clef de sol
Cantate : BWV 158
La paix soit avec toi....
Der Friede sei mit dir,..
Distribution :
Solistes: Soprano Basse, Choeur: S A T B, Hautbois, Violon solo, Continuo
Date :
2 février 1728
Texte :
Poète inconnu; 1: Johann Georg Albinus 1649; 4: Martin Luther 1524
Occasion :
3ème jour de la fête de Pâques
1. Instruments :
Récitatif à la Basse
Continuo
"La paix soit avec toi », toi, conscience apeurée, ton médiateur est là, il a remis et déchiré le livre accusateur de tes dettes et la malédiction de la loi
« La paix soit avec toi », le prince de ce monde qui voulait emprisonner ton âme a été vaincu et défait par le sang de l’agneau.
Mon cœur pourquoi donc t’affliger encore ? Dieu t’offre son amour au travers du Christ, c’est lui-même qui me dit:
« La paix soit avec toi »
"Der Friede sei mit dir", du ängstliches Gewissen! Dein Mittler stehet hier, der hat dein Schuldenbuch und des Gesetzes Fluch verglichen und zerrissen. "Der Friede sei mit dir," der Fürste dieser Welt, der deiner Seele nachgestellt, ist durch des Lammes Blut bezwungen und gefällt. Mein Herz, was bist du so betrübt, da dich doch Gott durch Christum liebt! Er selber spricht zu mir: "Der Friede sei mit dir!"
2. Instruments :
Air de Basse et Choral au Soprano
Violon solo, Hautbois avec Soprano, Continuo
Bye, bye le monde, je suis fatigué de toi, les huttes de Salem se tiennent près de moi(psaume 76,3)
Monde, adieu, je suis fatigué de toi......je veux aller au ciel où je pourrai éternellement contempler Dieu dans le repos et la paix ...Là sera la vraie paix et le repos triomphal..
C’est là que je veux demeurer et qu’il me plait d’habiter
..Monde, chez toi tout n’est que guerre et combat, tout n’est que vanité ; C’est là que je resplendirai paré des couronnes célestes ...Au ciel, c’est toujours, paix, joie et félicité.
Welt, ade, ich bin dein müde, Salems Hütten stehn mir an,
Welt, ade, ich bin dein müde, ich will nach dem Himmel zu,
wo ich Gott in Ruh und Friede da wird sein der rechte Friede
ewig selig schauen kann. Und die ewig stolze Ruh. Da bleib ich, da hab ich Vergnügen zu wohnen, Welt, bei dir ist Krieg und Streit, nichts denn lauter Eitelkeit; Da prang ich gezieret mit himmlischen Kronen. In dem Himmel allezeit
Friede, Freud und Seligkeit.
3. Instruments :
Récitatif et Arioso à la Basse
Continuo
Maintenant Seigneur, règne sur mon cœur pour que je sois en ce monde un enfant de paix aussi longtemps qu’il te plaira de m’y laisser encore. Puis laisse-moi en paix prendre congé de mes peines, tel Siméon, pour venir jusqu’à toi ! C’est là que je veux demeurer et qu’il me plait d’habiter, c’est là que je resplendirai paré des couronnes célestes.
Nun, Herr, regiere meinen Sinn, damit ich auf der Welt, so lang es dir, mich hier zu lassen, noch gefällt, ein Kind des Friedens bin, und laß mich zu dir aus meinen Leiden wie Simeon in Frieden scheiden! Da bleib ich, da hab ich Vergnügen zu wohnen, da prang ich gezieret mit himmlischen Kronen.
4. Instruments :
Choral final
instrumentation non précisée
Voici le véritable agneau pascal comme Dieu l’avait demandé : Élevé sur le tronc de la Croix, il a été consumé avec le plus fervent amour,
Son sang marque notre porte, la foi tient la mort en échec, le bourreau ne peut plus rien contre nous, Alléluia!
Hier ist das rechte Osterlamm, davon Gott hat geboten; Das ist hoch an des Kreuzes Stamm in heißer Lieb gebraten.
Des Blut zeichnet unsre Tür, das hält der Glaub dem Tode für;
Der Würger kann uns nicht rühren. Alleluja!