clef de sol
Cantate : BWV 185
Cœur miséricordieux de l’amour éternel...
Barmherziges Herze der ewigen Liebe..
Distribution :
Solistes: Soprano Alto Ténor Basse, Choeur: S A T B, Hautbois(ou Trompette), Violon I/II, Viole, Continuo (+ Basson)
Date :
14 juillet 1715
Texte :
Salomo Franck 1715; 4; (Matthieu 7,1-7 ; Matthieu 15,14) ;6: Johann Agricola 1529
Occasion :
4ème dimanche après la Trinité Luc 6,36-42 Sermon sur la montagne Ne jugez pas
1. Instruments :
Air en duo et Choral Soprano Ténor
Hautbois (ou Trompette), Continuo
Coeur miséricordieux de l’amour éternel, stimule et remue mon coeur pour que je mette en oeuvre la miséricorde et la bonté,
flamme de l’amour , façonnes-moi!
Barmherziges Herze der ewigen Liebe, errege, bewege mein Herze durch dich; Damit ich Erbarmen und Gütigkeit übe, o Flamme der Liebe, zerschmelze du mich!
2. Instruments :
Récitatif à l’ Alto
Violon I/II, Viole, Basson, Continuo
Coeurs qui vous êtes transformés en pierre et en rocher, répandez-vous et adoucissez-vous, réfléchissez à ce que vous enseigne le Sauveur ! Exercez, exercez la miséricorde et cherchez encore sur cette terre à ressembler au Père! Gardez-vous d’intenter un procès interdit contre le Tout-Puissant sans quoi son zèle vous anéantira. Pardonnez, et l’on vous pardonnera aussi; Donnez, donnez dans cette vie; Constituez-vous un capital qu’une fois là-bas, Dieu vous remboursera avec des intérêts élevés, car comme vous mesurez, vous serez mesurés.
Ihr Herzen, die ihr euch in Stein und Fels verkehret, zerfließt und werdet weich, erwägt, was euch der Heiland lehret, übt, übt Barmherzigkeit und sucht noch auf der Erden dem Vater gleich zu werden! Ach! greifet nicht durch das verbotne Richten . Dem Allerhöchsten ins Gericht, sonst wird sein Eifer euch zernichten. Vergebt, so wird euch auch vergeben; Gebt, gebt in diesem Leben; Macht euch ein Kapital, Das dort einmal Gott wiederzahlt mit reichen Interessen; Denn wie ihr meßt, wird man euch wieder messen.
3. Instruments :
Air d’ Alto
Hautbois, Violon I/II, Viole, Basson, Continuo
Ame, efforce-toi en ce temps de semer abondamment alors tu te réjouiras de la récolte dans l’abondante éternité où celui qui a semé le bien, joyeusement liera les gerbes.
Sei bemüht in dieser Zeit, Seele, reichlich auszustreuen, soll die Ernte dich erfreuen in der reichen Ewigkeit, wo, wer Gutes ausgesäet, fröhlich nach den Garben gehet.
4. Instruments :
Récitatif à la Basse
Basson, Continuo
L’amour propre se flatte ! Applique-toi à retirer la poutre de ton oeil et alors tu pourras ôter la paille qui se trouve dans l’oeil de ton prochain. De même, si ton prochain n’est pas parfait, sache que tu n’es pas un ange, corrige tes défauts ! Comment un aveugle pourrait-il cheminer correctement avec un autre ? Comment ? Ne tomberaient-ils pas tous les deux dans le fossé pour leur malheur ? (Matthieu 7,1-7 ; Matthieu 15,14)
Die Eigenliebe schmeichelt sich! Bestrebe dich, erst deinen Balken auszuziehen, denn magst du dich um Splitter auch bemühen, die in des Nächsten Augen sein. Ist gleich dein Nächster nicht vollkommen rein, so wisse, daß auch du kein Engel, verbeßre deine Mängel! Wie kann ein Blinder mit dem andern doch recht und richtig wandern? Wie, fallen sie zu ihrem Leide nicht in die Gruben alle beide?
5. Instruments :
Air de Basse
Basson, Continuo
Tel est l’art d’être chrétien : Connaître Dieu et se connaître, brûler du véritable amour, ne pas juger sans cesse ni condamner impitoyablement le comportement des autres, ne pas oublier son prochain et mesurer d’une mesure généreuse : Cela nous vaut la grâce auprès de Dieu et des hommes, c’est là tout l’art d’être chrétien.
Das ist der Christen Kunst: Nur Gott und sich erkennen, von wahrer Liebe brennen, nicht unzulässig richten, noch fremdes Tun vernichten, des Nächsten nicht vergessen, mit reichem Maße messen: Das macht bei Gott und Menschen Gunst, das ist der Christen Kunst.
6. Instruments :
Choral final
Hautbois( ou Trompette) avec Soprano, Violon II avec Alto, Viole avec Ténor, Basson avec Basse, Violon I, Continuo
Je t’invoque, Seigneur Jésus-Christ, je t’en prie, exauce ma plainte. Accorde-moi grâce à présent, ne me laisse pas perdre courage ; Seigneur, tu voulais, je crois, me donner la foi véritable, afin que je vive pour toi, que je sois secourable à mon prochain et que je garde ta parole.
Ich ruf zu dir, Herr Jesu Christ, ich bitt, erhör mein Klagen, verleih mir Gnad zu dieser Frist, laß mich doch nicht verzagen; Den rechten Weg, o Herr, ich mein, den wollest du mir geben, dir zu leben, mein’m Nächsten nütz zu sein, dein Wort zu halten eben.