BWV 115

 Mache dich, mein Geist, bereit

Tiens-toi prête mon âme

1 . Chœur

Cors, Traversos, Hautbois d’amour, Violons I/II et Violes à l’unisson, Continuo

Strophe 1

Mache dich, mein Geist, bereit,

Wache, fleh und bete,

Daß dich nicht die böse Zeit

Unverhofft betrete;

Denn es ist

Satans List

Über viele Frommen

Zur Versuchung kommen.

Tiens-toi prête mon âme : Veille, implore et prie, que les temps mauvais ne te prennent pas au dépourvu ; Car c’est là l’astuce du malin pour induire les croyants en tentation.

2. Air d’alto

Hautbois d’amour, Violons I/II, Violes, Continuo

Strophe 2

Ach schläfrige Seele, wie? ruhest du noch?

Ermuntre dich doch!

Es möchte die Strafe dich plötzlich erwecken

Und, wo du nicht wachest,

Im Schlafe des ewigen Todes bedecken.

Dis, toi, l’âme endormie, comment ? Tu dors encore ? Remue-toi donc ! C’est le châtiment qui risque bien soudain de te réveiller et, si tu n’y veilles pas, de te plonger dans le sommeil de la mort éternelle.

3. Récitatif de basse

Continuo

Strophes 4 et 5

 

Gott, so vor deine Seele wacht,

Hat Abscheu an der Sünden Nacht;

Er sendet dir sein Gnadenlicht

Und will vor diese Gaben,

Die er so reichlich dir verspricht,

Nur offne Geistesaugen haben.

Des Satans List ist ohne Grund,

Die Sünder zu bestricken;

Brichst du nun selbst den Gnadenbund,

Wirst du die Hilfe nie erblicken.

Die ganze Welt und ihre Glieder

Sind nichts als falsche Brüder;

Doch macht dein Fleisch und Blut hiebei

Sich lauter Schmeichelei.

Dieu qui veille sur ton âme exècre la nuit du péché. Il t’envoie la lumière de sa grâce et pour ce don qu’il te dispense si abondamment, il ne veut voir ouverts que les yeux de ton esprit. La ruse de l’ennemi est Insondable pour ensorceler les pécheurs ; Si maintenant tu romps toi-même l’alliance de grâce, tu ne verras jamais pointer le secours. Le monde entier, les autres ne sont que de faux-frères ; pourtant ta chair et ton sang y trouvent tant de fallacieuses flatteries.

4. Air de soprano

Traversos, Violoncelle piccolo, Continuo

Strophe 7

Bete aber auch dabei

Mitten in dem Wachen!

Bitte bei der großen Schuld

Deinen Richter um Geduld,

Soll er dich von Sünden frei

Und gereinigt machen!

Mais surtout, prie toujours au milieu de tes veilles !  Prie pour l’indulgence de ton juge face à l’immensité de ta faute, lui qui doit te délivrer et te purifier de tes péchés.

5. Récitatif de ténor

Continuo

Er sehnet sich nach unserm Schreien,

Er neigt sein gnädig Ohr hierauf;

Wenn Feinde sich auf unsern Schaden freuen,

So siegen wir in seiner Kraft:

Indem sein Sohn, in dem wir beten,

Uns Mut und Kräfte schafft

Und will als Helfer zu uns treten.

Il soupire après notre appel de détresse vers lequel il penche son oreille clémente ; quand nos ennemis se réjouissent de nos malheurs, nous l’emportons par sa puissance puisque son Fils, que nous prions, nous procure courage et forces et vient nous assister de son secours.

6. Choral

Cors et Traversos et Hautbois d’amour et Violon I avec Soprani, Violon II avec Alti, Violes avec Ténors, Continuo

Strophe 10

Drum so laßt uns immerdar

Wachen, flehen, beten,

Weil die Angst, Not und Gefahr

Immer näher treten;

Denn die Zeit

Ist nicht weit,

Da uns Gott wird richten

Und die Welt vernichten.

C’est pourquoi, ne cessons jamais de veiller, d’implorer et de prier car la peur, la détresse et le danger se font toujours plus proches. Oui, le temps n’est pas loin où Dieu nous jugera et anéantira le monde.

À propos

Distribution

Soli : S A T B, Chœur : S A T B, Cors, Traversos, Hautbois d’amour, Violons I/II, Violes, Violoncelle piccolo, Continuo

Texte

Auteur du livret inconnu

Cantate choral : « Mache dich, mein Geist bereit” texte de Johann Burchard Freystein, (1697). Mélodie anonyme du choral “Straf mich nicht in deinem Zorn” (1694).

1 : Strophe 1

2 : Commentaire de la strophe 2 du choral.

3 : Commentaire des strophes 4 et 5 du choral.

4 : citation et adaptation de la strophe 7 du choral.

: commentaire des strophes 8 et 9 du choral.

6 : Strophe 10

Références :

BWV 115,0
Titre Mache dich , mein Geist bereit
ZK (classement chronologique) 96
Date Dimanche, 5. novembre 1724
Liturgie luthérienne 22ème dimanche après la Trinité
Liturgie réformée 24ème Dimanche / A
AT

Genèse 50 : 15-23a

15Voyant que leur père était mort, les frères de Joseph se dirent : « Si Joseph allait nous traiter en ennemis et nous rendre tout le mal que nous lui avons causé ! » 16Ils mandèrent à Joseph : « Ton père a donné cet ordre avant sa mort : 17Vous parlerez ainsi à Joseph : “De grâce, pardonne le forfait et la faute de tes frères. Certes, ils t’ont causé bien du mal mais, de grâce, pardonne maintenant le forfait des serviteurs du Dieu de ton père.” » Quand ils lui parlèrent ainsi, Joseph pleura.18Ses frères allèrent d’eux-mêmes se jeter devant lui et dirent : « Nous voici tes esclaves ! » 19Joseph leur répondit : « Ne craignez point. Suis-je en effet à la place de Dieu ? 20Vous avez voulu me faire du mal, Dieu a voulu en faire du bien : conserver la vie à un peuple nombreux comme cela se réalise aujourd’hui. 21Désormais, ne craignez pas, je pourvoirai à votre subsistance et à celle de vos enfants. » Il les réconforta et regagna leur confiance.22Joseph habita en Égypte, lui et la maison de son père. Joseph vécut cent dix ans 23et vit la troisième génération des fils d’Ephraïm.

Épître

Philippiens 3,1-11

3Je rends grâce à mon Dieu chaque fois que j’évoque votre souvenir : 4toujours, en chaque prière pour vous tous, c’est avec joie que je prie, 5à cause de la part que vous prenez avec nous à l’Évangile depuis le premier jour jusqu’à maintenant. 6Telle est ma conviction : Celui qui a commencé en vous une œuvre excellente en poursuivra l’achèvement jusqu’au jour de Jésus Christ. 7Il est bien juste pour moi d’être ainsi disposé envers vous tous, puisque je vous porte dans mon cœur, vous qui, dans ma captivité comme dans la défense et l’affermissement de l’Évangile, prenez tous part à la grâce qui m’est faite. 8Oui, Dieu m’est témoin que je vous chéris tous dans la tendresse de Jésus Christ.9Et voici ma prière : que votre amour abonde encore, et de plus en plus, en clairvoyance et pleine intelligence, 10pour discerner ce qui convient le mieux. Ainsi serez-vous purs et irréprochables pour le jour du Christ, 11comblés du fruit de justice qui nous vient par Jésus Christ, à la gloire et à la louange de Dieu.

 

Évangile

Matthieu 18,23-35 Parabole des talents

23« Ainsi en va-t-il du Royaume des cieux comme d’un roi qui voulut régler ses comptes avec ses serviteurs. 24Pour commencer, on lui en amena un qui devait dix mille talents. 25Comme il n’avait pas de quoi rembourser, le maître donna l’ordre de le vendre ainsi que sa femme, ses enfants et tout ce qu’il avait, en remboursement de sa dette. 26Se jetant alors à ses pieds, le serviteur, prosterné, lui disait : “Prends patience envers moi, et je te rembourserai tout.” 27Pris de pitié, le maître de ce serviteur le laissa aller et lui remit sa dette. 28En sortant, ce serviteur rencontra un de ses compagnons, qui lui devait cent pièces d’argent ; il le prit à la gorge et le serrait à l’étrangler, en lui disant : “Rembourse ce que tu dois.” 29Son compagnon se jeta donc à ses pieds et il le suppliait en disant : “Prends patience envers moi, et je te rembourserai.” 30Mais l’autre refusa ; bien plus, il s’en alla le faire jeter en prison, en attendant qu’il eût remboursé ce qu’il devait. 31Voyant ce qui venait de se passer, ses compagnons furent profondément attristés et ils allèrent informer leur maître de tout ce qui était arrivé. 32Alors, le faisant venir, son maître lui dit : “Mauvais serviteur, je t’avais remis toute cette dette, parce que tu m’en avais supplié. 33Ne devais-tu pas, toi aussi, avoir pitié de ton compagnon, comme moi-même j’avais eu pitié de toi ?” 34Et, dans sa colère, son maître le livra aux tortionnaires, en attendant qu’il eût remboursé tout ce qu’il lui devait. 35C’est ainsi que mon Père céleste vous traitera, si chacun de vous ne pardonne pas à son frère du fond du cœur. »

Choral Straf mich nicht in deinem Zorn
Psaumes et cantiques 409
Recueil Alléluia 46/04 (nº1 et 6 de la cantate)
KGB  
ERG