clef de sol
Cantate : BWV 187
Tous attendent de toi...
Es wartet alles auf dich..
Distribution :
Solistes: Soprano Alto Basse, Chœur: S A T B, HautboisI/II, Hautboissolo, Violon I/II, Viole, Continuo
Date :
4 août 1726
Texte :
Poète inconnu; 1: Psaume 104,27-28; 4: Matthieu 6,31-32; 7: Erfurt 1563
Occasion :
7ème dimanche après la Trinité : Marc 8, 1-9 Multiplication des pains
1. Instruments :
Première partie
Choeur d’entrée
HautboisI/II, Violon I/II, Viole, Continuo
Tous attendent de toi que tu leur donnes leur repas en son temps. Et quand tu le leur donnes, ils se rassemblent et quand tu ouvres ta main, ils sont rassasiés de tes biens.
Es wartet alles auf dich, daß du ihnen Speise gebest zu seiner Zeit. Wenn du ihnen gibest, so sammlen sie, wenn du deine Hand auftust, so werden sie mit Güte gesättiget.
2. Instruments :
Récitatif à la Basse
Continuo
Le globe terrestre fait vivre tant de créatures ! Regarde donc les montagnes que l’on peut compter par milliers ; N’engendrent-elles pas les eaux ? Fleuves et mers grouillent de vie. L’immense troupe des oiseaux vole au travers des airs jusqu’à la terre. Qui nourrit une telle multitude et qui est capable de lui éviter la privation ? Peut-on trouver quelque part un seul monarque qui puisse prétendre à une telle gloire ? L’or de toute la terre ne pourrait pas même payer un seul de leur repas.
Was Kreaturen hält das große Rund der Welt! Schau doch die Berge an, da sie bei tausend gehen; was zeuget nicht die Flut? Es wimmeln Ström und Seen. Der Vögel großes Heer zieht durch die Luft zu Feld. Wer nähret solche Zahl, und wer
Vermag ihr wohl die Notdurft abzugeben? Kann irgendein Monarch nach solcher Ehre streben? Zahlt aller Erden Gold
ihr wohl ein einig Mal ?
3. Instruments :
Air d’ Alto
Hautbois I et Violon I à l’unisson, Violon II, Viole, Continuo
C’est toi Seigneur, c’est toi seul qui couronne l’année de tes biens. Tu fournis abondance et bénédiction sur ton chemin et c’est ta grâce qui donne tous les biens.
Du Herr, du krönst allein das Jahr mit deinem Gut. Es träufet Fett und Segen auf deines Fußes Wegen, und deine Gnade ists, die allen Gutes tut.
4. Instruments :
Seconde partie
Air de Basse
Violon I/II à l’unisson, Continuo
Ne vous inquiétez donc pas, en disant : Que mangerons-nous ? Ou : Que boirons-nous ? Ou : De quoi serons-nous vêtus ? Car cela, ce sont les païens qui le recherchent. Or votre Père céleste sait que vous en avez besoin. [Mt 6,31,32]
Darum sollt ihr nicht sorgen noch sagen: Was werden wir essen, was werden wir trinken, womit werden wir uns kleiden? Nach solchem allen trachten die Heiden. Denn euer himmlischer Vater weiß, daß ihr dies alles bedürfet.
5. Instruments :
Air de Soprano
Hautbois solo, Continuo
Dieu pourvoit à la vie de tout ce qui respire ici-bas. Est-il possible qu’il me refuse ce qu’il a promis à tous ? Eloignez-vous soucis, il se souviendra aussi de moi dans sa fidélité et me il donnera chaque jour les dons de son amour paternel.
Gott versorget alles Leben, was hienieden Odem hegt. Sollt er mir allein nicht geben, was er allen zugesagt? Weicht, ihr Sorgen, seine Treue ist auch meiner eingedenk und wird ob mir täglich neue durch manch Vaterliebs Geschenk.
6. Instruments :
Récitatif à la Soprano
Violon I/II, Viole, Continuo
Je n’ai qu’à m’appuyer sur lui avec une confiance d’enfant et recevoir avec reconnaissance ce qu’il m’a destiné et je ne me verrai jamais sans secours. Et quelque soit la facture qu’il m’ait adressée, rien ne sert de s’affliger, c’est peine perdue pour le cœur découragé de s’inquiéter du besoin dans lequel il se trouve ; Dieu dans son éternelle richesse s’est attribué ce soin et je sais bien qu’il me destine aussi ma part.
Halt ich nur fest an ihm mit kindlichem Vertrauen und nehm mit Dankbarkeit, was er mir zugedacht, so werd ich mich nie ohne Hülfe schauen, und wie er auch vor mich die Rechnung hab gemacht. Das Grämen nützet nicht, die Mühe ist verloren, die das verzagte Herz um seine Notdurft nimmt; Der ewig reiche Gott hat sich die Sorge auserkoren, so weiß ich, daß er mir auch meinen Teil bestimmt.
7. Instruments :
Choral final
HautboisI/II et Violon I avec Soprano, Violon II avec Alto, Viole avec Ténor, Continuo
Dieu qui a organisé la terre, ne la laisse pas manquer de nourriture ; ils arrose montagnes et plaines pour que l’herbe y pousse pour le bétail ; De la terre, Dieu crée le pain et le vin et nous en donne à satiété pour que l’homme puisse vivre.
Nous lui en sommes reconnaissants et le prions de nous accorder l’intelligence de l’esprit afin que nous sachions toujours nous conduire selon ses commandements et témoigner constamment de la grandeur de son nom. Dans le Christ, sans cesse nous chantons « merci »
Gott hat die Erde zugericht’, läßts an Nahrung mangeln nicht;
Berg und Tal, die macht er naß, daß dem Vieh auch wächst sein Gras; aus der Erden Wein und Brot schaffet Gott und gibts uns satt, daß der Mensch sein Leben bat.
Wir danken sehr und bitten ihn, daß er uns geb des Geistes Sinn, daß wir solches recht verstehn, stets in sein’ Geboten gehn, seinen Namen machen groß in Christo ohn Unterlaß: So sing’n wir recht das Gratias.