BWV 116

Du Friedefürst, Herr Jesu Christ

Toi, Seigneur Jésus-Christ, prince de la paix

1 . Chœur

Cors avec Soprano, Hautbois d’amour I/II, Violons I/II, Violes, Continuo

Strophe 1

Du Friedefürst, Herr Jesu Christ,

Wahr’ Mensch und wahrer Gott,

Ein starker Nothelfer du bist

Im Leben und im Tod.

Drum wir allein

Im Namen dein

Zu deinem Vater schreien.

Toi qui es le Prince de la Paix, Seigneur Jésus-Christ, vrai homme et vrai Dieu, tu es un puissant libérateur dans la vie comme dans la mort. C’est pourquoi nous autres, nous élevons nos cris vers ton Père en ton nom.

2. Air d’alto

Hautbois d’amour solo, Continuo

Strophe 2

 

Ach, unaussprechlich ist die Not

Und des erzürnten Richters Dräuen!

Kaum, daß wir noch in dieser Angst,

Wie du, o Jesu, selbst verlangst,

Zu Gott in deinem Namen schreien.

Hélas, notre angoisse est incroyable face à la menace du juge courroucé !  C’est tout juste si, dans notre crainte, nous sommes encore capables d’implorer Dieu en ton nom comme tu le réclames toi-même.

3. Récitatif de ténor

Continuo

Strophe 3

 

Gedenke doch,

O Jesu, daß du noch

Ein Fürst des Friedens heißest!

Aus Liebe wolltest du dein Wort uns senden.

Will sich dein Herz auf einmal von uns wenden,

Der du so große Hülfe sonst beweisest?

Souviens-toi, Jésus, que tu te nommes aussi « Prince de la paix » ; Tu nous as envoyé ta parole par amour. Est-il possible que ton cœur se détourne de nous, toi qui d’habitude fait preuve d’un si grand secours ?

 

4. Air en trio de soprano, de ténor et de basse

Continuo

Strophe 4

 

Ach, wir bekennen unsre Schuld

Und bitten nichts als um Geduld

Und um dein unermeßlich Lieben.

Es brach ja dein erbarmend Herz,

Als der Gefallnen Schmerz

Dich zu uns in die Welt getrieben.

 

Hélas, nous confessons notre faute et ne demandons rien d’autre que ton indulgence et ton immense amour. Ton cœur miséricordieux ne s’est-il pas brisé lorsque la douleur de notre chute t’a poussée à venir en ce monde ?

5. Récitatif d’alto

Violons I/II, Violes, Continuo

Strophes 5 et 6

Ach, laß uns durch die scharfen Ruten

Nicht allzu heftig bluten!

O Gott, der du ein Gott der Ordnung bist,

Du weißt, was bei der Feinde Grimm

Vor Grausamkeit und Unrecht ist.

Wohlan, so strecke deine Hand

Auf ein erschreckt geplagtes Land,

Die kann der Feinde Macht bezwingen

Und uns beständig Friede bringen!

Ah, ne nous impose pas des punitions par trop violentes ! O Dieu, Dieu de l’ordre, tu sais ce qu’il en est de la cruauté et de l’injustice de l’acharnement de nos ennemis ! Alors, étends ta main capable de triompher de la puissance des ennemis et d’apporter une paix durable sur ce pays effrayé et éprouvé !

6. Choral

Cors et Hautbois d’amour I et Violons I avec Soprani, Hautbois d’amour II et Violons II avec Alti, Violes avec Ténors, Continuo

Strophe 7

Erleucht auch unser Sinn und Herz

Durch den Geist deiner Gnad,

Daß wir nicht treiben draus ein Scherz,

Der unsrer Seelen schad.

O Jesu Christ,

Allein du bist,

Der solchs wohl kann ausrichten.

Éclaire aussi notre intelligence et notre cœur par l’esprit de ta grâce ; que nous ne prenions pas pour une plaisanterie ce qui est néfaste à notre âme. Ô Jésus Christ, tu es le seul qui puisse réaliser une telle chose.

À propos

Distribution

Soli : S A T B, Chœur : S A T B, Cors, Hautbois d’amour I/II, Violons I/II, Violes, Continuo

Texte

Auteur du livret inconnu

Cantate choral : « Du Friedefürst, Herr Jesu Christ » texte de Jakob Ebert (1601) et mélodie du choral « Du Friedefürst, Herr Jesu Christ » Anonyme, peut-être Ludwig Helmbold.

1 : Strophe 1 du choral

2 : commentaire de la strophe 2 du choral

3 : commentaire de la strophe 3 du choral

4 : adaptation de la strophe 4 du choral

5 : commentaire des strophes 5 et 6 du choral

6 : Strophe 7 du choral

Références :

BWV 116,0
Titre Du Friedefürst , Herr Jesu Christ
ZK (classement chronologique) 99
Date Dimanche, 26. novembre 1724
Liturgie luthérienne 25ème dimanche après la Trinité
Liturgie réformée 34ème Dimanche / B (parallèle de Marc)
AT

Exode 33 : 11-17

11Le SEIGNEUR parlait à Moïse, face à face, comme on se parle d’homme à homme. Puis Moïse revenait vers le camp tandis que son auxiliaire, le jeune Josué, fils de Noun, ne quittait pas l’intérieur de la tente.12Moïse dit au SEIGNEUR : « Vois ! Tu me dis toi-même : “Fais monter ce peuple”, mais tu ne m’as pas fait connaître celui que tu enverras avec moi. Pourtant, c’est toi qui avais dit : “Je te connais par ton nom”, et aussi : “Tu as trouvé grâce à mes yeux”. 13Et maintenant, si vraiment j’ai trouvé grâce à tes yeux, fais-moi connaître ton chemin, et je te connaîtrai ; ainsi, de fait, j’aurai trouvé grâce à tes yeux. Et puis, considère que cette nation, c’est ton peuple ! » 14Il dit : « Irai-je en personne t’accorder le repos ? » 15Il lui dit : « Si tu ne viens pas en personne, ne nous fais pas monter d’ici. 16Et à quoi donc reconnaîtra-t-on que, moi et ton peuple, nous avons trouvé grâce à tes yeux ? N’est-ce pas quand tu marcheras avec nous, et que nous serons différents, moi et ton peuple, de tout peuple qui est sur la surface de la terre ? » 17Le SEIGNEUR dit à Moïse : « Ce que tu viens de dire, je le ferai aussi, car tu as trouvé grâce à mes yeux et je te connais par ton nom. »

Épître

1 Thessaloniciens 4,13-18

13Nous ne voulons pas, frères, vous laisser dans l’ignorance au sujet des morts, afin que vous ne soyez pas dans la tristesse comme les autres, qui n’ont pas d’espérance. 14Si en effet nous croyons que Jésus est mort et qu’il est ressuscité, de même aussi ceux qui sont morts, Dieu, à cause de ce Jésus, à Jésus les réunira. 15Voici ce que nous vous disons, d’après une parole du Seigneur : nous, les vivants, qui serons restés jusqu’à la venue du Seigneur, nous ne devancerons pas du tout ceux qui sont morts. 16Car lui-même, le Seigneur, au signal donné, à la voix de l’archange et au son de la trompette de Dieu, descendra du ciel : alors les morts en Christ ressusciteront d’abord ; 17ensuite nous, les vivants, qui serons restés, nous serons enlevés avec eux sur les nuées, à la rencontre du Seigneur, dans les airs, et ainsi nous serons toujours avec le Seigneur. 18Réconfortez-vous donc les uns les autres par cet enseignement.

Évangile

Matthieu 24,15-28 La fin des temps

15« Quand donc vous verrez installé dans le lieu saint l’Abominable Dévastateur, dont a parlé le prophète Daniel, – que le lecteur comprenne ! – 16alors, ceux qui seront en Judée, qu’ils fuient dans les montagnes ; 17celui qui sera sur la terrasse, qu’il ne descende pas pour emporter ce qu’il y a dans sa maison ; 18celui qui sera au champ, qu’il ne retourne pas en arrière pour prendre son manteau. 19Malheureuses celles qui seront enceintes et celles qui allaiteront en ces jours-là ! 20Priez pour que vous n’ayez pas à fuir en hiver ni un jour de sabbat. 21Il y aura alors en effet une grande détresse, telle qu’il n’y en a pas eu depuis le commencement du monde jusqu’à maintenant et qu’il n’y en aura jamais plus. 22Et si ces jours-là n’étaient abrégés, personne n’aurait la vie sauve ; mais à cause des élus, ces jours-là seront abrégés. 23Alors, si quelqu’un vous dit : “Le Messie est ici !” ou bien : “Il est là”, n’allez pas le croire. 24En effet, de faux messies et de faux prophètes se lèveront et produiront des signes formidables et des prodiges, au point d’égarer, s’il était possible, même les élus. 25Voilà, je vous ai prévenus.26« Si donc on vous dit : “Le voici dans le désert”, ne vous y rendez pas. “Le voici dans les lieux retirés”, n’allez pas le croire. 27En effet, comme l’éclair part du levant et brille jusqu’au couchant, ainsi en sera-t-il de l’avènement du Fils de l’homme. 28Où que soit le cadavre, là se rassembleront les vautours.

Choral Du Friedefürst Herr Jesu Christ
Psaumes et cantiques  
Recueil Alleluia  
KGB  
ERG