clef de sol
Cantate : BWV 199
Mon cœur baigne dans le sang...
Mein Herze schwimmt im Blut ..
Distribution :
Soliste: Soprano, Hautbois, Violon I/II, Viole, Continuo (+ Violone et Basson)
Date :
12 août 1714
Texte :
Georg Chrisian Lehms 1711; 6. Johann Heerman 1630
Occasion :
12ème dimanche après la Trinité Luc 18,9-14 Le péager et le pharisien
1. Instruments :
Récitatif à la Soprano
Violon I/II, Viole, Basson, Continuo
Mon cœur baigne dans le sang parce que la semence du péché a fait de moi un monstre aux yeux de Dieu et ma conscience est au supplice et mes péchés en sont les bourreaux. Maudite nuit de misère, c’est toi seule qui m’as plongée dans une telle détresse ; et toi, affreuse semence d’Adam, tu dérobes toute paix à mon âme et lui ferme l’accès au ciel ! Hélas quelle douleur inouïe ! Plus aucun réconfort ne peut plus arroser mon cœur desséché et je dois me cacher de celui devant lequel les anges mêmes cachent leurs visages.
Mein Herze schwimmt im Blut, weil mich der Sünden Brut in Gottes heilgen Augen zum Ungeheuer macht. Und mein Gewissen fühlet Pein, weil mir die Sünden nichts als Höllenhenker sein. Verhaßte Lasternacht! Du, du allein hast mich in solche Not gebracht; und du, du böser Adamssamen,
raubst meiner Seele alle Ruh und schließest ihr den Himmel zu! Ach! unerhörter Schmerz! Mein ausgedorrtes Herz will ferner mehr kein Trost befeuchten, und ich muß mich vor dem verstecken, vor dem die Engel selbst ihr Angesicht verdecken.
2. Instruments :
Air et Récitatif de Soprano
Hautboissolo, Continuo (con, Violone)
Soupirs muets et silencieuses plaintes, c’est à vous de dire ma souffrance puisque ma bouche est fermée. Et vous, sources mouillées de mes larmes, vous pouvez apporter le clair témoignage du repentir de mon cœur pécheur. Mon cœur n’est plus maintenant qu’une fontaine de larmes, mes yeux sont des sources brûlantes. Hélas, mon Dieu qui peut se trouver satisfait devant toi ?
Stumme Seufzer, stille Klagen, ihr mögt meine Schmerzen sagen, weil der Mund geschlossen ist. Und ihr nassen Tränenquellen könnt ein sichres Zeugnis stellen, wie mein sündlich Herz gebüßt. Mein Herz ist itzt ein Tränenbrunn, die Augen heiße Quellen. Ach Gott! wer wird dich doch zufriedenstellen?
3. Instruments :
Récitatif à la Soprano
Violon I/II, Viole, Basson, Continuo (con, Violone)
Dieu doit pourtant m’être indulgent parce que je lave ma tête avec de la cendre et mon visage avec mes larmes, ainsi mon cœur se brise de repentir et de douleur et de toute ma tristesse je m’écrie : Dieu, montre-toi clément face au pécheur ! Oui vraiment son cœur se brise et mon âme dît :
Doch Gott muß mir genädig sein, weil ich das Haupt mit Asche, das Angesicht mit Tränen wasche, mein Herz in Reu und Leid zerschlage und voller Wehmut sage: Gott sei mir Sünder gnädig! Ach ja! sein Herze bricht, und meine Seele spricht:
4. Instruments :
Air de Soprano
Violon I/II, Viole, Basson, Continuo (con, Violone)
Profondément incliné et plein de repentir, je me couche devant toi, ô mon Dieu. Je reconnais ma faute, Mais sois patient, sois patient envers moi !
Tief gebückt und voller Reue lieg ich, liebster Gott, vor dir. Ich bekenne meine Schuld, aber habe doch Geduld, habe doch Geduld mit mir!
5. Instruments :
Récitatif à la Soprano
Continuo (avec Violon)
Dans ce douloureux remords me reviennent alors ces paroles de réconfort :
Auf diese Schmerzensreu fällt mir alsdenn dies Trostwort bei:
6. Instruments :
Choral
Viole solo, Continuo (avec Violon)
Moi, ton enfant affligé, je jette tous mes péchés , aussi nombreux, effrayants et violents qu’ils soient, dans tes profondes blessures, là où j’ai toujours trouvé le salut,
Ich, dein betrübtes Kind, werf alle meine Sünd, so viel ihr in mir stecken und mich so heftig schrecken, in deine tiefen Wunden, da ich stets Heil gefunden.
7. Instruments :
Récitatif à la Soprano
Violon I/II, Viole, Basson, Continuo ( avec Violon)
Je me couche sur tes plaies comme à l’abri d’une falaise. Qu’elles soient mon lieu de repos. Je veux m’y élancer plein de foi et chanter satisfait et heureux :
Ich lege mich in diese Wunden als in den rechten Felsenstein;
Die sollen meine Ruhstatt sein. In diese will ich mich im Glauben schwingen und drauf vergnügt und fröhlich singen:
8. Instruments :
Air final de Soprano
Hautbois, Violon I/II, Viole, Basson, Continuo (avec Violon)
Comme mon cœur est joyeux puisque Dieu s’est réconcilié avec lui et qu’ il ne m’interdit plus ni la félicité, ni son cœur, après mon repentir et ma peine.
Wie freudig ist mein Herz, da Gott versöhnet ist und mir auf Reu und Leid nicht mehr die Seligkeit noch auch sein Herz verschließt.