clef de sol
Cantate : BWV 28
Dieu soit loué! Voilà que l’année se termine
Gottlob! nun geht das Jahr zu Ende
Distribution :
Solistes: S A T B, Choeur: S A T B, Cornetto, Trombone I-III, Hautbois I/II, Taille, Violon I/II, Viole, Continuo
Date :
30. Décembre 1725 Leipzig
Texte :
Erdmann Neumeister 1714 und 1716/17; 2: Johann Gramann 1530; 3: Jeremias 32,41; 6: Paul Eber 1580
Occasion :
Dimanche après Noël
1. Instruments :
Air de Soprano
Hautbois I/II, Taille, Violon I/II, Viole, Continuo
Dieu soit loué! Voilà que l’année se termine et voici que déjà la nouvelle s’annonce. O mon âme, souviens-toi des bienfaits sans nombre que t’a prodigués ton Dieu cette dernière année!
Entonne pour lui un joyeux cantique de reconnaissance; Ainsi se souviendra-t-il de toi et t’offrira-t-il davantage pour l’année qui vient.
Gottlob! nun geht das Jahr zu Ende, das neue rücket schon heran. Gedenke, meine Seele, dran, wieviel dir deines Gottes Hände im alten Jahre Guts getan! Stimm ihm ein frohes Danklied an; So wird er ferner dein gedenken und mehr zum neuen Jahre schenken.
2. Instruments :
Choeur
Cornetto et Hautbois I et Violon I avec Soprano, Trombone I et Hautbois II et Violon II avecl’Alto, Trombone II et Taille et Viole avec Tenor, Trombone III avec Basso, Continuo
Apporte, ô mon âme, tes louanges au Seigneur et que tout en moi appelle son nom glorieux ! Il prodigue ses bienfaits à plus d’un ; Ne l’oublie pas, mon coeur! tes péchés, il te les a pardonnés, ta grande faiblesse, il la guérit, ta misérable vie, il la sauve et il te garde en lui. Il t’apporte le réconfort, te rajeunit et te rend comme l’aigle. Le roi fait régner la justice et protège ceux qui souffrent en son royaume.
Nun lob, mein Seel, den Herren, was in mir ist, den Namen sein! Sein Wohltat tut er mehren, vergiß es nicht, o Herze mein! Hat dir dein Sünd vergeben und heilt dein Schwachheit groß, errett’ dein armes Leben, nimmt dich in seinen Schoß.
Mit reichem Trost beschüttet, verjüngt, dem Adler gleich.
Der Kön’g schafft Recht, behütet, die leid’n in seinem Reich.
3. Instruments :
Récitatif (Arioso) à la Basse
Continuo
Ainsi parle le Seigneur: Je trouverai ma joie à leur faire du bien et je les planterai solidement en ce pays, de tout mon cœur et de toute mon âme. (Jérémie 32,41)
So spricht der Herr: Es soll mir eine Lust sein, daß ich ihnen Gutes tun soll, und ich will sie in diesem Lande pflanzen treulich, von ganzem Herzen und von ganzer Seele.
4. Instruments :
Récitatif au Ténor
Violon I/II, Viole, Continuo
Dieu est une source d’où ne coule que bonté ; Dieu est une lumière d’où ne brille que grâce; Dieu est un trésor qui ne renferme que bénédictions; Dieu est un Seigneur fidèle et aimant! Celui qui l’aime d’une foi sincère, l’honore d’un cœur d’enfant, écoute sa parole avec son cœur et se détourne de ses mauvaises voies ; Dieu le comblera. Celui qui a Dieu, peut tout obtenir.
Gott ist ein Quell, wo lauter Güte fleußt; Gott ist ein Licht, wo lauter Gnade scheinet; Gott ist ein Schatz, der lauter Segen heißt; Gott ist ein Herr, der’s treu und herzlich meinet. Wer ihn im Glauben liebt, in Liebe kindlich ehrt, sein Wort von Herzen hört
Und sich von bösen Wegen kehrt, Dem gibt er sich mit allen Gaben. Wer Gott hat, der muß alles haben.
5. Instruments :
Air en duo Alto et Ténor
Continuo
Dieu nous a bénis cette année pour que se conjoignent bien-être et bien-faire. Nous le glorifions de tout notre cœur et le prions de nous accorder le bonheur pour l’année nouvelle. Nous espérons l’obtenir de sa bonté jamais démentie et le louons par avance d’un cœur reconnaissant.
Gott hat uns im heurigen Jahre gesegnet, daß Wohltun und Wohlsein einander begegnet. Wir loben ihn herzlich und bitten darneben, Er woll auch ein glückliches neues Jahr geben.
Wir hoffens von seiner beharrlichen Güte und preisens im voraus mit dankbarm Gemüte.
6. Instruments :
Choral final
Cornetto et Hautbois I et Violon I avec Soprano, Trombone I et Hautbois II et Violon II avecl’Alto, Trombone II et Taille et Viole avec Tenor, Trombone III avec Basso, Continuo
Nous te louons pour toute ta bonté, O Père sur ton trône céleste, comme tu nous l’as appris par ton fils, Jésus Christ, laisse-nous encore te demander: Accorde-nous une année remplie de paix, et garde-nous de la peine et reste bien près de nous.
All solch dein Güt wir preisen, Vater ins Himmels Thron, die du uns tust beweisen durch Christum, deinen Sohn, und bitten ferner dich: Gib uns ein friedsam Jahre, für allem Leid bewahre und nähr uns mildiglich.