BWV 128

Auf Christi Himmelfahrt allein

Seule l’ascension du Christ

1 . Chœur

Cors I/II, Hautbois I/II, Hautbois da caccia, Violons I/II, Violes, Continuo

 

Auf Christi Himmelfahrt allein

Ich meine Nachfahrt gründe

Und allen Zweifel, Angst und Pein

Hiermit stets überwinde;

Denn weil das Haupt im Himmel ist,

Wird seine Glieder Jesus Christ

Zu rechter Zeit nachholen.

C’est sur l’ascension du Christ seulement que je fonde mon départ à sa suite et que je puis vaincre à tout moment, doutes, craintes et souffrances ; En effet puisque la tête est déjà aux cieux, Jésus-Christ y ajoutera les membres au bon moment.

2. Récitatif de ténor

Continuo

Ich bin bereit, komm, hole mich!

Hier in der Welt

Ist Jammer, Angst und Pein;

Hingegen dort, in Salems Zelt,

Werd ich verkläret sein.

Da seh ich Gott von Angesicht zu Angesicht,

Wie mir sein heilig Wort verspricht.

Je suis prêt, viens, prends-moi ! Ici-bas tout n’est que désolation, angoisse et souffrance ; là-bas par contre, dans la tente de Salem (Psaume 76,3), je serai transfiguré. Là je verrai mon Dieu en face, comme me l’annonce sa parole.

Air:

Auf, auf, mit hellem Schall

Verkündigt überall:

Mein Jesus sitzt zur Rechten!

Wer sucht mich anzufechten?

 

Rezitativ:

Ist er von mir genommen,

Ich werd einst dahin kommen,

Wo mein Erlöser lebt.

Mein Augen werden ihn in größter Klarheit schauen.

O könnt ich im voraus mir eine Hütte bauen!

Wohin? Vergebner Wunsch!

Er wohnet nicht auf Berg und Tal,

Sein Allmacht zeigt sich überall;

So schweig, verwegner Mund,

Und suche nicht dieselbe zu ergründen!

Air :

Debout ! debout ! Partout on proclame avec des accents éclatants : Jésus est assis à sa droite ! Qui cherche à me contester ?

 

 

Récitatif :

Qu’il s’écarte de moi car un jour je parviendrai jusqu’à ce lieu où vit mon rédempteur et mes yeux le contempleront dans la plus grande clarté. Puis-je donc à l’avance y construire une chaumière ! Mais où ? quel souhait idiot ! Ce n’est ni sur la montagne ni dans la vallée qu’il demeure, sa toute-puissance se manifeste partout ; Tais-toi donc bouche audacieuse et ne cherche pas à expliquer ce mystère.

4. Air en duo Alto et Ténor

Hautbois d’amour I, Continuo

Sein Allmacht zu ergründen,

Wird sich kein Mensche finden,

Mein Mund verstummt und schweigt.

Ich sehe durch die Sterne,

Daß er sich schon von ferne

Zur Rechten Gottes zeigt.

Nul être humain ne parviendra à expliquer sa toute-puissance. Ma bouche muette se tait. Et je vois au-delà des étoiles qu’il apparaît déjà au loin à la droite de Dieu.

5. Choral

Hautbois I et Violons I avec Soprani, Hautbois II et Violons II avec Alti, Hautbois da caccia et Violes avec Ténors, Continuo

Alsdenn so wirst du mich

Zu deiner Rechten stellen

Und mir als deinem Kind

Ein gnädig Urteil fällen,

Mich bringen zu der Lust,

Wo deine Herrlichkeit

Ich werde schauen an

In alle Ewigkeit.

Alors tu me placeras à ta droite et tu rendras un jugement clément envers moi, ton enfant ; tu m’emporteras vers la joie où je contemplerai ta gloire pour l’éternité.

 

À propos

Distribution

Soli : A T B, Chœur : S A T B, Trompettes, Cors I/II, Hautbois I/II, Hautbois d’amour I/II, Hautbois da caccia, Violons I/II, Violes, Continuo

Texte

Autrice du livret : Christiane Mariane von Ziegler ;

1 : Strophe 1 du choral « Auf Christi Himmelfahrt allein » texte de Ernst Sonnemann’s (1661) adapté par Josua Wegelin’s (1636). Mélodie du choral « Allein Gott in der Höh sei Ehr » de Nikolaus Decius (1522)  Josua Wegelin 1636 ;

5 : Strophe 4 du choral « O Jesu, meine Lust » texte de Matthäus Avenarius (1673) ; Mélodie du choral « O Gott, du frommer Gott » mélodie 3 de Ahasverus Fritsch (1679), basée sur Adam Krieger (1657).

Références :

BWV 128,0
Titre Auf Christi Himmelfahrt allein
ZK (classement chronologique) 122
Date Jeudi, 10. mai 1725
Liturgie luthérienne Ascension
Liturgie réformée Soir de Pâques / Marc ou Mardi de Pâques ou Ascension / B
AT

Psaume 47

1Du chef de chœur, des fils de Coré, psaume.2Peuples, battez tous des mains, acclamez Dieu par un ban joyeux. 3Car le SEIGNEUR, le Très-Haut, est terrible ; il est le grand roi sur toute la terre. 4Il nous soumet des peuples et met des nations sous nos pieds. 5Il choisit pour nous un patrimoine, fierté de Jacob son bien-aimé. Pause. 6Dieu est monté parmi les ovations, à la sonnerie du cor, lui, le SEIGNEUR. 7Chantez Dieu, chantez ! chantez pour notre roi, chantez !8Car le roi de toute la terre, c’est Dieu. Chantez pour le faire savoir. 9Dieu règne sur les nations ; Dieu s’est assis sur son trône sacré.10Les princes des peuples se sont rassemblés : c’est le peuple du Dieu d’Abraham. Car les boucliers de la terre sont à Dieu, qui est monté au-dessus de tout.

Épître

Actes 1,1-11

1J’avais consacré mon premier livre, Théophile, à tout ce que Jésus avait fait et enseigné, depuis le commencement2jusqu’au jour où, après avoir donné, dans l’Esprit Saint, ses instructions aux apôtres qu’il avait choisis, il fut enlevé. 3C’est à eux qu’il s’était présenté vivant après sa passion : ils en avaient eu plus d’une preuve alors que, pendant quarante jours, il s’était fait voir d’eux et les avait entretenus du Règne de Dieu.4Au cours d’un repas avec eux, il leur recommanda de ne pas quitter Jérusalem, mais d’y attendre la promesse du Père, « celle, dit-il, que vous avez entendue de ma bouche : 5Jean a bien donné le baptême d’eau, mais vous, c’est dans l’Esprit Saint que vous serez baptisés d’ici quelques jours. »6Ils étaient donc réunis et lui avaient posé cette question : « Seigneur, est-ce maintenant le temps où tu vas rétablir le Royaume pour Israël ? » 7Il leur dit : « Vous n’avez pas à connaître les temps et les moments que le Père a fixés de sa propre autorité ; 8mais vous allez recevoir une puissance, celle du Saint Esprit qui viendra sur vous ; vous serez alors mes témoins à Jérusalem, dans toute la Judée et la Samarie, et jusqu’aux extrémités de la terre. »9A ces mots, sous leurs yeux, il s’éleva, et une nuée vint le soustraire à leurs regards. 10Comme ils fixaient encore le ciel où Jésus s’en allait, voici que deux hommes en vêtements blancs se trouvèrent à leur côté 11et leur dirent : « Gens de Galilée, pourquoi restez-vous là à regarder vers le ciel ? Ce Jésus qui vous a été enlevé pour le ciel viendra de la même manière que vous l’avez vu s’en aller vers le ciel. »

Évangile

Marc 16,14-20 Finale de Marc mission et ascension

14Ensuite, il se manifesta aux Onze, alors qu’ils étaient à table, et il leur reprocha leur incrédulité et la dureté de leur cœur, parce qu’ils n’avaient pas cru ceux qui l’avaient vu ressuscité. 15Et il leur dit : « Allez par le monde entier, proclamez l’Evangile à toutes les créatures. 16Celui qui croira et sera baptisé sera sauvé, celui qui ne croira pas sera condamné. 17Et voici les signes qui accompagneront ceux qui auront cru : en mon nom, ils chasseront les démons, ils parleront des langues nouvelles, 18ils prendront dans leurs mains des serpents, et s’ils boivent quelque poison mortel, cela ne leur fera aucun mal ; ils imposeront les mains à des malades, et ceux-ci seront guéris. » 19Donc le Seigneur Jésus, après leur avoir parlé, fut enlevé au ciel et s’assit à la droite de Dieu. 20Quant à eux, ils partirent prêcher partout : le Seigneur agissait avec eux et confirmait la Parole par les signes qui l’accompagnaient.

Choral Allein Gott in der Höh sei Ehre /O Gott du frommer Gott
Psaumes et cantiques 365,211
Recueil Alleluia 41/0141/02 (nº 1 de la cantate); 22/0523/06 (nº5 de la cantate)
KGB (1)-66
ERG 221-222