BWV 137

Lobe den Herren, den mächtigen König der Ehren

Toi mon âme, loue le Seigneur, le puissant roi de gloire

1 . Chœur

Trompettes I-III, Timbales, Hautbois I/II, Violons I/II, Violes, Continuo

Strophe 1

Lobe den Herren, den mächtigen König der Ehren,

Meine geliebete Seele, das ist mein Begehren.

Kommet zu Hauf,

Psalter und Harfen, wacht auf!

Lasset die Musicam hören.

Toi mon âme, loue le Seigneur, le puissant roi de gloire, c’est là mon désir. Accourez en foule, psaltérions et harpes, réveillez-vous ! Laissez éclater la musique !

Lobe den Herren, der alles so herrlich regieret,

Der dich auf Adelers Fittichen sicher geführet,

Der dich erhält,

Wie es dir selber gefällt;

Hast du nicht dieses verspüret?

Loue le Seigneur qui gouverne si bien toute chose, qui te transporte en sécurité sur les ailes de l’aigle, qui te maintient comme tu l’as voulu ; N’as-tu jamais éprouvé cela ?

3. Air en duo de soprano et de basse

Hautbois I/II, Continuo

Strophe 3

Lobe den Herren, der künstlich und fein dich bereitet,

Der dir Gesundheit verliehen, dich freundlich geleitet;

In wieviel Not

Hat nicht der gnädige Gott

Über dir Flügel gebreitet!

Loue le Seigneur, qui te crée avec art et finesse, qui t’accorde la santé et t’accompagne amicalement ; Dans combien de situations, lui le Dieu de grâce ne t’a t-il pas couvert de ses ailes ?

Lobe den Herren, der deinen Stand sichtbar gesegnet,

Der aus dem Himmel mit Strömen der Liebe geregnet;

Denke dran,

Was der Allmächtige kann,

Der dir mit Liebe begegnet.

Loue le Seigneur, qui visiblement te bénit et fait pleuvoir sur toi des torrents d’amour ; Penses à tout ce que le Tout-Puissant peut faire lui qui te rencontre avec amour.

5. Choral

Trompettes I-III, Timbales, Hautbois I/II et Violons I avec Soprani, Violons II avec Alti, Violes avec Ténors, Continuo

Strophe 5

Lobe den Herren, was in mir ist, lobe den Namen!

Alles, was Odem hat, lobe mit Abrahams Samen!

Er ist dein Licht,

Seele, vergiß es ja nicht;

Lobende, schließe mit Amen!

Loue le Seigneur, que tout ce qui est en moi loue son nom ! Que tout ce qui respire le loue avec la descendance d’Abraham ! Il est ta lumière, toi mon âme, ne l’oublie jamais et conclue ta louange d’un amen.

À propos

Distribution

Soli : S A T B, Chœur : S A T B, Trompettes I-III, Timbales, Hautbois I/II, Violons I/II, Violes, Continuo

Texte

Auteur du livret inconnu ;

Cantate Choral « Lobe den Herren, den mächtigen König der Ehren! »  Texte de Joachim Neander 1680 ; Mélodie du choral « Hast du denn, Jesu, dein Angesicht gänzlich verborgen » anonyme (Stralsund, 1665).

1 : Strophe 1

2 : Strophe 2

3 : Strophe 3

4 : Strophe 4

5 : Strophe 5

Références :

BWV 137,0
Titre Lobe den Herren , den mächtigen König der Ehren
ZK (classement chronologique) 129
Date Dimanche, 19. août 1725
Liturgie luthérienne 12ème dimanche après la Trinité
Liturgie réformée  
AT

Exode 34 : 29-35

29Or, quand Moïse descendit du mont Sinaï, ayant à la main les deux tables de la charte, quand il descendit de la montagne, il ne savait pas, lui, Moïse, que la peau de son visage était devenue rayonnante en parlant avec le SEIGNEUR. 30Aaron et tous les fils d’Israël virent Moïse : la peau de son visage rayonnait ! Ils craignirent de s’approcher de lui. 31Moïse les appela : alors, Aaron et tous les responsables de la communauté revinrent vers lui, et Moïse leur adressa la parole. 32Ensuite, tous les fils d’Israël s’approchèrent, et il leur communiqua tous les ordres que le SEIGNEUR lui avait donnés sur le mont Sinaï. 33Moïse acheva de parler avec eux et il plaça un voile sur son visage. 34Et quand il entrait devant le SEIGNEUR pour parler avec lui, il retirait le voile jusqu’à sa sortie. Etant sorti, il disait aux fils d’Israël les ordres reçus. 35Les fils d’Israël voyaient que la peau du visage de Moïse rayonnait. Alors Moïse replaçait le voile sur son visage, jusqu’à ce qu’il retournât parler avec le SEIGNEUR.

Épître

2 Corinthiens 3, 4-11

4Telle est l’assurance que nous avons grâce au Christ, devant Dieu. 5Ce n’est pas à cause d’une capacité personnelle que nous pourrions mettre à notre compte, c’est de Dieu que vient notre capacité.6C’est lui qui nous a rendus capables d’être ministres d’une Alliance nouvelle, non de la lettre, mais de l’Esprit ; car la lettre tue, mais l’Esprit donne la vie. 7Or si le ministère de mort gravé en lettres sur la pierre a été d’une gloire telle que les Israélites ne pouvaient fixer le visage de Moïse à cause de la gloire – pourtant passagère – de ce visage, 8combien le ministère de l’Esprit n’en aurait-il pas plus encore ? 9Si en effet le ministère de condamnation fut glorieux, combien le ministère de la justice ne le sera-t-il pas plus encore ? 10Non, même ce qui alors a été touché par la gloire ne l’est plus, face à cette gloire incomparable. 11Car, si ce qui était passager a été marqué de gloire, combien plus ce qui demeure le sera-t-il ?

Évangile

Marc 7,31-37 Guérison d’un sourd en décapole

31Jésus quitta le territoire de Tyr et revint par Sidon vers la mer de Galilée en traversant le territoire de la Décapole. 32On lui amène un sourd qui, de plus, parlait difficilement et on le supplie de lui imposer la main. 33Le prenant loin de la foule, à l’écart, Jésus lui mit les doigts dans les oreilles, cracha et lui toucha la langue. 34Puis, levant son regard vers le ciel, il soupira. Et il lui dit : « Ephphata », c’est-à-dire : « Ouvre-toi. » 35Aussitôt ses oreilles s’ouvrirent, sa langue se délia, et il parlait correctement. 36Jésus leur recommanda de n’en parler à personne : mais plus il le leur recommandait, plus ceux-ci le proclamaient. 37Ils étaient très impressionnés et ils disaient : « Il a bien fait toutes choses ; il fait entendre les sourds et parler les muets. »

Choral Lobe den Herren, den mächtigen König der Ehren
Psaumes et cantiques 359
Recueil Alleluia 41/10 (nº1 et 5 de la cantate)
KGB 52
ERG 242