clef de sol
Cantate : BWV 80
C’est un rempart que notre Dieu...
Ein feste Burg ist unser Gott
Distribution :
Solistes: S A T B, Choeur: S A T B, Hautbois I/II, Hautbois d’amour I/II, Taille, Hautbois da caccia, Violon I/II, Viole, Continuo (+ Violoncelle, Violone)
Date :
31 octobre 1723
Texte :
Salomo Franck 1715; 1,2,5,8: Martin Luther 1528/29
Occasion :
culte de la Réformation
1. Instruments :
Chœur d’entrée
Hautbois I/II, Violon I/II, Viole, Violoncelle, Violone, Organo
C’est un rempart que notre Dieu, une solide défense et une bonne arme; Il nous délivre de toute épreuve qui s’abattrait sur nous ; Le vieil ennemi s’en prend maintenant sérieusement à nous, puissance et ruse sont son armement le plus cruel et il n’a pas son pareil sur le terre.
Ein feste Burg ist unser Gott, ein gute Wehr und Waffen; Er hilft uns frei aus aller Not, die uns itzt hat betroffen. Der alte böse Feind, mit ernst er’s jetzt meint, groß Macht und viel List sein grausam Rüstung ist, auf erd ist nicht seinsgleichen.
2. Instruments :
Air de Basse et Choral à la Soprano
Hautbois, Violon I/II, Viole à l’unisson, Continuo
Basse (Air)Tout ce qui est né de Dieu est appelé à la victoire.Celui qui sur la bannière du sang du Christ a promis fidélité à son baptême, triomphe de toute manière en esprit .Tout ce qui est né de Dieu est appelé à la victoire.

Soprano (choral)Nous sommes totalement perdus si nous ne comptons que sur nos forces. Il combat pour nous, lui le juste que Dieu a choisi lui-même. Demandes-tu qui il est ? Il s’appelle Jésus-Christ, le Seigneur tout puissant, et il n’y a pas d’autre Dieu que lui qui ne doive occuper le terrain.

Basse: (air)Alles, was von Gott geboren, ist zum Siegen auserkoren. Wer bei Christi Blutpanier in der Taufe Treu geschworen, siegt im Geiste für und für. Alles, was von Gott geboren, ist zum Siegen auserkoren.
Soprano (Choral): Mit unsrer Macht ist nichts getan, wir sind gar bald verloren. Es streit’ vor uns der rechte Mann, den Gott selbst hat erkoren. Fragst du, wer er ist? Er heißt Jesus Christ, der Herre Zebaoth, und ist kein andrer Gott, das Feld muß er behalten.
3. Instruments :
Récitatif à la Basse
Continuo
Rends toi compte, enfant de Dieu, du grand amour qu’a inscrit Jésus par son sang, et avec lequel il t’a associé au combat contre les forces de l’ennemi et contre le monde et son péché ; N’accordes aucune place en ton âme à l’ennemi et à ses blasphèmes, ne laisse pas ton cœur, ciel de Dieu sur la terre devenir un désert ! Repens toi de tes fautes avec douleur pour que l’Esprit du Christ puisse se lier au tien.
Erwäge doch, Kind Gottes, die so große Liebe, da Jesus sich
mit seinem Blute dir verschriebe, wormit er dich zum Kriege wider Satans Heer und wider Welt, und Sünde geworben hat! Gib nicht in deiner Seele dem Satan und den Lastern statt! Laß nicht dein Herz, den Himmel Gottes auf der erden,
zur Wüste werden ! Bereue deine Schuld mit Schmerz, daß Christi Geist mit dir sich fest verbinde!
4. Instruments :
Air de Soprano
Continuo
Viens Seigneur, toi mon seul désir, dans la maison de mon cœur pour y chasser le monde et l’ennemi et pour y faire de nouveau resplendir ton image ! Allez, loin ! péché cruel!
Komm in mein Herzenshaus, Herr Jesu, mein Verlangen! Treib Welt und Satan aus und laß dein Bild in mir erneuert prangen!
Weg, schnöder Sündengraus!
5. Instruments :
Choral
Hautbois d’amour I/II, Taille, Violon I/II, Viole, Continuo
Et même si le monde était plein de démons prêts à nous engloutir, nous n’en serions pas effrayés pour autant, car nous l’emporterons. Le prince de ce monde, malgré tout le mal qu’il se donne ne peut rien contre nous puisqu’un simple mot peut causer sa perte.
Und wenn die Welt voll Teufel wär und wollten uns verschlingen, so fürchten wir uns nicht so sehr, es soll uns doch gelingen. Der Fürst dieser Welt, wie saur er sich stellt, tut er uns doch nicht, das macht, er ist gericht’, ein Wörtlein kann ihn fällen.
6. Instruments :
Récitatif au Ténor
Continuo
Range-toi donc, mon âme, sous la bannière ensanglantée du Christ et crois ferme que ton chef ne t’oubliera jamais. Oui, que sa victoire te fraie à toi aussi la voie qui conduit à la couronne ! Engage-toi d’un cœur joyeux dans le combat ! Il te suffit d’écouter et de mettre en pratique la parole de Dieu pour que l’ennemi soit contraint de battre en retraite. Le Sauveur reste ton refuge.
So stehe dann bei Christi blutgefärbten Fahne, o Seele, fest und glaube, daß dein Haupt dich nicht verläßt, ja, daß sein Sieg auch dir den Weg zu deiner Krone bahne! Tritt freudig an den Krieg! Wirst du nur Gottes Wort so hören als bewahren, so wird der Feind gezwungen auszufahren, dein Heiland bleibt dein Hort!
7. Instruments :
Air en duo Alto et Ténor
Hautbois da caccia, Violon, Continuo
Bienheureux ceux qui portent Dieu sur leurs lèvres, mais encore plus le cœur qui le porte dans sa foi ! Il demeure invincible et peut battre tout ennemi. Et pour finir il sera couronné lorsqu’il succombera à la mort.
Wie selig sind doch die, die Gott im Munde tragen, doch selger ist das Herz, das ihn im Glauben trägt! Es bleibet unbesiegt und kann die Feinde schlagen und wird zuletzt gekrönt, wenn es den Tod erlegt.
8. Instruments :
Choral final
Instrumentation non précisée
Ils abandonnent sa parole et n’en reçoivent donc aucune récompense. Pour nous il entre en lice avec son esprit et ses dons. Qu’ils nous prennent nos corps, nos biens, notre honneur, nos femmes et nos enfants, et même qu’ils nous exilent, ils n’en auront aucun profit : le Royaume nous restera conservé.
Das Wort sie sollen lassen stahn und kein’ Dank dazu haben.
Er ist bei uns wohl auf dem Plan mit seinem Geist und Gaben. Nehmen sie uns den Leib, Gut, Ehr, Kind und Weib, laß fahren dahin, sie habens kein’ Gewinn; Das Reich muß uns doch bleiben.