BWV 12

Weinen, Klagen, Sorgen, Zagen

Les pleurs et les lamentations, les tourments et le découragement

1 . Sinfonia

Hautbois, Violons I/II, Violes I/II, Continuo et Basson

2. Chœur

Violons I/II, Violes I/II, Continuo et Basson

Weinen, Klagen,
Sorgen, Zagen,
Angst und Not
Sind der Christen Tränenbrot,
Die das Zeichen Jesu tragen.

Les pleurs et les lamentations, les tourments et le découragement, l’angoisse et la détresse,voilà le pain noir des chrétiens qui portent le fardeau de Jésus.

3. Récitatif d’alto

Violons I/II, Violes I/II, Continuo et Basson

Wir müssen durch viel Trübsal in das Reich Gottes eingehen.

Il nous faut passer par bien des tribulations pour entrer dans le Royaume de Dieu.

(Actes 14, 22)

4. Air d’alto
Hautbois, Continuo

Kreuz und Krone sind verbunden,
Kampf und Kleinod sind vereint.
Christen haben alle Stunden
Ihre Qual und ihren Feind,
Doch ihr Trost sind Christi Wunden.

Croix et couronne sont intimement liés, comme le combat et le trophée.Les chrétiens subissent à toute heure le tourment et l’adeversité, mais ils trouvent leur réconfort dans les plaies du Christ.

5. Air de basse
Violons I/II, Continuo

Ich folge Christo nach,
Von ihm will ich nicht lassen
Im Wohl und Ungemach,
Im Leben und Erblassen.
Ich küsse Christi Schmach,
Ich will sein Kreuz umfassen.
Ich folge Christo nach,
Von ihm will ich nicht lassen.

Je vais sur les traces du Christ, sans le vouloir jamais quitter, dans le meilleur comme dans le pire, dans la vie comme dans la mort, j’embrasse le Christ offensé, j’enlace sa croix. Je vais sur les traces du Christ sans le vouloir jamais quitter.

Sei getreu, alle Pein
Wird doch nur ein Kleines sein.
Nach dem Regen
Blüht der Segen,
Alles Wetter geht vorbei.
Sei getreu, sei getreu!

Sois fidèle, car toutes tes souffrances s’effaceront. Après la pluie fleurit la bénédiction, toutes les tourmentes s’apaisent. Sois fidèle, oui sois fidèle!

7. Choral

Instrumentation inconnue

Was Gott tut, das ist wohlgetan
Dabei will ich verbleiben,
Es mag mich auf die rauhe Bahn
Not, Tod und Elend treiben,
So wird Gott mich
Ganz väterlich
In seinen Armen halten:
Drum laß ich ihn nur walten.

Ce que Dieu fait est bien fait, et je veux m’y tenir. Que la misère, la mort et la détresse me soient imposées sur la voie étroite : Je sais que Dieu me gardera tel un Père dans ses bras: Et c’est pourquoi je ne compte que sur lui.

À propos

Distribution

Soli : A T B, Chœur : S A T B, Trompettes, Hautbois, Basson, Violons I/II, Violes I/II, Continuo

Texte

2, 4-6 : Salomo Franck ;

3 : Actes 14, 22

7 : Strophe 6 du choral « Was Gott tut, das ist wohlgetan » texte de Samuel Rodigast 1674 ; mélodie : “Was Gott tut, das ist wohlgetan” de Severus Gastorius/Werner Fabricius 1674, 1679 (Gastorius); basée sur 1659 (Fabricius)

Références :

BWV 12,0
Titre Weinen, Klagen,Sorgen, Zagen
ZK 11
Date Dimanche, 22. avril 1714
Liturgie luthérienne Jubilate [3ème Dimanche après Pâques]
Liturgie réformée 5ème Dimanche de Pâques / C
AT

Psaume 100

1Psaume pour l’action de grâce. Acclamez le SEIGNEUR, terre entière ; 2servez le SEIGNEUR avec joie ; entrez devant lui avec allégresse.3Reconnaissez que le SEIGNEUR est Dieu. Il nous a faits et nous sommes à lui, son peuple et le troupeau de son pâturage.4Entrez par ses portes en rendant grâce, dans ses parvis en le louant ; célébrez-le, bénissez son nom.5Car le SEIGNEUR est bon : sa fidélité est pour toujours, et sa loyauté s’étend d’âge en âge.

Épître

1Pierre 2,11-20

11Bien-aimés, je vous exhorte, comme des gens de passage et des étrangers, à vous abstenir des convoitises charnelles, qui font la guerre à l’âme. 12Ayez une belle conduite parmi les païens, afin que, sur le point même où ils vous calomnient comme malfaiteurs, ils soient éclairés par vos bonnes œuvres et glorifient Dieu au jour de sa venue.13Soyez soumis à toute institution humaine, à cause du Seigneur ; soit au roi, en sa qualité de souverain, 14soit aux gouverneurs, délégués par lui pour punir les malfaiteurs et louer les gens de bien. 15Car c’est la volonté de Dieu qu’en faisant le bien vous réduisiez au silence l’ignorance des insensés. 16Comportez-vous en hommes libres, sans utiliser la liberté comme un voile pour votre méchanceté, mais agissez en serviteurs de Dieu. 17Honorez tous les hommes, aimez vos frères, craignez Dieu, honorez le roi.18Serviteurs, soyez soumis avec une profonde crainte à vos maîtres, non seulement aux bons et aux doux, mais aussi aux acariâtres. 19Car c’est une grâce de supporter, par respect pour Dieu, des peines que l’on souffre injustement. 20Quelle gloire y a-t-il, en effet, à supporter les coups si vous avez commis une faute ? Mais si, après avoir fait le bien, vous souffrez avec patience, c’est là une grâce aux yeux de Dieu.

Évangile

Jean 16,16-23 Discours d’adieux encore un peu de temps

16« Encore un peu et vous ne m’aurez plus sous les yeux, et puis encore un peu et vous me verrez. » 17Certains de ses disciples se dirent alors entre eux : « Qu’a-t-il voulu nous dire : “Encore un peu et vous ne m’aurez plus sous les yeux, et puis encore un peu et vous me verrez” ; ou encore : “Je vais au Père” ? 18Que signifie donc ce “un peu”, disaient-ils, nous ne comprenons pas ce qu’il veut dire ! » 19Sachant qu’ils désiraient l’interroger, Jésus leur dit : « Vous cherchez entre vous le sens de ma parole : “Encore un peu et vous ne m’aurez plus sous les yeux, et puis encore un peu et vous me verrez.” 20En vérité, en vérité, je vous le dis, vous allez gémir et vous lamenter tandis que le monde se réjouira ; vous serez affligés mais votre affliction tournera en joie. 21Lorsque la femme enfante, elle est dans l’affliction puisque son heure est venue ; mais lorsqu’elle a donné le jour à l’enfant, elle ne se souvient plus de son accablement, elle est toute à la joie d’avoir mis un homme au monde. 22C’est ainsi que vous êtes maintenant dans l’affliction ; mais je vous verrai à nouveau, votre cœur alors se réjouira, et cette joie, nul ne vous la ravira. 23Ainsi, en ce jour-là, vous ne m’interrogerez plus sur rien.

Choral Was Gott tut, das ist wohlgetan
Psaumes et cantiques 393
Recueil Alleluia 24/0747/10 (nº7 de la cantate)
KGB 282
ERG 684