clef de sol
Cantate : BWV 96
Christ notre Seigneur, fils unique de Dieu.....
Herr Christ, der einge Gottessohn...
Distribution :
Solistes : S A T B, Choeur: S A T B, Corno, Trompette da tirarsi, Flauto traverso, Flauto piccolo, Hautbois I/II, Violon piccolo, Violon I/II, Viole, Continuo
Date :
8 octobre 1724
Texte :
1,6: elisabeth Creutzinger 1524; 2-5: collaborateur inconnu
Occasion :
18ème Dimanche après la Trinité
1. Instruments :
Chœur d’entrée
Corno, Trompette da tirarsi, Flauto piccolo, Hautbois I/II, Violon piccolo, Violon I/II, Viole, Continuo
Christ notre Seigneur, Fils unique de Dieu, issu du cœur du Père dans l’éternité. Comme cela est écrit, il est l’étoile du matin dont l’éclat s’étend plus loin que celui des autres astres.
Herr Christ, der einge Gottessohn, Vaters in ewigkeit, aus seinem Herzn entsprossen, gleichwie geschrieben steht, er ist der Morgensterne, sein’ Glanz streckt er so ferne vor andern Sternen klar.
2. Instruments :
Récitatif à l’ Alto
Continuo
O pouvoir miraculeux de l’amour lorsque Dieu pense à sa créature, lorsque sa grandeur, à la fin des temps, descend sur la terre, o puissance inconcevable et mystérieuse! Une chair élue porte le fils de Dieu, que David vénérait déjà en pensée comme son maître, afin que la femme bénie entre toutes les femmes demeure dans une chasteté inviolée. O abondance de bénédiction répandue sur nous, qui nous a ouvert le ciel et fermé l’enfer!
O Wunderkraft der Liebe, wenn Gott an sein Geschöpfe denket, wenn sich die Herrlichkeit im letzten Teil der Zeit zur erde senket. O unbegreifliche, geheime Macht! Es trägt ein auserwählter Leib den großen Gottessohn, den David schon im Geist als seinen Herrn verehrte, da dies gebenedeite Weib in unverletzter Keuschheit bliebe. O reiche Segenskraft! so sich auf uns ergossen, da er den Himmel auf, die Hölle zugeschlossen.
3. Instruments :
Air de Ténor
Traverso solo, Continuo
Ah, tire mon âme à toi par des liens d’amour, o Jésus, manifeste-toi puissamment en elle, éclaire-la afin qu’elle te reconnaisse avec foi, donne-lui de s’allumer de mille feux sacrées, éveille en elle une véritable soif de toi!
Ach, ziehe die Seele mit Seilen der Liebe, o Jesu, ach zeige dich kräftig in ihr! Erleuchte sie, daß sie dich gläubig erkenne, gib, daß sie mit heiligen Flammen entbrenne, ach würke ein gläubiges Dürsten nach dir!
4. Instruments :
Récitatif à la Soprano
Continuo
Ah conduis-moi, ô mon Dieu, sur le bon chemin, moi qui suis sans lumière et qui, en suivant mes sens, m’égare si souvent; Mais tu n’as qu’à marcher à mon côté, qu’à me guider de ton regard et alors mon chemin me mène droit au ciel.
Ach, führe mich, o Gott, zum rechten Wege, mich, der ich unerleuchtet bin, der ich nach meines Fleisches Sinn so oft zu irren pflege; Jedoch gehst du nur mir zur Seiten, willst du mich nur mit deinen Augen leiten, so gehet meine Bahn Gewiß zum Himmel an.
5. Instruments :
Air de Basse
Hautbois I/II, Violon I/II, Viole, Continuo
Tantôt à droite, tantôt à gauche boitent mes pas désorientés. Accompagne-moi donc, mon Sauveur, ne me laisse pas m’enliser dans les dangers, fais-moi sentir ta conduite pleine de sagesse jusqu’à la porte du ciel!
Bald zur Rechten, bald zur Linken lenkte sich mein verirrter Schritt. Gehe doch, mein Heiland, mit, laß mich in Gefahr nicht sinken, laß mich ja dein weises Führen bis zur Himmelspforte spüren!
6. Instruments :
Choral final
Corno et Hautbois I/II et Violon I avec Soprano, Violon II avec l’Alto, Viole avec Tenore, Continuo
Fais nous mourir par ta bonté, réveille-nous par ta grâce. Mortifie le vieil homme afin que le nouveau puisse vivre comme il faut sur cette terre, tournant son esprit, ses désirs et toutes ses pensées vers toi.
Ertöt uns durch dein Güte, erweck uns durch dein Gnad; Den alten Menschen kränke, daß er neu Leben hab wohl hier auf dieser Erden, den Sinn und all Begierden und G’danken hab’n zu dir.