clef de sol
Cantate : BWV 116
Toi, Seigneur Jésus-Christ, prince de la paix,
Du Friedefürst, Herr Jesu Christ
Distribution :
Soli: S A T B, Chœur: S A T B, Cor, Hautbois d’amour I/II, Violon I/II, Viole, Continuo
Date :
26. November 1724
Texte :
1,6: Jakob Ebert 1601, 2-5: Umdichtung eines unbekannten Bearbeiters
Occasion :
25. Dimanche après la Trinité
1. Instruments :
Chœur
Cor avec Soprano, Hautbois d’amour I/II, Violon I/II, Viole, Continuo
Toi qui es le Prince de la Paix, Seigneur Jésus-Christ,
Vrai homme et vrai Dieu,
Tu es un puissant libérateur
Dans la vie comme dans la mort:
C’est pourquoi nous autres,
Nous élevons nos cris vers ton Père
En ton nom.
Du Friedefürst, Herr Jesu Christ,
Wahr’ Mensch und wahrer Gott,
Ein starker Nothelfer du bist
Im Leben und im Tod.
Drum wir allein
Im Namen dein
Zu deinem Vater schreien.
2. Instruments :
Air A
Hautbois d’amour solo, Continuo
Aie.. notre angoisse est incroyable face à la menace du juge courroucé! C’est tout juste si, dans notre crainte, nous sommes encore capables d’implorer Dieu en ton nom comme tu le réclames toi-même.
Ach, unaussprechlich ist die Not
Und des erzürnten Richters Dräuen!
Kaum, daß wir noch in dieser Angst,
Wie du, o Jesu, selbst verlangst,
Zu Gott in deinem Namen schreien.
3. Instruments :
Récitatif T
Continuo
Souviens-toi, Jésus que tu te nommes aussi « un Prince de la paix »; Tu nous as envoyé ta parole par amour. Est- il possible que ton cœur se détourne de nous toi qui d’habitude fait preuve d’un si grand secours ?
Gedenke doch,
O Jesu, daß du noch
Ein Fürst des Friedens heißest!
Aus Liebe wolltest du dein Wort uns senden.
Will sich dein Herz auf einmal von uns wenden,
Der du so große Hülfe sonst beweisest?
4. Instruments :
Air (Terzetto) S T B
Continuo
Hélas, nous confessons notre faute et ne demandons rien d’autre que ton indulgence et ton immense amour. Ton cœur miséricordieux ne s’est-il pas brisé lorsque la douleur de notre chute t’a poussée à venir en ce monde ?
Ach, wir bekennen unsre Schuld
Und bitten nichts als um Geduld
Und um dein unermeßlich Lieben.
Es brach ja dein erbarmend Herz,
Als der Gefallnen Schmerz
Dich zu uns in die Welt getrieben.
5. Instruments :
Récitatif A
Violon I/II, Viole, Continuo
Ah, ne nous impose pas des corrections par trop violentes ! O Dieu, Dieu de l’ordre, tu sais ce qu’il en est de la cruauté et de l’injustice de l’acharnement de nos ennemis ! Allons, étends ta main capable et de triompher de la puissance des ennemis et d’apporter une paix durable sur ce pays effrayé et éprouvé.
Ach, laß uns durch die scharfen Ruten
Nicht allzu heftig bluten!
O Gott, der du ein Gott der Ordnung bist,
Du weißt, was bei der Feinde Grimm
Vor Grausamkeit und Unrecht ist.
Wohlan, so strecke deine Hand
Auf ein erschreckt geplagtes Land,
Die kann der Feinde Macht bezwingen
Und uns beständig Friede bringen!
6. Instruments :
Choral
Cor et Hautbois d’amour I et Violon I avec Soprano, Hautbois d’amour II et Violon II avec Alto, Viole avec Tenore, Continuo
Eclaire aussi notre intelligence et notre cœur par l’esprit de ta grâce ; que nous ne prenions pas pour une plaisanterie ce qui est néfaste à notre âme. Ô Jésus Christ, tu es le seul qui puisse réaliser une telle chose.
Erleucht auch unser Sinn und Herz
Durch den Geist deiner Gnad,
Daß wir nicht treiben draus ein Scherz,
Der unsrer Seelen schad.
O Jesu Christ,
Allein du bist,
Der solchs wohl kann ausrichten.