BWV 144

Nimm, was dein ist, und gehe hin

Prends ce qui est à toi et va-t’en !

1 . Chœur

Hautbois I/II, Hautbois d’amour, Violons I/II, Violes, Continuo

Nimm, was dein ist, und gehe hin!

Prends ce qui est à toi et va-t’en !

[Mt 20,14]

Murre nicht,

Lieber Christ,

Wenn was nicht nach Wunsch geschicht;

Sondern sei mit dem zufrieden,

Was dir dein Gott hat beschieden,

Er weiß, was dir nützlich ist.

Ne râle pas, chrétien, quand tout ne se passe pas comme tu le désires. Mais montre-toi toujours satisfait de ce que Dieu t’a accordé car il sait ce qu’il te faut.

3. Choral

Continuo

Was Gott tut, das ist wohlgetan,

Es bleibt gerecht sein Wille;

Wie er fängt meine Sachen an,

Will ich ihm halten stille.

Er ist mein Gott,

Der in der Not

Mich wohl weiß zu erhalten:

Drum laß ich ihn nur walten.

Ce que Dieu fait est bien fait, ses desseins restent justes ; J’accepte sans mot dire, ce qu’il a préparé pour moi. Il est mon Dieu, celui qui sait fort bien veiller sur moi dans la détresse. Je n’ai qu’à le laisser faire.

4. Récitatif de ténor

Continuo

Wo die Genügsamkeit regiert

Und überall das Ruder führt,

Da ist der Mensch vergnügt

Mit dem, wie es Gott fügt.

Dagegen, wo die Ungenügsamkeit das Urteil spricht,

Da stellt sich Gram und Kummer ein,

Das Herz will nicht

Zufrieden sein,

Und man gedenket nicht daran:

Was Gott tut, das ist wohlgetan.

Là où règne la satisfaction et partout où le gouvernail est bien manié, l’homme est heureux de ce que Dieu accorde. Par contre là où l’insatisfaction fait la loi, là s’installe la peine et le chagrin. Le cœur ne peut pas s’apaiser et il oublie de penser : « Ce que Dieu fait est bien fait. ».

Genügsamkeit

Ist ein Schatz in diesem Leben,

Welcher kann Vergnügung geben

In der größten Traurigkeit,

Genügsamkeit.

Denn es lässet sich in allen

Gottes Fügung wohl gefallen

Genügsamkeit.

La satisfaction est un trésor dans cette vie qui peut apporter le soulagement dans les plus grandes tristesses. La satisfaction en effet se plait à se trouver comblée dans tous les desseins de Dieu.

6. Choral

Continuo

Was mein Gott will, das gscheh allzeit,

Sein Will, der ist der beste.

Zu helfen den’n er ist bereit,

Die an ihn glauben feste.

Er hilft aus Not, der fromme Gott,

Und züchtiget mit Maßen.

Wer Gott vertraut, fest auf ihn baut,

Den will er nicht verlassen.

Ce que Dieu veut, arrive toujours et ce qu’il veut, c’est toujours le meilleur ; Il est prêt à aider ceux qui croient en lui d’une foi ferme et sincère. Il aide dans la détresse, ce Dieu saint, et ne châtie qu’avec modération. Celui qui a confiance en Dieu et qui compte sur lui, il ne l’abandonnera pas.

À propos

Distribution

Soli : S A T, Chœur : S A T B, Hautbois I/II, Hautbois d’amour, Violons I/II, Violes, Continuo

Texte

1 : Matthieu 20,14 ;

2 : Auteur du livret

3 : Strophe 1 du choral “Was Gott tut, das ist wohlgetan” texte de Samuel Rodigast (1675),

mélodie : choral “ Was Gott tut, das ist wohlgetan” de Severus Gastorius et Werner Fabricius (1659).

4 : Auteur du livret

5 : Auteur du livret

6 : Strophe 1 du choral  « Was mein Gott will, das g’scheh allzeit” texte du prince Albrecht von Brandenburg-Ansbach (Verses 1-3; 1547) , mélodie: « Was mein Gott will, das g’scheh allzeit » de  Claudin de Sermisy (1528)

Références :

BWV 144,0
Titre Nimm, was dein ist, und gehe hin
ZK (classement chronologique) 62
Date Dimanche, 6. février 1724
Liturgie luthérienne Septuagésime
Liturgie réformée 5ème Dimanche de carême soir / A
AT

Jérémie 31 : 31-34 

31Des jours viennent – oracle du SEIGNEUR – où je conclurai avec la communauté d’Israël – et la communauté de Juda – une nouvelle alliance. 32Elle sera différente de l’alliance que j’ai conclue avec leurs pères quand je les ai pris par la main pour les faire sortir du pays d’Égypte. Eux, ils ont rompu mon alliance ; mais moi, je reste le maître chez eux – oracle du SEIGNEUR. 33Voici donc l’alliance que je conclurai avec la communauté d’Israël après ces jours-là – oracle du SEIGNEUR : je déposerai mes directives au fond d’eux-mêmes, les inscrivant dans leur être ; je deviendrai Dieu pour eux, et eux, ils deviendront un peuple pour moi. 34Ils ne s’instruiront plus entre compagnons, entre frères, répétant : « Apprenez à connaître le SEIGNEUR », car ils me connaîtront tous, petits et grands – oracle du SEIGNEUR. Je pardonne leur crime ; leur faute, je n’en parle plus.

Épître

1 corinthiens 9,24-10,5

24Ne savez-vous pas que les coureurs, dans le stade, courent tous, mais qu’un seul gagne le prix ? Courez donc de manière à le remporter. 25Tous les athlètes s’imposent une ascèse rigoureuse ; eux, c’est pour une couronne périssable, nous, pour une couronne impérissable. 26Moi donc, je cours ainsi : je ne vais pas à l’aveuglette ; et je boxe ainsi : je ne frappe pas dans le vide. 27Mais je traite durement mon corps et le tiens assujetti, de peur qu’après avoir proclamé le message aux autres, je ne sois moi-même éliminé. 10-1 Je ne veux pas vous le laisser ignorer, frères : nos pères étaient tous sous la nuée, tous ils passèrent à travers la mer2et tous furent baptisés en Moïse dans la nuée et dans la mer. 3Tous mangèrent la même nourriture spirituelle, 4et tous burent le même breuvage spirituel ; car ils buvaient à un rocher spirituel qui les suivait : ce rocher, c’était le Christ. 5Cependant, la plupart d’entre eux ne furent pas agréables à Dieu, puisque leurs cadavres jonchèrent le désert.

Évangile

Matthieu 20,1-16 ouvriers embauchés à des heures différentes

1« Le Royaume des cieux est comparable, en effet, à un maître de maison qui sortit de grand matin, afin d’embaucher des ouvriers pour sa vigne. 2Il convint avec les ouvriers d’une pièce d’argent pour la journée et les envoya à sa vigne. 3Sorti vers la troisième heure, il en vit d’autres qui se tenaient sur la place, sans travail, 4et il leur dit : “Allez, vous aussi, à ma vigne, et je vous donnerai ce qui est juste.” 5Ils y allèrent. Sorti de nouveau vers la sixième heure, puis vers la neuvième, il fit de même. 6Vers la onzième heure, il sortit encore, en trouva d’autres qui se tenaient là et leur dit : “Pourquoi êtes-vous restés là tout le jour, sans travail ?” – 7“C’est que, lui disent-ils, personne ne nous a embauchés.” Il leur dit : “Allez, vous aussi, à ma vigne.” 8Le soir venu, le maître de la vigne dit à son intendant : “Appelle les ouvriers, et remets à chacun son salaire, en commençant par les derniers pour finir par les premiers.” 9Ceux de la onzième heure vinrent donc et reçurent chacun une pièce d’argent. 10Les premiers, venant à leur tour, pensèrent qu’ils allaient recevoir davantage ; mais ils reçurent, eux aussi, chacun une pièce d’argent. 11En la recevant, ils murmuraient contre le maître de maison : 12“Ces derniers venus, disaient-ils, n’ont travaillé qu’une heure, et tu les traites comme nous, qui avons supporté le poids du jour et la grosse chaleur.” 13Mais il répliqua à l’un d’eux : “Mon ami, je ne te fais pas de tort ; n’es-tu pas convenu avec moi d’une pièce d’argent ? 14Emporte ce qui est à toi et va-t’en. Je veux donner à ce dernier autant qu’à toi. 15Ne m’est-il pas permis de faire ce que je veux de mon bien ? Ou alors ton œil est-il mauvais parce que je suis bon ?” 16Ainsi les derniers seront premiers, et les premiers seront derniers. »

Choral Was Gott tut ist das wohlgetan/ Was mein Gott will ,das gsch’eh allzeit
Psaumes et cantiques 393,363,399
Recueil Alleluia 24/0747/10 (nº3 de la cantate), 33/0345/0145/02 (nº6 de la cantate)
KGB 282-271
ERG 684-669