clef de sol
Cantate : BWV 159
Voyez ! Nous montons à Jérusalem !
Sehet! Wir gehen hinauf gen Jerusalem !
Distribution :
Solistes: Alto Ténor Basse, Chœur: S A T B, Hautbois, Violon I/II, Continuo (+ Basson)
Date :
27 février 1729
Texte :
Christian Friedrich Henrici (Picander) 1728; 1: Luc 18,31; 2: Paul Gerhaardt 1656; 5: Paul Stockmann 1633
Occasion :
Estomihi
1. Instruments :
Arioso à la Basse et Récitatif à l’ Alto
Violon I/II, Viole, Continuo
Basse : Voyez !
Alto : Viens, regarde-donc mon âme, où va Jésus ?
Basse : Nous montons
Alto : Quel chemin difficile ! monter ? O montagne géante que mes péchés t’indiquent! Quelle ascension difficile dois-tu ainsi effectuer ?
Basse : Aller à Jérusalem ! venez montons à Jérusalem
Alto : Ah ! n’y va pas ! On y a déjà dressé ta croix, celle sur la quelle tu dois souffrir jusqu’à mourir ; on saisit déjà les fouets et on y prépare les verges ; les liens pour t’enchaîner t’attendent : Ah ! n’y va pas ! Mais il est vrai que si tu reculais, moi-même ce n’est pas à Jérusalem que j’irai mais hélas en enfer !
Baß . Sehet!
Alt: Komm, schaue doch, mein Sinn,wo geht dein Jesus hin?
Baß : Wir geh’n hinauf
Alt: O harter Gang! hinauf? O ungeheurer Berg, den meine Sünden zeigen! Wie sauer wirst du müssen steigen!
Baß: Gen Jerusalem. Sehet, wir gehn hinauf nach Jerusalem
Alt : Ach, gehe nicht! Dein Kreuz ist dir schon zugericht’,w o du dich sollst zu Tode bluten; Hier sucht man Geißeln vor, dort bindt man Ruten; Die Bande warten dein; Ach, gehe selber nicht hinein! Doch bliebest du zurücke stehen, so müßt ich selbst nicht nach Jerusalem, ach, leider in die Hölle gehen.
2. Instruments :
Air en duo; Air d’Alto et Choral à la Soprano
Hautbois avec Soprano, Continuo et Basson
Alto: Je te suivrai sous les crachats et au milieu des outrages
Soprano:Je veux rester auprès de toi, ne me repousse pas !
Alto. ....sur la croix je veux encore t’entourer,
Soprano: je ne veux pas te quitter, jusqu’à ce que ton cœur se brise.
Alto: ...je ne te laisse pas déserter mon cœur.
Soprano. Lorsque ton visage pâlira, à l’heure même de ta mort.
Alto:Et quand il te faudra partir, en moi tu dois trouver un tombeau
Soprano: je veux alors t’étreindre dans mes bras et dans mon coeur.
Alto: Ich folge dir nach durch Speichel und Schmach;
Soprano: Ich will hier bei dir stehen, verachte mich doch nicht!
Alto: Am Kreuz will ich dich noch umfangen,
Soprano: Von dir will ich nicht gehen, wenn dir dein Herze bricht.
Alto:..dich laß ich nicht aus meiner Brust,
Soprano: Wenn dein Haupt wird erblassen im letzten Todesstoß,
Alto: Und wenn du endlich scheiden mußt, sollst du dein Grab in mir erlangen.
Soprano: Alsdenn will ich dich fassen, in meinen Arm und Schoß.
3. Instruments :
Récitatif au Ténor
Continuo
Jésus, je veux à présent m’affliger sur ton sort dans mon coin. Le monde peut bien toujours s’abreuver du poison de ses plaisirs ; moi, je me console dans mes larmes ! Et je ne veux aspirer à aucune joie avant que mon visage ne t’apparaisse dans la gloire, avant que je ne sois sauvé par toi. Alors je goûterai avec toi la consolation.
Nun will ich mich, mein Jesu, über dich in meinem Winkel grämen; Die Welt mag immerhin den Gift der Wollust zu sich nehmen, ich labe mich an meinen Tränen und will mich eher nicht nach einer Freude sehnen, bis dich mein Angesicht wird in der Herrlichkeit erblicken, bis ich durch dich erlöset bin;
Da will ich mich mit dir erquicken.
4. Instruments :
Air de Basse
Hautbois, Violon I/II, Viole, Continuo
Tout est accompli. La douleur est partie, mais nous sommes justifiés de notre péché en Dieu. Maintenant, je veux me dépêcher d’aller remercier Jésus, monde, bonne nuit ! Tout est accompli.
Es ist vollbracht, das Leid ist alle, wir sind von unserm Sündenfalle in Gott gerecht gemacht. Nun will ich eilen und meinem Jesu Dank erteilen, Welt, gute Nacht! Es ist vollbracht!
5. Instruments :
Choral final
Hautbois et Violon I avec Soprano, Violon II avec Alto, Viole avec Ténor, Continuo
Jésus, ta passion signifie pour moi l’allégresse et mon cœur se repaît de tes blessures, de ta couronne et des outrages que tu as subis ; Mon âme glisse sur un tapis de roses lorsqu’il m’en souvient ; Offre-moi donc, pour cela même, un lieu dans ton ciel.
Jesu, deine Passion ist mir lauter Freude, deine Wunden, Kron und Hohn meines Herzens Weide; Meine Seel auf Rosen geht, wenn ich dran gedenke, in dem Himmel eine Stätt mir deswegen schenke.