BWV 140

Wachet auf, ruft uns die Stimme

« Réveillez-vous ! » annonce la voix

1 . Chœur

Cor avec Soprano, Hautbois I/II, Taille, Violons I/II, Violon piccolo, Violes, Continuo

Strophe 1

Wachet auf, ruft uns die Stimme

Der Wächter sehr hoch auf der Zinne,

Wach auf, du Stadt Jerusalem!

Mitternacht heißt diese Stunde;

Sie rufen uns mit hellem Munde:

Wo seid ihr klugen Jungfrauen?

Wohl auf, der Bräutgam kömmt;

Steht auf, die Lampen nehmt! Alleluja!

Macht euch bereit

Zu der Hochzeit,

Ihr müsset ihm entgegen gehn!

 

« Réveillez-vous ! » annonce la voix des veilleurs là-haut sur les remparts ; « Réveille-toi Jérusalem ! Il est minuit » ; Ils appellent d’une voix éclatante : Où êtes-vous vierges sages ? Debout, voici l’époux ! Levez-vous et prenez vos lampes ! Alléluia ! Préparez-vous pour la noce, allez-donc à sa rencontre !

2. Récitatif de ténor

Continuo

Er kommt, er kommt,

Der Bräutgam kommt!

Ihr Töchter Zions, kommt heraus,

Sein Ausgang eilet aus der Höhe

In euer Mutter Haus.

Der Bräutgam kommt, der einem Rehe

Und jungen Hirsche gleich

Auf denen Hügeln springt

Und euch das Mahl der Hochzeit bringt.

Wacht auf, ermuntert euch!

Den Bräutgam zu empfangen!

Dort, sehet, kommt er hergegangen.

Il vient ! il approche ! l’époux arrive ! Filles de Sion, sortez, son chemin passe par les hauteurs, dans votre maison maternelle. L’époux vient, il saute sur les collines, semblable à un chevreuil, à un jeune cerf et il vous apporte le repas de la noce. Debout, réjouissez-vous d’accueillir l’époux ! D’ailleurs, voyez, il s’approche

(Cantique des cantiques 2,7-9)

 

Seele (Sopran), Jesus (Bass)

Sopran:

Wenn kömmst du, mein Heil?

Baß:

Ich komme, dein Teil.

Sopran:

Ich warte mit brennendem Öle.

 

Sopran, Baß

(Eröffne, Ich öffne) den Saal zum himmlischen Mahl

Sopran:

Komm, Jesu!

Baß:

Komm, liebliche Seele!

Âme (Soprano), Jésus, (basse)

Soprano :

Quand viendras-tu, mon salut ?

Basse :

Je viens, je suis ta part

Soprano :

J’attends avec de l’huile pour ma lampe

Soprano et Basse :

(Ouvre, j’ouvre) la salle pour le repas céleste.

Soprano :

Viens, Jésus !

Basse :

Viens, chère âme !

4. Choral de ténor

Violons I/II et Violes à l’unisson, Continuo

Strophe 2

Zion hört die Wächter singen,

Das Herz tut ihr vor Freuden springen,

Sie wachet und steht eilend auf.

Ihr Freund kommt vom Himmel prächtig,

Von Gnaden stark, von Wahrheit mächtig,

Ihr Licht wird hell, ihr Stern geht auf.

Nun komm, du werte Kron,

Herr Jesu, Gottes Sohn!

Hosianna!

Wir folgen all

Zum Freudensaal

Und halten mit das Abendmahl.

Sion entend chanter les veilleurs et son cœur bondit de joie. Elle s’éveille et s’élance. Son ami splendide vient du ciel fort de sa grâce et puissant de vérité ; la lumière de Sion s’allume, son étoile se lève. Viens maintenant, couronne précieuse, Seigneur Jésus, fils de Dieu. Hosanna !  Nous te suivons tous jusqu’ à la salle des noces et partageons la Cène.

5. Récitatif de basse

Violons I/II, Violon piccolo, Violes, Continuo

So geh herein zu mir,

Du mir erwählte Braut!

Ich habe mich mit dir

Von Ewigkeit vertraut.

Dich will ich auf mein Herz,

Auf meinem Arm gleich wie ein Siegel setzen

Und dein betrübtes Aug ergötzen.

Vergiß, o Seele, nun

Die Angst, den Schmerz,

Den du erdulden müssen;

Auf meiner Linken sollst du ruhn,

Und meine Rechte soll dich küssen.

Viens donc jusqu’à moi, toi, mon élue, ma fiancée !  Je me suis lié à toi pour l’Éternité ! Je veux t’apposer sur mon cœur et sur mon bras comme un sceau et redonner joie à tes yeux attristés. Oublie dès maintenant la peur et la douleur que tu as dû endurer ; sur ma gauche tu reposeras et sur ma droite, je t’embrasserai

(Cantique des cantiques 8,6)

 

6. Air en duo de soprano et de basse

Hautbois solo, Continuo

Seele (Sopran), Jesus (Baß)

Sopran:

Mein Freund ist mein,

Baß:

Und ich bin sein,

Sopran et Baß:

Die Liebe soll nichts scheiden.

(Ich will, du sollst) mit (dir, mir} in Himmels Rosen weiden,

Da Freude die Fülle, da Wonne wird sein.

 Âme (Soprano), Jésus (Basse)

Soprano :

C’est mon ami

Basse :

Et je suis le sien

Soprano et Basse :

Rien ne doit séparer l’amour. (Je veux, tu dois) avec (toi, moi) découvrir les roses du ciel car là-haut sont joie, plénitude et allégresse.

7. Choral

Cor et Hautbois I et Violon piccolo à l’octave et Violons I avec Soprani, Hautbois II et Violons II avec Alti, Taille et Violes avec Ténors, Continuo

Strophe 3

Gloria sei dir gesungen

Mit Menschen- und englischen Zungen,

Mit Harfen und mit Zimbeln schon.

Von zwölf Perlen sind die Pforten,

An deiner Stadt sind wir Konsorten

Der Engel hoch um deinen Thron.

Kein Aug hat je gespürt,

Kein Ohr hat je gehört

Solche Freude.

Des sind wir froh,

Io, io!

Ewig in dulci jubilo.

Que par les bouches des hommes et des anges accompagnées par les harpes et les cymbales te soit chanté un « Gloria ». Douze perles sont les portes de ta ville et nous sommes ceux qui entourent ton trône avec les anges. Aucun œil n’a pu voir et aucune oreille n’a pu entendre une telle joie. Voilà de quoi nous sommes joyeux…oui, oui éternellement dans une joie sereine.

À propos

Distribution

Soli : S T B, Chœur : S A T B, Cor, Hautbois I/II, Taille, Violon piccolo, Violons I/II, Violes, Continuo (Orgue et Basson)

Texte

Auteur du livret inconnu ;

Choral « Wachet auf, ruft uns die Stimme » texte et mélodie de Philipp Nicolai 1599, reprise de celle de Hans Sachs (1513)

1 : Strophe 1 du choral

2 : Cantique des cantiques 2,7-9

3 : Auteur du livret

4 : Strophe 2 du choral

5 : Cantique des cantiques 8,6

6 : Auteur du livret

7 : Strophe 3 du choral

Références :

BWV 140,0
Titre Wachet auf ,ruft uns die Stimme
ZK (classement chronologique) 184
Date dimanche, 25. novembre 1731
Liturgie luthérienne 27ème dimanche après la Trinité
Liturgie réformée 32ème Dimanche / A ou Mardi saint / Matthieu
Evangile Matthieu 25,1-13 Les dix vierges
AT ou épitre 1 Thessaloniciens 5 ,1-11
Choral Wachet auf ruft uns die Stimme
Psaumes et cantiques 285,352
Recueil Alleluia 31/1941/0833/1261/82 (nº1,4,7 de la cantate)
KGB 380
ERG 850