clef de sol
Cantate : BWV 45
On t’a fait connaître, ô homme, ce qui est bien
Es ist dir gesagt, Mensch, was gut ist
Distribution :
Solistes: S A T B, Choeur: S A T B, Traverso I/II, Hautbois I, Hautbois d’amour II, Violon I/II, Viole, Continuo
Date :
11 août 1726
Texte :
Poète inconnu ; 1: Michée 6,8; 4. Matthieu 7,22-23; 7. Johann Heermann 1630
Occasion :
8ème dimanche après la Trinité
1. Instruments :
Première partie
Choeur d’entrée
Traverso I/II, Hautbois I/II, Violon I/II, Viole, Continuo
On t’a fait connaître, ô homme, ce qui est bien ; Et ce que l’Éternel demande de toi, C’est que tu pratiques le droit, Que tu aimes la loyauté, et que tu marches humblement avec ton Dieu.
( Michée 6,8)
Es ist dir gesagt, Mensch, was gut ist und was der Herr von dir fordert, nämlich: Gottes Wort halten und Liebe üben und demütig sein vor deinem Gott.
2. Instruments :
Récitatif au Ténor
Continuo
Le Très-Haut me fait savoir sa volonté et ce qui lui est agréable; De sa parole il en a fait le cordeau le long duquel mon pied doit avoir souci d’orienter en tout temps ses pas pour me préparer par cette épreuve d’obéissance à celle qu’un jour je subirai, moi le serviteur fidèle.
Der Höchste läßt mich seinen Willen wissen und was ihm wohlgefällt; Er hat sein Wort zur Richtschnur dargestellt, wornach mein Fuß soll sein geflissen allzeit einherzugehn mit Furcht, mit Demut und mit Liebe als Proben des Gehorsams, den ich übe,
Um als ein treuer Knecht dereinsten zu bestehn.
3. Instruments :
Air de Ténor
Violon I/II, Viole, Continuo
Puisque je connais les intentions de Dieu, qu’est-ce qui peut donc m’aider au moment où il demandera des comptes précis au serviteur que je suis ? O mon âme pense donc déjà à ton salut ! Tu le sais, à l’obéissance répondra la récompense, tandis que tourments et honte puniront tes transgressions.
Weiß ich Gottes Rechte, was ist’s, das mir helfen kann, wenn er mir als seinem Knechte fordert scharfe Rechnung an. Seele, denke dich zu retten, auf Gehorsam folget Lohn; Qual und Hohn drohet deinem Ãœbertreten!
4. Instruments :
Seconde partie
Air de Basse
Violon I/II, Viole, Continuo
Plusieurs me diront en ce jour-là: Seigneur, n’avons-nous as prophétisé par ton nom? N’avons-nous pas chassé des démons par ton nom? Et n’avons-nous pas fait beaucoup de miracles par ton nom? Alors je leur dirai ouvertement: je ne vous ai jamais connus, retirez-vous de moi, vous qui commettez l’iniquité! Matthieu 7, 22-23
Es werden viele zu mir sagen an jenem Tage: Herr, Herr, haben wir nicht in deinem Namen geweissaget, haben wir nicht in deinem Namen Teufel ausgetrieben, haben wir nicht in deinem Namen viel Taten getan? Denn werde ich ihnen bekennen: Ich habe euch noch nie erkannt, weichet alle von mir, ihr Ãœbeltäter!
5. Instruments :
Air d’ Alto
Traverso I, Continuo
Celui qui confesse sa foi du plus profond de lui-même, Dieu le reconnaitra, mais celui qui ne le nomme Seigneur qu’avec sa bouche lui, sera la proie des flammes éternelles.
Wer Gott bekennt aus wahrem Herzensgrund, den will er auch bekennen. Denn der muß ewig brennen , der einzig mit dem Mund ihn Herren nennt.
6. Instruments :
Récitatif à l’ Alto
Continuo
Ainsi mon cœur et ma bouche seront-ils mes juges, et Dieu m’accordera sa récompense en fonction de mon intelligence.
Mais si ma conduite est contraire à ses paroles, alors qui sauvera la honte de mon âme? Pourquoi dois-je devenir moi-même un obstacle? La volonté du Seigneur doit être accomplie, et je sais son aide certaine ; oui, il me verra accomplir consciencieusement sa volonté .
So wird denn Herz und Mund selbst von mir Richter sein, und Gott will mir den Lohn nach meinem Sinn erteilen: Trifft nun mein Wandel nicht nach seinen Worten ein, wer will hernach der Seelen Schaden heilen? Was mach ich mir denn selber Hindernis? Des Herren Wille muß geschehen, doch ist sein Beistand auch gewiß, daß er sein Werk durch mich mög wohl vollendet sehen.
7. Instruments :
Choral final
Traverso I/II, Hautbois I/II, Violon I avec Soprano, Violon II avecAlto, Viole avec Tenore, Continuo
Accorde-moi d’accomplir avec zèle ce qu’il me revient d’exécuter, là où ta parole me conduit. Accorde-moi de le faire dès que faire se peut, au moment opportun, et dès lors accorde-moi ton approbation !
Gib, daß ich tu mit Fleiß, was mir zu tun gebühret, worzu mich dein Befehl in meinem Stande führet! Gib, daß ichs tue bald, zu der Zeit, da ich soll; Und wenn ich’s tu, so gib, daß es gerate wohl!