Jésus vit ! Je suis maintenant satisfait, mon cœur et mon âme veulent dès aujourd’hui monter au ciel contempler ce rédempteur.

 

5. Choral

Cornet à bouquin et Traverso et Hautbois d’amour I et Violons I avec Soprani, Hautbois d’amour II et Violons II avec Alti, Viole avec Ténors, Continuo

Drum wir auch billig fröhlich sein,

Singen das Halleluja fein

Und loben dich, Herr Jesu Christ;

Zu Trost du uns erstanden bist.

Halleluja!

Ainsi pouvons-nous chanter joyeusement un superbe alléluia et te louer, Seigneur Jésus-Christ toi qui est ressuscité pour notre consolation. Alléluia !

À propos

Distribution

Soli : S T B, Chœur : S A T B, Trompette, Cornet à bouquin, Traverso, Hautbois d’amour I/II, Violons I/II, Viole, Continuo

Texte

Christian Friedrich Henrici Picander du recueil « Ernst-Schertzhaffte und Satyrische Gedichte, » 3ème partie Leipzig, 1732]

a : mouvement ajouté lors d’une interprétation le jour de Pâques ; texte de Caspar Neumann, strophe 1  d’un choral env.1700 sur une mélodie de Johann Crüger’s « Jesus, meine Zuversicht »;

b :  mouvement ajouté à une cantate du même nom  de Georg Philipp Telemann f lors d’une interprétation le jour de Pâques; Texte : Romains 10:9;

5: Strophe 14 du choral “ Erschienen ist der herrlich Tag” texte de Nikolaus Herman, 1560.

1 et 2 : ajoutés par J.S. Bach

1 et 3 : Parodie d’une partition de Köthen.

Références :

BWV 145,0
Titre Ich lebe, mein Herz, zu deinem Ergötzen
ZK (classement chronologique) 177
Date vendredi, 19. avril 1720
Liturgie luthérienne 3ème jour de Pâques
Liturgie réformée Samedi saint / Marc ( Parrallèle Marc)
Evangile Luc 18,31-43 Annonce de la passion aveugle de Jéricho
AT ou épitre 1 Corinthiens 13,1-13
Choral Erschienen ist der herrlich’ Tag,
Psaumes et cantiques 313
Recueil Alleluia 34/02 (nº5 de la cantate)
KGB 158
ERG 469