BWV 132

Bereitet die Wege, bereitet die Bahn

Préparez les chemins, préparez la voie

Bereitet die Wege, bereitet die Bahn!

Bereitet die Wege

Und machet die Stege

Im Glauben und Leben

Dem Höchsten ganz eben,

Messias kömmt an!

Préparez les chemins, préparez la voie ! Préparez les chemins et aplanissez les sentiers de la foi et de la vie pour le Très-Haut ; Le Messie vient !

2. Récitatif de ténor

Continuo

Willst du dich Gottes Kind und Christi Bruder nennen,

So müssen Herz und Mund den Heiland frei bekennen.

Ja, Mensch, dein ganzes Leben

Muß von dem Glauben Zeugnis geben!

Soll Christi Wort und Lehre

Auch durch dein Blut versiegelt sein,

So gib dich willig drein!

Denn dieses ist der Christen Kron und Ehre.

Indes, mein Herz, bereite

Noch heute

Dem Herrn die Glaubensbahn

Und räume weg die Hügel und die Höhen,

Die ihm entgegen stehen!

Wälz ab die schweren Sündensteine,

Nimm deinen Heiland an,

Daß er mit dir im Glauben sich vereine!

Si tu veux t’appeler enfant de Dieu et frère du Christ, il faut que ton cœur et tes lèvres reconnaissent librement le Seigneur. Oui, toi l’homme, ta vie durant tu porteras témoignage de ta foi ! S’il faut que la parole et l’enseignement du Christ soient scellés par ton sang, alors accepte-le de plein gré ! Car c’est là la couronne et la gloire des chrétiens. En attendant, mon cœur, prépare dès aujourd’hui pour le Seigneur la voie de la foi et fais disparaître collines et obstacles qui se dressent sur son chemin ! Fais rouler au loin les lourds rochers du péché, reçois ton Sauveur pour qu’il s’unisse avec toi dans la foi !

Wer bist du? Frage dein Gewissen,

Da wirst du sonder Heuchelei,

Ob du, o Mensch, falsch oder treu,

Dein rechtes Urteil hören müssen.

Wer bist du? Frage das Gesetze,

Das wird dir sagen, wer du bist,

Ein Kind des Zorns in Satans Netze,

Ein falsch und heuchlerischer Christ.

Qui es-tu ? Interroge ta conscience et sans hypocrisie. Toi l’homme, faux ou fidèle, tu l’apprendras sans détour par un jugement impartial. Qui es-tu ? Interroge la loi ; Elle te dira qui tu es : Un enfant du mal dans les rets de Satan, un chrétien faux et hypocrite.

4. Récitatif d’alto

Violons I/II, Violes, Continuo

Ich will, mein Gott, dir frei heraus bekennen,

Ich habe dich bisher nicht recht bekannt.

Ob Mund und Lippen gleich dich Herrn und Vater nennen,

Hat sich mein Herz doch von dir abgewandt.

Ich habe dich verleugnet mit dem Leben!

Wie kannst du mir ein gutes Zeugnis geben?

Als, Jesu, mich dein Geist und Wasserbad

Gereiniget von meiner Missetat,

Hab ich dir zwar stets feste Treu versprochen;

Ach! aber ach! der Taufbund ist gebrochen.

Die Untreu reuet mich!

Ach Gott, erbarme dich,

Ach hilf, daß ich mit unverwandter Treue

Den Gnadenbund im Glauben stets erneue!

0 mon Dieu, je dois te l’avouer franchement : jusqu’à présent je t’ai méconnu ! Si mes lèvres et ma bouche te nommaient Seigneur et Père, mon cœur s’est toutefois détourné de toi. Je t’ai renié dans ma vie, comment peux-tu m’accorder ta grâce ? Jésus, lorsque mon péché fut lavé par l’esprit et par l’eau du baptême, je te jurais certes une constante fidélité. Mais hélas, le lien du baptême est rompu. Je me repens de mon infidélité ! 0 Dieu, prends pitié ! Aide-moi à renouer sans cesse le lien de la Grâce dans la foi par une fidélité à toute épreuve.

Christi Glieder, ach bedenket,

Was der Heiland euch geschenket

Durch der Taufe reines Bad!

Bei der Blut- und Wasserquelle

Werden eure Kleider helle,

Die befleckt von Missetat.

Christus gab zum neuen Kleide

Roten Purpur, weiße Seide,

Diese sind der Christen Staat.

Fidèles du Christ, songez à ce que le Sauveur vous a offert dans le bain de pureté du baptême ! A cette source de sang et d’eau vos vêtements souillés par le péché redeviennent immaculés. Le Christ a donné la pourpre et la blanche soie pour nouvel habit ; Telle est la parure des chrétiens.

6. Choral

Instrumentation inconnue

Ertöt uns durch deine Güte;

Erweck uns durch deine Gnad;

Den alten Menschen kränke,

Daß der neu’ leben mag

Wohl hie auf dieser Erden,

Den Sinn und Begehrden

Und G’danken habn zu dir.

Que ta bonté nous fasse périr, que ta grâce nous réveille ; Supprime le vieil homme pour que le nouveau puisse vivre heureux ici-bas ; Vers toi se portent notre cœur, nos désirs et nos pensées.

À propos

Distribution

Soli : S A T B, Chœur : S A T B, Hautbois, Violons I/II, Violes, Violoncelle, Continuo (Orgue, Violone, Basson)

Texte

Auteur du livret : Salomo Franck

1 : Salomo Franck

2 : Salomo Franck

3 : Salomo Franck

4 : Salomo Franck

5 : Salomo Franck

6 : Strophe 5 du choral “Herr Christ, der einge Gottessohn” texte d’Elisabeth Kreuzinger 1524 ; mélodie : anonyme (1455)

Références :

BWV 132,0
Titre Bereitet die Wege, bereitet die Bahn
ZK (classement chronologique) 24
Date 22 décembre 1715
Liturgie luthérienne 4ème dimanche de l’Avent
Liturgie réformée Avent 3 / B
Evangile Jean 1,19-28 Réponse de Jean sur son identité
AT ou épitre Philippiens 4,4-7
Choral Herr Christ ,der einig Gotts Sohn
Psaumes et cantiques 273
Recueil Alleluia 22/0132/0732/0670/02 (nº6 de la cantate)
KGB
ERG 390